Facebook

 

Paroles de la chanson «L'altra Metà» (avec traduction) par Cesare Cremonini

Cesare Cremonini
0 0
Chanteurs : Cesare Cremonini

Paroles et traduction de «L'altra Metà»

L'altra Metà (l'autre moitié)

"C'est une chanson plutôt classique, la plus mélodique du disque, écrite après avoir lu un essai sur l'évolution de l'homme au cours de son histoire. En général je préfère les essais au romans et il m'arrive souvent d'ébaucher une chanson après une lecture nocturne. Ce livre parlait du rapport existant entre l'homme et la découverte des mondes nouveaux, et dont la principale raison d'être est dû au besoin inhérent à ne jamais se suffire à soi-même. Une de mes principales "limites" c'est certainement celle de ne jamais réussir à me contenter, et de me trouver toujours à la recherche de quelque chose sans pour autant me rendre compte que ce quelque chose est justement ici, à côté de moi. C'est souvent arrivé en amour, et en particulier cette chanson parle des kilomètres faits, des aventures entreprises à la recherche... de l'autre moitié. En effet, j'ai beaucoup voyagé par amour, cherchant dans les regards de toutes les femmes "ce quelque chose" qu'au contraire j'ai peut-être trouvé chez les personnes les plus proches de moi, celles qui t'accompagnent jour après jour dans la "banalité" du quotidien. Cette banalité qui avec le temps suggère a contraire les plus beaux moments d'une existance. "L'autre moitié" semble toujours inaccessible, mais il n'en est rien : il suffit d'avoir des yeux pour voir et on se rend compte que les plus belles choses de la vie ne doivent jamais être chercher bien loin, et le plus souvent elles sont vraiment au bout de notre nez mais on ne s'en rend pas compte. L'arrangement des cordes a été enregistré dans les Air Studios de Londres, et ils ont étés écrits avec la collaboration de Nick Ingman. "

Ho lasciato un futuro sicuro alle spalle,
J'ai laissé un futur certain derrière moi,
Navigato oltre i mari d'oriente e più in là.
Navigué par delà les mers d'orient et plus loin.
Ho sciupato fortune, tesori e ghirlande,
J'ai gâché fortunes, trésors et guirlandes,
Perduto la mia libertà...
Perdu ma liberté...

Ho cercato l'Amore negli occhi di tutte le donne,
J'ai cherché l'Amour dans les yeux de toutes les femmes,
Baciando le labbra di chi non ne dà.
Baisant les lèvres de qui n'en donne pas.
Ho dormito per terre straniere coperto di foglie,
J'ai dormi sur des terres étrangères couvertes de feuilles,
Cercando l'altra metà.
Cherchant l'autre moitié.

Ma se penso che tu,
Mais si je pense que toi,
Tu da sempre eri qua,
Toi depuis toujours tu étais ici,
A due passi da me
A deux pas de moi
E non ti ho visto, chissà, perché...
Et je ne t'ai pas vu, qui sait pourquoi...
... chissà perché...
... Qui sait pourquoi...

Camminando più veloce dell'ombra al mio fianco,
Marchant plus vite que l'ombre qui me suit,
Ho varcato le porte di mille città,
J'ai franchi les portes de mille cités,
Ero stanco, ma una donna aspettava il mio canto,
J'étais fatigué, mais une femme attendait mon chant,
Soltanto l'altra metà...
Seulement l'autre moitié...

Ma se penso che tu,
Mais si je pense que toi,
Tu da sempre eri qua,
Toi depuis toujours tu étais ici,
A due passi da me
A deux pas de moi
E non ti ho visto, chissà, perché...
Et je ne t'ai pas vu, qui sait pourquoi...
... chissà perché...
... Qui sait pourquoi...

Oh ! Dolce metà
Oh ! Douce moitié
Non c'è vento e tempesta più forte dell'anima
Il n'y a pas de vent et de tempête plus forts que les sentiments
Oh ! E se vincerà, tornerà da te.
Oh ! Et s'il gagnera, il reviendra vers toi...

Ho lasciato un futuro sicuro alle spalle,
J'ai laissé un futur certain derrière moi,
Camminato cercando qualcosa che ho già...
Marché en cherchant quelque chose que j'avais déjà...
... l'altra metà.
... L'autre moitié.

 
Publié par 16979 6 4 3 le 29 octobre 2008, 21:34.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000