Facebook

 

Paroles de la chanson «Sign [*]» (avec traduction) par Amorphis

Silent Waters (2007)
0 0
Chanteurs : Amorphis
Albums : Silent Waters

Paroles et traduction de «Sign [*]»

Sign [*] (Signe)

Les paroles de cet album sont inspirées du Kalevala, l'épopée finlandaise. D'après une interview d'Amorphis dans le RockHard n°69, le groupe s'est concentré sur la partie du Kalevala qui évoque la mort : les personnages principaux se posent beaucoup de questions sur le Royaume des Morts, ou Tuonela. Pour s'y rendre et connaître les secrets de la mort, il faut traverser une rivière où nage un cygne. Sans son aide, c'est impossible. Dans le mythe le héros meurt en essayant de passer de l'autre côté, sa mère vient alors le chercher et parvient à le ressusciter.

Je n'ai pas lu le Kalevala, donc ici je cite Wikipedia, qui éclaire un peu sur le sujet :

Je cite : "Le Kalevala (= Pays de Kaleva, l'accent est sur la première syllabe) est un kaléidoscope de récits, qui sont pour une part indépendants les uns des autres. Le personnage principal est le barde Väinämöinen, magicien qui joue du kantele, l'instrument à cordes finlandais. Il est le fils de Ilmatar, la déesse de l'Air et la mère de l'Eau. Le Kalevala commence avec un récit de création, où le ciel, la terre, le soleil et la lune naissent d'oeufs de canard qui sont déposés sur le genou d'Ilmatar. Dans le premier chant Väinämöinen apparait déjà.

D'autres personnages importants dans l'épopée sont le forgeron Ilmarinen et le guerrier Lemminkäinen. Ilmarinen a fabriqué le Sampo, un objet merveilleux, un moulin, pour Louhi, la maitresse du pays ennemi de Pohjola (le pays du nord), qui en échange a promis sa fille. Peu après, le sampo est enlevé de Pohjola par les héros de Kalevala et se casse à cette occasion. Le sampo apporte prospérité et bien-être, même après avoir été brisé. La bataille pour cet objet est un fil rouge de l'épopée.

Six chants sont consacrés aux aventures du héros tragique Kullervo, l'esclave vengeur qui, tout en l'ignorant, séduit sa soeur et se jette à la fin sur sa propre épée. "

A noter que cette chanson n'est disponible qu'avec l'album en version digipak. Sinon au niveau des paroles, on voit que "la boucle est bouclée", car elles font directement références aux paroles de Weaving The Incantation, la première chanson de l'album. Quant à la musique elle est je trouve anormalement entraînante, limite "joyeuse", pour des paroles pourtant tristes.

Far from here, a house forsaken on lands of yesterday
Loin d'ici, une maison délaissée sur les terres d'hier
The silence of the night has crept in
Le silence de la nuit s'est glissé
As weeping of the women, as thoughts of solitude
Comme les larmes des femmes, comme des pensées de solitude
As sadness and as grief
Comme la tristesse et comme le chagrin

In a dim deserted room a token left on the table
Dans une chambre sombre et déserte un objet laissé sur la table
A talisman, a hairbrush from his father
Un talisman, une brosse venant de son père
Oozing from the shaft a stream of bitter sap
Suintant du manche un flot de sève amère
Dripping scarlet flow, so slow
Tombant goutte à goutte un flot écarlate, si lentement

They know it to be an emblem of death
Ils savent que c'est un symbole de mort
A sign of destruction
Un signe de destruction
They recognize the end of a friend
Ils reconnaissent la mort d'un ami
The agony of a man and son
L'agonie d'un homme et fils
They look at brush, remember the black hair
Ils regardent la brosse, se rappellent les cheveux noirs
They weep the bitter sap
Ils pleurent la sève amère

Oozing from the shaft a stream of bitter sap
Suintant du manche un flot de sève amère
Dripping scarlet flow, so slow
Tombant goutte à goutte un flot écarlate, si lentement
Bristles weeping wet, into a pool of red
Les poils mouillées suintant, dans une mare de rouge

 
Publié par 5986 5 3 2 le 25 août 2008, 12:42.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000