Facebook

 

Paroles de la chanson «Zapatillas» (avec traduction) par El Canto Del Loco

Zapatillas (2005)
0 0
Chanteurs : El Canto Del Loco
Albums : Zapatillas
Voir tous les clips El Canto Del Loco

Paroles et traduction de «Zapatillas»

Zapatillas (Baskets)

Cette chanson parle d'un jeune qui en a marre des codes vestimentaires. Tout le monde doit se ressembler, être habillé pareil. Mais il décide quand même de sortir, pour aller en boîte, et ils lui refusent l'entrée parce qu'il est en baskets et est certainement habillé différemment des autres.
Ce texte vise à montrer que chacun peut être différent et s'habiller comme il le souhaite. Tout est une question de respect ^^

Estoy cansado de salir de noche y ver siempre la misma gente,
Je suis fatigué de sortir le soir et voir toujours les mêmes gens,
Estoy flipando de que la gente se invente, cuente y luego reinvente.
J'hallucine que les gens s'inventent, racontent puis réinventent.
Apoltronado en el sofá de mi casa, vente se está caliente,
Vautré sur le canapé de ma maison, viens il est chaud,
Amaestrados vamos al mismo sitio todos aunque luego ni entres,
Domptés, nous allons tous au même endroit même si au final tu n'entres même pas,
Alucinando de que me miren de arriba a bajo como un delincuente,
J'hallucine qu'ils me regardent de haut en bas comme un délinquant,
Intoxicado de que me pongan esa puta música indiferente.
Intoxiqué qu'ils me mettent cette putain de musique indifférente.

Quiero entrar en tu garito con zapatillas,
Je veux entrer dans ta boîte avec des baskets,
Que no me miren mal al pasar,
Qu'ils ne me regardent pas mal en entrant,
Estoy cansado de siempre lo mismo,
J'en ai marre que ça soit toujours pareil,
La misma historia y quiero cambiar,
La même histoire et je veux changer,
Me da pena tanta tontería,
Autant de bêtise me fait de la peine,
Quiero un poquito de normalidad,
Je veux un peu de normalité,
Pero a ver, mírame, y dime tronco, no veo ni un sitio y no puedo aparcar.
Mais attends, regarde-moi, et dis-moi mon pote, je ne vois même pas une place et je ne peux pas me garer.

Estoy muy harto de que me digan : "Si no estás en lista no puedes pasar,
J'en ai vraiment marre qu'ils me disent : "Si tu n'es pas sur la liste tu ne peux pas entrer,
Solo entran cuatro, tenemos zona supermegaguay y nunca la verás".
Il y en a que quatre qui entrent, nous avons une zone super-méga-fun et tu ne la verras jamais".
Abarrotado, hay aforo limitado y ahora toca esperar,
Bondé, il y a un espace limité et maintenant il faut attendre,
Y, y, nos han multado y tu coche se ha llevado la grua municipal.
Et, et... Ils t'ont mis une amende et ont emmené la voiture à la fourrière municipale.

Quiero entrar en tu garito con zapatillas,
Je veux entrer dans ta boîte avec des baskets,
Que no me miren mal al pasar,
Qu'ils ne me regardent pas mal en entrant,
Estoy cansado de siempre lo mismo,
J'en ai marre que ça soit toujours pareil,
La misma historia y quiero cambiar,
La même histoire et je veux changer,
Me da pena tanta tontería,
Autant de bêtise me fait de la peine,
Quiero un poquito de normalidad,
Je veux un peu de normalité,
Pero a ver, mírame, y dime tronco, no veo ni un sitio y no puedo aparcar.
Mais attends, regarde-moi, et dis-moi mon pote, je ne vois même pas une place et je ne peux pas me garer.

Ya has aparcado el coche y ahora busca lo del ticket de la hora,
Tu viens de garer ta voiture et maintenant tu vas chercher le ticket pour l'heure,
Y cuando vuelvas a ponerlo te habrán puesto una receta de recuerdo.
Et quand tu reviens le mettre ils t'auront sûrement mis une amende en souvenir.

Quiero entrar en tu garito con zapatillas,
Je veux entrer dans ta boîte avec des baskets,
Que no me miren mal al pasar,
Qu'ils ne me regardent pas mal en entrant,
Estoy cansado de siempre lo mismo,
J'en ai marre que ça soit toujours pareil,
La misma historia y quiero cambiar,
La même histoire et je veux changer,
Me da pena tanta tontería,
Autant de bêtise me fait de la peine,
Quiero un poquito de normalidad,
Je veux un peu de normalité,
Pero a ver, mírame, y dime tronco, no veo ni un sitio...
Mais attends, regarde-moi, et dis-moi mon pote, je ne vois même pas une place...

Quiero entrar en tu garito con zapatillas,
Je veux entrer dans ta boîte avec des baskets,
Que no me miren mal al pasar,
Qu'ils ne me regardent pas mal en entrant,
Estoy cansado de siempre lo mismo,
J'en ai marre que ça soit toujours pareil,
La misma historia quiero cambiar,
La même histoire et je veux changer,
Me da pena tanta tontería,
Autant de bêtise me fait de la peine,
Quiero un poquito de normalidad,
Je veux un peu de normalité,
Pero a ver, mírame, y dime tronco, no veo ni un sitio y no puedo aparcar.
Mais attends, regarde-moi, et dis-moi mon pote, je ne vois même pas une place et je ne peux pas me garer.

 
Publié par 6766 6 4 2 le 1 octobre 2008, 17:33.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000