Facebook

 

Paroles de la chanson «L'iris Et La Rose» (avec traduction) par Renan Luce

Repenti (2006)
0 0
Chanteurs : Renan Luce
Albums : Repenti
Voir tous les clips Renan Luce

Paroles et traduction de «L'iris Et La Rose»

L'iris Et La Rose (L'iris et la rose)

"Aux timides anonymes"

Voila l'expression utilisée par Renan Luce pour décrire cette chanson.
En effet, l'homme qui parle est une personne timide, voire peureuse mais qui possède néanmoins une grande sensibilisé et une grande poésie puisqu'il utilise beaucoup de métaphores. Cet homme est à la recherche de l'amour, un amour pur, authentique. Il veut revenir à "l'amour de ses premieres fois". C'est donc un homme désabusé mais qui cherche tout de même sa perle rare, sa rose. Pour ce faire, il poste une petite annonce mais il ne trouve toujours pas... jusqu'à ce qu'une femme, "aux grands yeux bleus et aux blanches mains" surgit dans sa vie. Il voit la rose et il sait que c'est l'amour de sa vie.

Belle chanson de Renan Luce, pleine de poésie qui vient clore l'album en beauté.

Une guêpe s'envole, se pose, butine
Une guêpe s'envole, se pose, butine
Et l'image cogne à ma rétine
Et l'image cogne à ma rétine
Mais déjà mon regard est loin
Mais déjà mon regard est loin
Je n'sais plus voir le quotidien
Je n'sais plus voir le quotidien

J'aim'rais m'réveiller sans mémoire
J'aim'rais m'réveiller sans mémoire
Redécouvrir c'que j'peux plus voir
Redécouvrir c'que j'peux plus voir
J'ai écrit une petite annonce
J'ai écrit une petite annonce
Un mois déjà : pas de réponse
Un mois déjà : pas de réponse

Cherche regard neuf sur les choses
Cherche regard neuf sur les choses
Cherche iris qui n'a pas vu la rose
Cherche iris qui n'a pas vu la rose
Je veux brûler encore une fois
Je veux brûler encore une fois
Au brasier des premières fois
Au brasier des premières fois

Je veux revoir ma première fleur
Je veux revoir ma première fleur
L'accompagner jusqu'à c'qu'elle meure
L'accompagner jusqu'à c'qu'elle meure
Et découvrir une flaque d'eau
Et découvrir une flaque d'eau
Comme une porte pour descendre en haut
Comme une porte pour descendre en haut

J'irai dimanche à Orly-Sud
J'irai dimanche à Orly-Sud
Voir le métal s'prendre pour une plume
Voir le métal s'prendre pour une plume
Ouvrant les doigts, joignant mes pouces
Ouvrant les doigts, joignant mes pouces
J'verrai mon ombre lui faire la course
J'verrai mon ombre lui faire la course

Cherche regard neuf sur les choses
Cherche regard neuf sur les choses
Cherche iris qui n'a pas vu la rose
Cherche iris qui n'a pas vu la rose
Je veux brûler encore une fois
Je veux brûler encore une fois
Au brasier des premières fois
Au brasier des premières fois

Sentant les sons comme pris au piège
Sentant les sons comme pris au piège
Je devin'rai mes premières neiges
Je devin'rai mes premières neiges
Battant des mains comme un enfant
Battant des mains comme un enfant
J'm'entendrai rire "Eh ! C'est tout blanc ! "
J'm'entendrai rire "Eh ! C'est tout blanc ! "

Je veux poursuivre des nuages noirs
Je veux poursuivre des nuages noirs
Au grand galop sur les trottoirs
Au grand galop sur les trottoirs
Sous la tourmente, au mur du vent
Sous la tourmente, au mur du vent
Les parapluies deviennent vivants
Les parapluies deviennent vivants

Cherche regard neuf sur les choses
Cherche regard neuf sur les choses
Cherche iris qui n'a pas vu la rose
Cherche iris qui n'a pas vu la rose
Je veux brûler encore une fois
Je veux brûler encore une fois
Au brasier des premières fois
Au brasier des premières fois

Mais j'ai croisé sur mon chemin
Mais j'ai croisé sur mon chemin
Deux grands yeux bleus, deux blanches mains
Deux grands yeux bleus, deux blanches mains
Ses menottes ont pris mes poignets
Ses menottes ont pris mes poignets
Et ce sont ses yeux qui m'ont soigné
Et ce sont ses yeux qui m'ont soigné

Des parapluies se sont ouverts
Des parapluies se sont ouverts
Un grand avion a fendu l'air
Un grand avion a fendu l'air
A deversé ses doux flocons
A deversé ses doux flocons
Tout était blanc... tout... non
Tout était blanc... tout... non

A nos pieds brillait quelque chose
A nos pieds brillait quelque chose
Et mes yeux ont reconnu la rose
Et mes yeux ont reconnu la rose
Et j'ai brûlé tout contre toi
Et j'ai brûlé tout contre toi
Au brasier d'une première fois
Au brasier d'une première fois

 
Publié par 16367 6 4 4 le 12 juin 2008, 19:51.
 

Vos commentaires

sevendid Il y a 8 an(s) 7 mois à 20:25
9772 6 4 3 sevendid belle explication et superbe chanson!!
Renan <3
on parle beaucoup d'insectes en ce moment!! Renan, les guêpes;Cindy, les papillons... peut-être est-ce une nouvelle mode!!
en tout cas moi j'adore,sa change des chansons qui parlent de femmes à moitié nu non? ;-)
Je suis une Mouette Il y a 8 an(s) 7 mois à 23:59
16367 6 4 4 Je suis une Mouette Site web Renan est plein de poésie dans ses chansons, ce que j'apprécie vraiment! il raconte une histoire et il la raconte bien! il y a une réelle evolution : un début, un milieu, une fin. Il fait de belles metaphores, les themes sont parfois tristes mais globalement c'est assez amusant et toujours original. Cette chanson, l'iris et la rose, est très sombre et à la fois merveilleuse, c'est un peu le bijou qu'on voyait pas.
Caractères restants : 1000