Facebook

 

Paroles de la chanson «Anabela» (avec traduction) par Donny Elwood

1 0
Chanteurs : Donny Elwood

Paroles et traduction de «Anabela»

Anabela (<!Anabela>)

Donny Elwood, ce chanteur et humoriste Camerounais natif du Sud, perpétue la tradition des chansonniers. Consacré prix du meilleur espoir de la chanson camerounaise et Disque d'Or du meilleur auteur compositeur pour l'année 1996, hit parade CRTV, Donny Elwood, même s'il s'en défend est le digne héritier de Francis Bebey, de Maurice Ottou, mais aussi de Georges Brassens à qui il a emprunté sa guitare et son franc-parler.
Accompagné de sa guitare sèche, et de son chapeau, il chante la misère des petites gens avec un humour décapant. Il narre l'Afrique avec ses petits et ses grands tracas, ces petits et grands problèmes auxquels sont confrontés ses contemporains et ses compatriotes. Il a développé un répertoire inspiré du mode de vie africain contemporain et de son vécu. S'il émane de ses chansons un certain pessimisme, il dépeint avec un ton juste et léger la société en crise dans laquelle il vit.
D'un sourire contagieux, Donny Elwood désamorce la noirceur pathétique de ses chansons : il sait faire rire avec le pire, tout en en touchant les consciences.
Deux albums sont au crédit de l'artiste qui n'a malheureusement (ou heureusement) pas épuisé la source de son inspiration.
Le talent. Rien d'autre à dire. C'est 10/10

Dans "Anabela, sur une belle melodie, Donny Elwood nous ballade... et on ne s'ennuie pas. Il faut bien écouter les textes de Donny, tout en finesse et/ou satire… Cette chanson narre l'histoire tristement banale d'une jeune femme qui tout au long de sa vie ne rencontre que des ennuis, mais supporte ces petits et grands tracas, sion avec le sourire, du moins avec la résignation fatiguée d'une "sainte". A l'instar d'une "Madame X" qu'a chantée Francis Cabrel, Anabela endure son calvaire dignement, sans gémir ni pleurer. Elle souffre en silence, stoïque et endurante, farouchement seule et se refusant à faire pitié. Elle n'en veut même pas au bon Dieu qui l'a placée sur terre : tout ce qu'elle lui demande, c'est "un peu de sainteté" pour pouvoir se reposer en paradis...
Une belle leçon de vie, et de courage.

Anabela n'aura jamais connu sa mère
< ! Anabela n'aura jamais connu sa mère
Avant d'être une femme elle a perdu son père
Avant d'être une femme elle a perdu son père
Son mari est mort en commettant l'adultère
Son mari est mort en commettant l'adultère
Pauvre Anabela, oh a Nna oh
Pauvre Anabela, ô ma mère (1)

Elle est retournée au village de son père
Elle est retournée au village de son père
Elle y a bâti une petite hutte en terre
Elle y a bâti une petite hutte en terre
Elle a décidé d'y vivre en solitaire
Elle a décidé d'y vivre en solitaire
Combattre la misère en cultivant la terre
Combattre la misère en cultivant la terre
Pauvre Anabela, ah ah
Pauvre Anabela, ah ah
Eh, pauvre Anabela, oh a Nna oh eh
Eh, pauvre Anabela, ô ma mère

A côté de sa hutte il y avait un cocotier
A côté de sa hutte il y avait un cocotier
Chaque soir le soleil venait s'y percher
Chaque soir le soleil venait s'y percher
On aurait dit qu'il venait là se reposer
On aurait dit qu'il venait là se reposer
D'aucuns racontaient même qu'il s'arrêtait pour la saluer
D'aucuns racontaient même qu'il s'arrêtait pour la saluer
Avant de continuer sa lancée vers le coucher
Avant de continuer sa lancée vers le coucher
C'était là un tableau d"une étrange beauté
C'était là un tableau d'une étrange beauté
Que tout le p'tit village venait admirer
Que tout le p'tit village venait admirer
Sauf Anabela,
Sauf Anabela,
Sauf Anabela, oh a Nna oh
Sauf Anabela, ô ma mère

Anabela, belle Anabela
Anabela, belle Anabela
Si é n'abé Anabela,
Le monde est cruel Anabela
Anabela ngo'o bi wo
Anabela, pauvres de nous
Si é ben yi wo
Le monde t'a abandonnée
Si é li'i yi wo
Le monde t'a laissé tomber
Anabela, belle Anabela
Anabela, belle Anabela
Si é n'abé Anabela
La vie est injuste Anabela
Anabela w'é bo ya ?
Anabela que peux-tu y faire ?
Si é ben yi wo
Le monde t'a rejetée
Si é li'i yi wo
Le monde t'a abandonnée
Oh
Oh

Elle faisait un feu de bois avant de se coucher
Elle faisait un feu de bois avant de se coucher
Elle passait des heures à regarder danser les flammes
Elle passait des heures à regarder danser les flammes
Et dans sa tête résonnait le son du tam-tam
Et dans sa tête résonnait le son du tam-tam
"Pak zikpak pak
"Pak zikpak pak
Pak zik pak
Pak zik pak
Pak zik pak pak
Pak zik pak pak
Rrrr deng kedeng pak zik pak"
Rrrr deng kedeng pak zik pak"

Elle revoyait l'âge de sa puberté
Elle revoyait l'âge de sa puberté
Elle regrettait toutes les insanités
Elle regrettait toutes les insanités
Qu'elle avait proférées quand elle était tourmentée
Qu'elle avait proférées quand elle était tourmentée
Pauvre Anabela, oh oh a Nna oh
Pauvre Anabela, ô ma mère
Pauvre Anabela ah
Pauvre Anabela ah

Elle priait de temps en temps la sainte Trinité
Elle priait de temps en temps la sainte Trinité
Afin que ses péchés lui soient pardonnés
Afin que ses péchés lui soient pardonnés
A son chevet il y avait Jésus crucifié
A son chevet il y avait Jésus crucifié
Elle ne lui demandait rien qu'un peu de sainteté
Elle ne lui demandait rien qu'un peu de sainteté
Afin qu'elle puisse en profiter pour l"éternité
Afin qu'elle puisse en profiter pour l'éternité
Sainte Anabela, ah
Sainte Anabela, ah
Mfufub Anabela, oh a Nna oh
Sainte Anabela, ô ma mère

Elle aurait pu en vouloir au monde entier
Elle aurait pu en vouloir au monde entier
Mais résignée elle savait que c'était sa destinée
Mais résignée elle savait que c'était sa destinée
Eh Anabela oh oh a Nna oh
Eh Anabela oh oh a Nna oh
Eh
Eh

Anabela, belle Anabela
Anabela, belle Anabela
Si é n'abé Anabela,
Le monde est impitoyable Anabela
Anabela ngo'o bi wo
Anabela, pauvres de nous
Si é beñ yi wo
Le monde t'a refusée
Si é li'i yi wo
Le monde t'a laissé tomber
Anabela, belle Anabela
Anabela, belle Anabela
Si é n'abé Anabela
La vie est injuste Anabela
Anabela w'é bo ya ?
Anabela tu vas faire comment ?
Si é beñ yi wo
Le monde t'a rejetée
Si é li'i yi wo
La vie t'a abandonnée

Oh yeah, belle Anabela oh oh (x 2)
Oh yeah, belle Anabela oh oh (x 2)
Oh oh, sainte Anabela...
Oh oh, sainte Anabela... --

(1) exclamation exprimant la douleur

 
Publié par 10153 7 3 3 le 14 octobre 2008, 12:00.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000