Facebook

 

Paroles de la chanson «The Switch And The Spurs» (avec traduction) par The Raconteurs

Consolers Of The Lonely (2008)
0 0
Chanteurs : The Raconteurs

Paroles et traduction de «The Switch And The Spurs»

THE SWITCH AND THE SPURS (LE MARTINET ET LES EPERONS)

Mon explication, je ne la sens pas parfaite. Car j'ai la forme, mais pas le fond. Je sais ce que raconte cette chanson, mais pas dans quel but. Car il y a sûrement un but à ces paroles. Ils n'avaient pas seulement envie de raconter une histoire je pense, comme ça parce qu'ils leur fallait des paroles. Il y a sûrement, caché sous ce conte, un enjeu politique, une cause à défendre. Et cela ne nous étonnerait pas. Mais quel enjeu ? Quelle cause ? Si quelqu'un à des informations quand au but dans lequel cette chanson a été créée, qu'il n'hésite pas à m'en faire part. Bon maintenant voilà l'explication de cette chanson sans refrain, si ce n'est ce petit son de trompette qui sonne tous les deux paragraphes.

Cette chanson raconte l'histoire d'un fugitif qui s'enfuit de prison sur un Appaloosa dans le désert. Au bout d'un certain moment, il commence à s'affaiblir, comme la chanson le suggère, le martinet et les éperons sont lents dans leurs mouvements, il n'a plus aucune force de frapper le cheval. On peut supposer qu'il s'est fait attraper par les hommes de justices, ou alors qu'il est tout simplement fatigué. Mais une autre version colle plus au reste de la chanson : il s'est fait piquer, sûrement par un serpent ou un scorpion dans le désert.

Every living thing, with a fatal sting
Toute chose vivante, avec une mortelle piqûre

Petit à petit le poison fait son effet. Il est de plus en plus fatigué. Il sue et perd son sang. Il hallucine, et au bout d'un moment même ses crachats sont emplis de venin. Au bout d'un certain moment, il meurt, assis sur la selle du cheval.

Still holding the reins...
Serrant toujours ses rênes...

Dans les quatres derniers paragraphes, les hommes de justices semblent parler. Ils mettent les choses au point : personne ne peut entrer dans leurs terres sans en subir les conséquences. Ils ont conscience que justice sera faite, car ils voient très bien qu'ils ont l'avantage du désert, qui s'occupe d'achever lui-même le travail qu'ils avaient commencé.

For there's the power and this is the kingdom
As sure as the sun does burn
Car il est aussi sûr qu'il y a là le pouvoir et là le royaume
Qu'il est sûr que le soleil brûle

On pourrait aussi penser que dans les derniers paragraphe, c'est le désert qui parle. Ce dernier affirme que personne ne survit s'il s'enfuit seul dans le désert. Il sera toujours piqué ou mordu par "ceux qui habitent ces terres" (c'est-à-dire les bêtes sauvages du désert, les reptiles, les scorpions etc... ). On peut alors considérer que cette chanson est pro-écologiste. La nature gagnera toujours sur l'homme, car c'est elle qui a l'avantage, le privilège et le pouvoir de prendre et de donner la vie (pour prendre exemple très connu : les arbres qui nous fournissent l'oxygène dont on a besoin). Sauf que cette fois-ci, cela est imagé de façon plus morbide.

____________________________________________________________________________________

NOTES
• Un appaloosa est une race de cheval, pour ceux qui n'en aurait pas déduit le sens en lisant la chanson. C'est une race qui était très appréciée des indiens. Ils tirent leur noms de la rivière Palouse, à côté de laquelle vivait la plupart des tribus indiennes.
• Le martinet est une sorte de fouet, qui dans ce contexte peut servir à frapper le cheval pour qu'il avance plus vite. Les éperons, sur un cheval, c'est l'endroit où on met les pieds. Certains sont mobiles, et permettent aussi de frapper le cheval pour qu'il aille plus vite.

SITES
• Site officiel : http : //www. theraconteurs. com/site. html
• Myspace officiel : http : //www. myspace. com/theraconteurs

____________________________________________________________________________________

The Switch And The Spurs (Le martinet et les éperons)

In the heat of the desert sun,
Sous la chaleur du soleil désertique
On the blistering trail
Cherchant quelque chose sur ce chemin caniculaire
An Appaloosa and
Un Appaloosa et
A wanted man sprung from jail
Un criminel se font la belle

Slow in motion and shadow-less
Lents dans leurs mouvements et sans ombres
The switch and the spurs
Le martinet et les éperons
Every living thing, with a fatal sting
Toute chose vivante, avec une mortelle piqûre
Bark and rattle this curse
S'écorche et maudit le sort

The rider hallucinates
Le cavalier hallucine
The stepping hooves on the sand
Les sabots du cheval s'enfoncent dans le sable
Spits a venom dream, recalls a stranger scream
Il crache du venin, se rappelle du cri d'un inconnu
And a broken hand...
Et d'une main usée...

The saddle spotted with sweat and blood
La selle tâchée de sueur et de sang
The poison pumps through his veins
Le poison se répand dans ses veines
There's no stopping this, and now he's powerless
Il n'y a aucun moyen d'arrêter cela, et maintenant il est impuissant
Still holding the reins...
Serrant toujours ses rênes...

Any pour souls who trespass against us
N'importe quelle pauvre âme qui nous offense
Whether it be beast or man
Qu'il soit homme ou bête
Will suffer the bite or be stung dead on sight
Souffrira de la morsure ou sera piqué à mort en vue
By those who inhabit this land
Par ceux qui habitent ces terres

For there's the power and this is the kingdom
Car il est aussi sûr qu'il y a là le pouvoir et là le royaume
As sure as the sun does burn
Qu'il est sûr que le soleil brûle
So enter this path, but heed these four words,
Alors engagez vous sur ce chemin, mais rappelez-vous ces mots
You shall never return...
Vous n'y ressortirez jamais...

Any pour souls who trespass against us
N'importe quelle pauvre âme qui nous offense
Whether it be beast or man
Qu'il soit homme ou bête
Will suffer the bite or be stung dead on sight
Souffrira de la morsure ou sera piqué à mort en vue
By those who inhabit this land
Par ceux qui habitent ces terres

For there's the power and this is the kingdom
Car il est aussi sûr qu'il y a là le pouvoir et là le royaume
As sure as the sun does burn
Qu'il est sûr que le soleil brûle
So enter this path, but heed these four words,
Alors engagez vous sur ce chemin, mais rappelez-vous ces mots
You shall never return...
Vous n'y ressortirez jamais...

 
Publié par 9649 6 4 3 le 31 octobre 2008, 13:48.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000