Facebook

 

Paroles de la chanson «Il Pagliaccio» (avec traduction) par Cesare Cremonini

Cesare Cremonini
0 0
Chanteurs : Cesare Cremonini
Voir tous les clips Cesare Cremonini

Paroles et traduction de «Il Pagliaccio»

Il Pagliaccio (Le clown)

"Je l'ai écrite à l'âge de seize ans. J'allais encore à l'école, et le temps pour écrire des chansons je le trouvais seulement après les repas (et aussi pendant les cours de maths du matin pour être sincère ! ). C'est une chanson qui a une histoire très particulière. Pendant les enregistrements de... Squèrez ? (1999), notre petit studio juxtaposait la maison d'un couple d'amis dont leur fille avait à peine quatre ans. Assez souvent Valentina, c'est son nom, frappait à notre porte pour fouiner au milieu des micros et fredonner nos chansons encore inconnues à l'époque. Un jour, pour plaisanter, on a décidé d'enregistrer sa voix et, prenant la chose comme un jeu, nous en avons fait la "ghost-track" de l'album. En effet, quelques minutes après la fin du dernier morceau de... Squèrez ? , la voix de Valentina interrompt le silence entonnant le premier de couplet de "Il pagliaccio". Cette histoire nous valut différentes dénonciations (notamment celle d'un prête qui nous accusa de... satanisme ! ) de la part de certains parents, nous reprochant que cette voix trouble le sommeil de leurs enfants... Sont passés près de dix ans depuis ce jour. J'ai fait le pari de garder cette chanson dans mon tiroir aussi longtemps. Je voulais voir pendant combien de temps je pourrais m'en passer. Le moment est à présent venu de rendre cette chanson publique parce que ce disque ferme certainement un cycle personnel d'écriture musical. C'est assez singulier que malgrè le fait que je l'ai écrite étant encore très jeune elle ait encore beaucoup de signification pour moi : elle est en effet énormément autobiographique et intime, bien qu'elle utilise la métaphore du cirque pour se faire comprendre.
Le cirque a toujours été cher aux auteurs-compositeurs de Renato Zero à De Gregori, et moi aussi il m'a toujours fasciné. Le chanteur est peut-être vraiment comme un clown, qui chaque soir se maquille pour son public. Les problèmes (et les chansons) naissent lorsque on ne peut plus enlever ce "masque", qui est à la fois le point faible mais aussi l'armure de tout homme du spectacle. L'orchestre des cordes est le Telefilmonic Orchestra de Londres, enregistré entre l'Olympic Studios et Abbey Road durant les sessions de "Maggese"".

Sono il guardiano del paradiso,
Je suis le gardien du paradis,
Per me si va soltanto se sei stato buono,
Chez moi on y va seulement si tu as été sage,
Sono il pagliaccio e tu il bambino,
Je suis le clown et toi l'enfant,
Nel circo ho tutto e vivo solo di quel che sono :
Dans le cirque j'ai tout et je vis juste de ce que je suis :
La sera quando mi sciolgo il trucco,
Le soir quand j'enlève mon maquillage,
Riscopro che sono un pagliaccio anche sotto...
Je découvre que je suis un clown même en dessous...

... Ma in fondo io sto bene qua,
... Mais au fond je suis très bien ici,
Tra le mie facce e la mia falsità...
Entre mes grimaces et mon hypocrisie...
... Ma in fondo io sto bene qua,
... Mais au fond je suis très bien ici,
Trovando in quel che sono un po' di libertà...
Trouvant en ce que je suis un peu de liberté...

Oh no ! Non ridere perché
Oh non ! Ne ris pas parce que
Lo sai meglio di me,
Tu le sais mieux que moi,
Che non ho più voglia di risponderti perché sei...
Que je n'ai plus envie de te répondre parce que tu es...
... sei come me...
... tu es comme moi...

Sono la sfera di un indovino,
Je suis la boule d'un voyant,
Nei miei disegni è scritto e vedo il tuo futuro,
Dans mes dessins c'est écrit et je vois ton avenir,
Sono il pagliaccio e tu il bambino,
Je suis le clown et toi l'enfant,
Farò pagare caro ad ogni uomo il suo sorriso,
Je ferai payer cher le sourire de chaque homme,
La sera quando mi sciolgo il trucco,
Le soir quand j'enlève mon maquillage,
Riscopro che sono un pagliaccio anche sotto
Je découvre que je suis un clown même en dessous
E sullo specchio del camerino
Et sur le miroir de ma loge
Mi faccio della stessa droga per cui vivo :
Je prends la même drogue pour laquelle je vis :
La vanità...
La vanité...

... Ma in fondo io sto bene qua,
... Mais au fond je suis très bien ici,
Tra le reti del mio circo che non va...
Entre les filets de mon cirque raté...
... Ma in fondo io sto bene qua,
... Mais au fond je suis très bien ici,
Trovando in quel che sono un po' di libertà...
Trouvant en ce que je suis un peu de liberté...

Oh no ! Non ridere perché
Oh non ! Ne ris pas parce que
Lo sai meglio di me,
Tu le sais mieux que moi,
Che non ho più voglia per risponderti perché sei...
Que je n'ai plus envie de te répondre parce que tu es...
... sei come me...
... tu es comme moi...

 
Publié par 16979 6 4 3 le 3 octobre 2008, 19:09.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000