Facebook

 

Paroles de la chanson «Man In The Long Black Coat» (avec traduction) par Bob Dylan

Oh Mercy (1989)
0 0
Chanteurs : Bob Dylan
Albums : Oh Mercy

Paroles et traduction de «Man In The Long Black Coat»

Man In The Long Black Coat (L'Homme Au Long Manteau Noir)

En 1986, Dylan Sort Knocked Out And Loaded. Et tout le monde dit que c'est de la merde. En 1988, il sort Down In The Groove, et tout le monde dit que c'est de la merde. En 1989, il sort l'album live Dylan And The Dead, et tout le monde commence à se demander quand est-ce que Dylan va arrêter de s'enfoncer. Elle a sa réponse 8 mois plus tard, lorsque sort en Septembre Oh Mercy. A ce moment-là, la critique ferme sa gueule, se lève et applaudit.

Si Dylan s'était pointé en studio avec déjà la plupart des titres écrits, nul ne contrôle les fluctuations de son inspiration, et deux nouveaux morceaux surgirent dans son esprit alors qu'il avait déjà commencé les sessions d'enregistrement. Man In The Long Black Coat est un de ceux-là (Shooting Star étant l'autre, si ça vous intéresse).

Bon alors là moi je suis un peu emmerdé. J'allais vous en parler moi-même quand je suis tombé sur une citation de Dylan… Forcément, je peux pas test. Voilà donc ce qu'il dit de Man In The Long Black Coat :

“Etrangement, je le vois comme mon ‘I Walk The Line', c'est à dire une chanson que j'ai toujours trouvé excellente, une des plus mystérieuses et des plus révolutionnaires de tous les temps, une chanson qui vous touche au plus profond de votre sensibilité, et dont les mots sont ceux d'un maître. "

J'adore. Dylan by Dylan. La classe, quoi. Absolue, imparable. D'un coup d'un seul, on est face à la vérité, simple et nue. En une phrase, en trois lignes, Dylan m'ôte les compliments de la bouche. Après tout, il sait mieux que moi de quoi il parle.
Car c'est aussi ça, Dylan. S'il est parfois un assassin qui poignarde à l'aide de textes bien sentis (Masters Of War en tête, ou Political World, pour être plus dans le propos), il sait aussi se faire conteur, de ses mythes et légendes. Contrairement à ce que pourrait laisser penser la longueur de ses textes au profane, Dylan est avare de ses mots, et distribue son verbe avec parcimonie. Aussi long que puisse être une de ces chansons, elle ne pourra que nous laisser pantois, avec en tête une centaine de questions ayant chacune au moins autant de réponses. L'artiste n'a que des serrures à nous offrir, mais n'est-ce pas ce qui fait la beauté de son oeuvre ?
Alors, Dylan, dis-moi, dis-nous…
Qui est cet homme au long manteau noir ? Pourquoi est-ce qu' " elle " est partie avec lui ? Le pasteur philosophe et fataliste a-t-il quelque chose à voir dans cette histoire ?
…mieux encore : " les gens ne vivent pas plus qu'il ne meurent, les gens ne font que passer " pourrait-il être la réponse à nos questions ?

Deux guitares qui s'entremêlent avec pudeur et discrétion, un harmonica qui souffle comme le vent du désert sur le dépouillement instrumental, et la voix de Dylan, plus sèche et hachée que jamais, presque sentencieuse. Man In The Long Black Coat a été enregistré en une prise, une seule, et ce qu'on entend donc sur cet album est un instant unique, 4 minutes et 33 secondes figées dans l'éternité. Jusqu'à ce qu'il la joue en live, Man In The Long Black Coat aura eu 4 minutes et 33 secondes de vie, et aura été figé, capturé par la sorcellerie des micros et scellé sur un disque. Peut-être est-ce un peu de la magie de ce processus, entre le morbide et le merveilleux, qui nous provoque ce frisson si particulier son écoute.

Crickets are chirpin', the water is high,
Les criquets chantent, la rivière est en crue
There's a soft cotton dress on the line hangin' dry,
Sur la corde a linge une robe de lin sèche
Window wide open, African trees
Les fenêtres sont ouvertes, les arbres africains
Bent over backwards from a hurricane breeze.
Sont penchés par le souffle d'un orage
Not a word of goodbye, note even a note,
Sans un mot d'adieu, sans même une lettre
She gone with the man
Elle est partie avec cet homme
In the long black coat.
Au long manteau noir

Somebody seen him hanging around
Quelqu'un l'a vu rôder
At the old dance hall on the outskirts of town,
Près de la salle des fêtes en périphérie de la ville
He looked into her eyes when she stopped to ask
Il l'a regardée droit dans les yeux quand elle lui a demandé
If he wanted to dance, he had a face like a mask.
S'il voulait danser, son visage était un masque
Somebody said from the Bible he'd quote
On dit qu'il a cité la Bible
There was dust on the man
Il y avait de la poussière sur cet homme
In the long black coat.
Au long manteau noir

Preacher was a talkin' there's a sermon he gave,
Le pasteur était en plein sermon
He said every man's conscience is vile and depraved,
Il a dit la conscience des hommes est pervertie
You cannot depend on it to be your guide
On ne peut la prendre pour guide
When it's you who must keep it satisfied.
Car c'est à nous de la satisfaire
It ain't easy to swallow, it sticks in the throat,
Ce n'est pas facile à avaler, ça reste coincé en travers
She gave her heart to the man
Elle a offert son coeur à cet homme
In the long black coat.
Au long manteau noir

There are no mistakes in life some people say
On dit que les voies du seigneur sont impénétrables
It is true sometimes you can see it that way.
Et parfois cela peut sembler vrai
But people don't live or die, people just float.
Mais les gens ne vivent pas plus qu'ils ne meurent, les gens ne font que passer
She went with the man
Elle est partie avec cet homme
In the long black coat.
Au long manteau noir

There's smoke on the water, it's been there since June,
Il y a de la fumée sur l'eau, depuis Juin déjà
Tree trunks uprooted, 'neath the high crescent moon
Les arbres sont déracinés, à la lumière de la lune
Feel the pulse and vibration and the rumbling force
On sent la pulsation d'une force muette
Somebody is out there beating the dead horse.
Quelqu'un là-dehors refuse d'accepter la vérité
She never said nothing there was nothing she wrote,
Sans un mot d'adieu, sans même une lettre
She gone with the man
Elle est partie avec cet homme
In the long black coat.
Au long manteau noir

 
Publié par 16505 6 4 4 le 30 juillet 2008, 03:13.
 

Vos commentaires

Little Sister Il y a 8 an(s) 5 mois à 11:28
12464 6 4 4 Little Sister Site web Wouah ça c'est de l'explication 8-D !!! Clair, interessant, complet, sans prétention, chapeau !

Je ne connais pas la chanson mais ça ne saurait tarder ^ ^ !
Manigance Il y a 8 an(s) 2 mois à 23:08
6106 4 3 2 Manigance Excellente explication, pour une chanson...

Je crois que les mots ne sont pas assez forts pour définir cette chanson. Laissons-la se faire écouter.
artheno Il y a 4 an(s) 8 mois à 10:36
3172 3 2 1 artheno Oui, traduction très bien faite, agréable, exacte.
Je n'arrive juste pas à savoir s'il y a un symbolisme particulier dans ce texte. Mais ceci n'est pas affaire de traduction...
Caractères restants : 1000