Facebook

 

Paroles de la chanson «Not All Who Wander Are Lost» (avec traduction) par Devildriver

The Last Kind Words (2007)
0 0
Chanteurs : Devildriver
Voir tous les clips Devildriver

Paroles et traduction de «Not All Who Wander Are Lost»

Not All Who Wander Are Lost (Ceux qui errent ne sont pas tous perdus)

J'attend des conseils pour améliorer ce texte...

Only the gods know
Seuls les Dieux savent
They're looking right through you
Qu'ils regardent droit en toi
Straight into the eyes of a dead man
Droit dans les yeux d'un homme mort
There isn't enough hours in the day
Il n'y a pas assez d'heures dans la journée
What will be seen
Qui seront vue
When your world comes crashing down
Quand ton monde s'effondrera
Staring in the eyes of a gone man
Fixant les yeux d'un homme parti
No more fuckin' time left on your side, on your side
Plus de putain de temps de perdu de ton côté, de ton côté

(Chorus)
(Refrain)

All of your hopes and dreams - don't mean shit !
Tous tes espoirs et tes rêves - c'est pas de la merde !
All that's left is now to nowhere
Tout ce qui est parti est nulle part désormais
I believe do anything at all costs
Je crois, fait quoi que ce soit à tout prix
You must believe
Tu dois croire
Not all who wander are lost
Que ceux qui errent ne sont pas tous perdus

Tied to the tree of woe, so woe to you
Ligoté à l'arbre de la souffrance, pauvre de toi
In front of the man with the dead eyes
Devant l'homme avec les yeux morts
With a choir of faith there's still hell to pay
Avec un choeur de foi il y a toujours du bruit
Not enough hours in the day
Pas assez d'heures dans la journée
Hell of patience to be paid
L'enfer de la patience pour être payé
So who's left to wonder ?
Alors qui reste-t-il pour se demander ?
In the wake of destruction, get made
Dans le réveil de la destruction, est fait ( ? )

(Chorus)
(Refrain)

Something, somewhere, injects the eye
Quelque chose, Quelque part, injecte l'oeil
Texas ! Nights ! Defines the sky !
Le Texas ! Les nuits ! Définissent le ciel !

 
Publié par 6218 5 3 2 le 20 avril 2008, 21:46.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000