Facebook

 

Paroles de la chanson «Eres El Artista» (avec traduction) par Hector "El Father"

Hector "El Father"
0 0
Chanteurs : Hector "El Father"

Paroles et traduction de «Eres El Artista»

Eres El Artista (Tu es l'artiste)

(1) pito es le surnom donnée a son frere
Qui es décéde
(2) un grand mafieux

JUICIO FINAL 2008

Eres el artista del momento eres la moda todos quieren dar tus pasos
Pero te sientes solo eres un payaso
Detras de una chica un bmw y de una casa escondes tu fracaso
Y sigues vacio eres un payaso

Son 15 años en esto tu crees que yo bromeo ?
Celui du gateau te rappel tu ? celui de la petite bande
O que es un negocion o que esto es un tripeo ?
Celui qui te disait " va et tue ce pti' gros "
Yo tengo mi historia que puedo contarte
Sors ton arme et deviens fou !
Como la de berto el de galateo'
Mais comme j'ai souffer quand ils m'ont tué pito (1)
Que pa' los noventa' tenia un combo setenta
Allons le tuer ! je disait, moi a ta place je partirais pas
Tenia 40 panas y una fama violenta
Sors ton arme deviens fou
Ni el combo ni el dinero, el dolor evita
Mais la nuit arrivée a Dieu je suppliait
Hoy esta preso y nadie' lo visita
" seigneur s'il te plait prend soin de mon frere "
Preso que se matan como bengyvelo

Hermano de criansa como blacky y raelo
Tu est l'artiste du moment
Tu no eres intocable hoy puedes ser tu
T'es a la mode, tous veulent te ressembler
Me acuerdo de mi hermano tito bolondrú
Mais tu te sens seul, tu es un clown
La calle te da a alas tu crees que vuelas
Derrière une fille, avec une BMW et une maison
El diablo y la muerte dandote gabela
Tu dissimule ton échec et t'es toujours si vide tu es un clown
Tu das la vida y todo por la calle y

Terminas muerto como israel de manuela
Tu te prends pour la terreur ? en contrôlant tout avec des tirs
Que nunca te cojan eso es un mito el diablo
Mais fais attention que les amis sont double-face
Te usa para ser el delito despues que te matan
Ils te disent qu'ils t'aiment et ils te donnent la main
Nadie' te recuerda, todavia lloro a mi hermano tito
Et quand tu tourne le dos ils te remplissent de tirs
Como buichilli, juan de dios __________ tenia aleta
Et tes enfants restent seuls et ne font pas ce que tu dis
La calle te vence papi aqui no hay neta
Ta femme se livre aux bras de ton ami
No meterme miedo el pal' que abre los ojos
Et tes enfants le nouveau pere les remplis de cadeaux
Y sepa que en la vida la muerte no respeta ! .
Et toi ils t'ont déja enterré tu as été un clown

Tu est l'artiste du moment

T'es a la mode, tous veulent te ressembler

Mais tu te sens seul, tu es un clown

Derrière une fille, avec une BMW et une maison

Tu dissimule ton échec et t'es toujours si vide tu es un clown

J'étais le clown qui disait que la vie ne valait rien

Qui prennait la fille et se moquait d'elle

Mais dans la nuit je demandé a Dieu de me rendre pur

Seigneur prend soin de ma fille qu'elle reste toujours pure

Et je te disais va dans le noir, pour la chauffer

Donne lui de la chaleur, elle saura comme on sent

Mais la nuit arrivée je demandé au Christ

Seigneur véille sur ma fille qu'on la touche pas

Tu est l'artiste du moment

T'es a la mode, tous veulent te ressembler

Mais tu te sens seul, tu es un clown

Derrière une fille, avec une BMW et une maison

Tu dissimule ton échec et t'es toujours si vide tu es un clown

Depuis 15 ans je suis dans ça, crois-tu que je plaisante ?

Ou que ceci est une affaire ou juste un passe temps ?

J'ai mon histoire que je peux te raconter

Comme celle de berto celui de galateo'

Que dans les années 90 il avait une bande de 70

Il avait 40 potes et un respect violent

Ni la bande, ni l'argent, la douleur évite

Aujourd'hui il emprisonné et personne le visite

Des prisonniers qui se tuent comme bengyvelo

Des frères d'enfance comme blacky et raelo

Tu n'est pas intouchable aujourd'hui peut etre ton dernier jour

Je me rappelle de mon frère tito bolondrú

La rue te donne des ailes tu crois voler

Le diable et la mort t'encouragent

Tu donnes ta vie et tout ça pour la rue

Et tu finis mort comme israel de manuela(2)

Ils te coinceront jamais, cela est un mythe

Le diable t'utilise pour faire le delit

Après qu'ils te tuent personne s'en souvient de toi

Je pleure encore a mon frère tito

Comme buichilli, arret de faire ton fou

La rue te vainc mon pote' on va pas se mentir

Ce n'est pas pour te faire peur, ouvre juste les yeux

Et sache que dans cette vie le mort ne respecte pas !

 
Publié par 11152 5 3 3 le 23 octobre 2008, 19:48.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000