Facebook

 

Paroles de la chanson «La Chute» (avec traduction) par Lofofora

Peuh ! (1996)
0 0
Chanteurs : Lofofora
Albums : Peuh !

Paroles et traduction de «La Chute»

La Chute (La Chute)

Aucune explicat° pr le moment ! ! Elle viendra plus tard ! ! Toute vos explications sur cette song sont la bien venue ^^

Craché d'une bulle d'amour, depuis que j'ai vu le jour, je me fais du soucis pour ce qui se déroule et déboule aux alentours, avec le désir de construire l'avenir. Que tout autour s'écroulent les murs pour laisser passer, tracer le futur. Tenter de rester libre, garder le sens de l'équilibre avant que tout chavire dans le côté obscur. Je sais maintenant que je ne suis pas le seul. A chaque heure je vois des gens qui aussi pensent que les choses avancent à l'opposé du bon sens. Attention, quand je dis le bon sens il faut que tu saches, avant que l'on se fâche que jamais je n'impose à quiconque mes pensées ni ma cause. Mais j'insiste, soyons réalistes, le système dérive et arrive à l'âge de la ménopause. Plus dur sera la chute. Tu ne bouges pas, le monde tourne autour de toi. Tu ne rêves pas, le monde crève autour de toi. Tu ne sens pas, le monde s'enfonce sous tes pas. Je ne serais sûrement pas héros de la révolution, sûrement pas même un morpion dans l'histoire de l'évolution, mais là n'est pas la question, là n'est pas le propos, je ne suis pas venu ici pour cultiver mon égo. Certains porteurs de plumes ou de micros analysent mes mots, trouvent mes propos démagos. Ont-ils donc une enclume à la place du cerveau ? Etrangers à la sensation qu'on appelle compassion. Seul le suicide du nouveau Sid peut leur provoquer le style de l'émotion en toc. Je ne bosse pas pour le fric ni pour l'étique plutôt pour l'époque. Plus dur sera la chute. Parfois empêtré dans le merdier de mes pensées, me vient l'idée de tout plaquer, l'envie de tout quitter. Mais je me vois condamné à doubler la mise, j'ai les doigts collés dans la prise. Tu ne rêves pas !
Craché d'une bulle d'amour, depuis que j'ai vu le jour, je me fais du soucis pour ce qui se déroule et déboule aux alentours, avec le désir de construire l'avenir. Que tout autour s'écroulent les murs pour laisser passer, tracer le futur. Tenter de rester libre, garder le sens de l'équilibre avant que tout chavire dans le côté obscur. Je sais maintenant que je ne suis pas le seul. A chaque heure je vois des gens qui aussi pensent que les choses avancent à l'opposé du bon sens. Attention, quand je dis le bon sens il faut que tu saches, avant que l'on se fâche que jamais je n'impose à quiconque mes pensées ni ma cause. Mais j'insiste, soyons réalistes, le système dérive et arrive à l'âge de la ménopause. Plus dur sera la chute. Tu ne bouges pas, le monde tourne autour de toi. Tu ne rêves pas, le monde crève autour de toi. Tu ne sens pas, le monde s'enfonce sous tes pas. Je ne serais sûrement pas héros de la révolution, sûrement pas même un morpion dans l'histoire de l'évolution, mais là n'est pas la question, là n'est pas le propos, je ne suis pas venu ici pour cultiver mon égo. Certains porteurs de plumes ou de micros analysent mes mots, trouvent mes propos démagos. Ont-ils donc une enclume à la place du cerveau ? Etrangers à la sensation qu'on appelle compassion. Seul le suicide du nouveau Sid peut leur provoquer le style de l'émotion en toc. Je ne bosse pas pour le fric ni pour l'étique plutôt pour l'époque. Plus dur sera la chute. Parfois empêtré dans le merdier de mes pensées, me vient l'idée de tout plaquer, l'envie de tout quitter. Mais je me vois condamné à doubler la mise, j'ai les doigts collés dans la prise. Tu ne rêves pas !

 
Publié par 6814 6 4 2 le 20 août 2008, 15:01.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000