Facebook

 

Paroles de la chanson «Vagabundo De Amor» (avec traduction) par Chino Y Nacho

0 0
Chanteurs : Chino Y Nacho
Voir tous les clips Chino Y Nacho

Paroles et traduction de «Vagabundo De Amor»

Vagabundo De Amor (vagabond d'amour)

Chino & nacho (originaires de venezuela)
Divino(originaire de porto rico) 2007

Chino
Eliel, les romantiques
Cargando una pena que te mata y condena
En racontant des histoires d'amour
Arrastrado en la arena con un dolor profundo,

Vagando por el mundo.
On ma dit qu'ils t'ont vu dans la rue comme un vagabond (vagabond)

En marchant seul sans savoir ou aller, galerant dans le monde

En portant une peine qui te tue et te condamne

En te trainant dans le sable avec une douleur profonde

Galerant dans le monde…

Ce qui c'est passé c'est qu'elle ma laissé

Avec cette douleur qui m'attrape, me tue, et je meurs lentement lentement

Je ne peux pas éviter cette tete de souffrance

Ohh, je meurs petit a petit

Enléve ou donne moi la raison, mon ami

Mais sans elle je sens que ma vie est partie et n'a aucun sens

Je prie seulement pour la revoir et qu'elle revienne ici avec moi

Et qu'elle me sorte de cette prison qui me rend si perdu

Le coeur blessé je ne crois pas que vivre vaux la peine…

Ce qui c'est passé c'est qu'elle ma laissé

Avec cette douleur qui m'attrape, me tue, et je meurs lentement lentement

Je ne peux pas éviter cette tete de souffrance

Ohh, je meurs petit a petit

Si tu savais qu'il m'es arrivé la meme chose

Et je le sens encore je te comprends

La souffrance est intense

On sort dans la rue la pluie tombant le ciel est gris

C'est ainsi que je me sens

Je te comprends

Cela me tue aussi lentement

Vous avez raison il est très difficile de souffrir par amour

Le perdant est toujours notre coeur

Et la douleur te consomme

Cette souffrance que tu porte a l'intérieur, celle qui te mantient dans cette condition te tue

Ou est ton envie de continuer à vivre

Vagabond d'amour…

Ce qui c'est passé c'est qu'elle ma laissé

Avec cette douleur qui m'attrape, me tue, et je meurs lentement lentement

Je ne peux pas éviter cette tete de souffrance

Ohh, je meurs petit a petit

On ma dit qu'ils t'ont vu dans la rue comme un vagabond (vagabond)

En marchant seul sans savoir ou aller, galerant dans le monde

En portant une peine qui te tue et te condamne

En te trainant dans le sable avec une douleur profonde

Galerant dans le monde…

 
Publié par 11152 5 3 3 le 20 juin 2008, 15:33.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000