Facebook

 

Paroles de la chanson «Les Cardinaux En Costumes» (avec traduction) par Francis Cabrel

Des Roses & Des Orties
0 0
Chanteurs : Francis Cabrel
Voir tous les clips Francis Cabrel

Paroles et traduction de «Les Cardinaux En Costumes»

Les Cardinaux En Costumes

Cette chanson traduit un certain rejet du gouvernement de l'auteur et il nous fait paraitre à travers de exemples précis les problèmes de notre société actuelle.

Il parle dans un premier tant des sans abris :
Magyd dort dans la lumière, Celle des phares et du périph'

Puis des prostituées :
Et Sabrina qui se cache Et qui espère autre chose pour sa fille Que cet argent qu'elle arrache Des mains de ceux qui la déshabillent

Enfin il termine par 2 clandestins : l'un renvoyé chez lui et l'autre exploité :
Et Mamadou qu'on transfère A l'arrière de l'avion [... ]
N'Guyen, la clandestine, Venue coudre à la machine.

Il en conclu que "Les Cardinaux en Costumes" (Qui sont ici les hommes politiques) délaissent ces problèmes et les évitent même jusqu'à en profiter.

[ J'espere que mon explication est bonne. S'il y a des problèmes merci de me prévenir ^^ ]

Magyd dort dans la lumière,

Celle des phares et du périph'

Une joue contre la terre

Une main sur son canif

Qu'un homme dorme sur le bitume

Ca n'a pas l'air d'inquiéter

Les cardinaux en costume

Derrière les vitres teintées

Et Sabrina qui se cache

Et qui espère autre chose pour sa fille

Que cet argent qu'elle arrache

Des mains de ceux qui la déshabillent

Elle augmente le volume

Pour ne pas savoir qui ils sont

Des cardinaux en costume

Et des donneurs de leçons

Que vida ! Que triste !

De que pais se trata

Del mio ? no !

Del mio no se puede !

Que vida ! Que triste !

Et Mamadou qu'on transfère

A l'arrière de l'avion

Vers un endroit que la terre

Qu'il ne connaît que de nom

Lui, léger comme une plume

Malheureux comme un enfant

Les cardinaux en costume

Sur les sièges de devant

N'Guyen, la clandestine,

D'elle on n'a aucune trace

Venue coudre à la machine

Celle qui tombe, on la remplace

C'est pour du potage qui fume

C'est payé au rendement

Pour les robes et les costumes

Des cardinaux impatients

Que Vida !

N'Guyen, la clandestine,

Et Mamadou qu'on transfère

Et Sabrina qui tapine

Et ce Magyd qui dort par terre

Quand la salle se rallume

Le monde sort en silence

Les cardinaux en costume

N'étaient pas à la séance

 
Publié par 6024 6 3 2 le 3 juin 2008, 20:46.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000