Facebook

 

Paroles de la chanson «Que Vois-je ?» (avec traduction) par Danny Elfman

L'Étrange Noël de Monsieur Jack [BO]
0 0
Chanteurs : Danny Elfman

Paroles et traduction de «Que Vois-je ?»

L'étrange Noël De Monsieur Jack - Que Vois-je ? (Que vois-je ?)

Jack arrive dans un nouveau Village et s'émerveille devant tout ce qui ce déroule sous ses yeux.
Des couleurs, de la joie, de l'amour.
Tout cela est nouveau pour lui, il veut comprendre ce qui ce passe dans ce village.
Il aime ce nouveau côté du monde qui s'offre a lui.

Que vois-je ? Que vois-je ?

Du rouge du bleu du vert

Que vois-je ? Des flocons blancs dans l'air

Que vois-je ? Je suis sûrement malade réveille toi Jack ce n'est qu'un rêve une chimère

Que vois-je ?

Que vois-je ? Que vois-je ? Je n'en crois pas mes yeux

Que vois-je ? Ces enfants sont heureux

Que vois-je ? Dans tous les coins ces créatures ont le fou rire bonjour sourire adieu soupir

Mais qu'est-ce que c'est que ce délire je déménage

Que vois-je ?

Au lieu de lancer des corps ils lancent des boules de neige

La vie remplace la mort ils passent leur temps sur des manèges

J'en vois de toutes les couleurs je découvre le Soleil

Et sa chaleur dans mon vieux coeur fait vraiment des merveilles

Oh non Que vois-je ? Ils s'embrassent sous le gui

Ils rient mais ces gens sont uniques

Magique les voilà rassemblés devant la cheminée pour lire un conte de fées

Que vois-je ?

Que vois-je des nains ? Tout autour d'un sapin

Tiens tiens mais qu'est-ce que ça veut dire

C'est fou ils l'on couvert de milliers d'ustensiles, des lampes accrochées à des fils

Et ils s'amusent tous à la fois je me trompe peut être mais je crois que c'est la joie que c'est la joie ô c'est un merveilleux voyage

Que vois-je ?

Surprise !

Que vois-je ? Des enfants endormis

Par contre il n'y a rien sous le lit

Où sont les fantômes les sorcières qui sèment la peur et la terreur

Il n'y a que ces chers petits qui rêvent à leurs mamans

Que vois-je

Plus de monstres

Il n'y a ici ni cauchemar ni misère

Et à la place ont dirai que la paix règne sur terre

Au lieu des cris j'entends des airs de musique symphoniques

Et l'odeur des gâteaux est absolument fantastique

La fête m'emporte dans sa grande farandole

Je plane soudain mon coeur s'affole

Je vole

Enfin ma vie viens de prendre un nouveau visage il m'en faut toujours d'avantage, je veux tout voir, j'veux tout savoir et je veux tout avoir

Il faut que je sache, il faut que je sache comment s'appelle ce village ?

Mais où sui-je ?

 
Publié par 5322 5 2 2 le 24 mars 2008, 17:23.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000