Facebook

 

Paroles de la chanson «Setentistas» (avec traduction) par Attaque 77

Attaque 77
0 0
Chanteurs : Attaque 77
Albums : Antihumano
Voir tous les clips Attaque 77

Paroles et traduction de «Setentistas»

Setentistas (Setentistas (1))

(1) Compliqué à comprendre sans connaître le contexte historique argentin : tout comme la France, l'Argentine a connu une période de lutte ouvrière mais qui, contrairement à la France, ne s'est pas déroulée en 68 mais plutôt de 69 jusqu'au au début des années 70. Ici, Setentistas peut se traduire par "soixante-huitards" (mais ce serait plus soixante-dix que soixante-huit).

(2) Cordobaza et Rosariazo sont des mouvements de protestations qui ont eu lieu en Argentine.

( ? ) Traduction littérale ou incertaine

Hasta que no te pase a vos, no vas a entender,

Siempre así, tan egoísta

Hasta que no te pase a vos, no vas a entender,
Tant que ça ne t'arrive pas, tu ne comprends pas,
Clásico individualista
Toujours ainsi, si égoïste

Tant que ça ne t'arrive pas, tu ne comprends pas,
Decido que no te quiero escuchar,
Indivudaliste classique
Decido no formar parte de tu plan,

Cuantos ríos de sangre han de correr,

Tanta muerte ya, tanto horror, tanta injusticia
Tu as décidé que tu ne voulais pas écouter,
Cuanto tiempo para reconocer que la historia es,
Tu as décidé que ça ne faisait pas partie de ton plan
Otra vez y todo de vuelta
Combien de rivière de sang ont déjà coulé ?

Tant de mort, tant d'horreur, tant d'injustice
Deciles que no les sirve luchar,
Combien de temps pour reconnaître que l'histoire est
Decime que no me sirve luchar…
Encore une fois un cercle.
Si estaba en el cordobaza hace tiempo atrás,

Y estaba en el rosariazo y en Tucumán
Tu leur as dit que ça ne leur servait à rien de lutter,
Espíritu setentista vuelve hoy,
Tu m'as dit que ça ne me servait à rien de lutter
Gente que no puede decir :
Si j'étais à "Cordobaza" il y a longtemps
Hey, hey, no te metas
Et que j'étais à "Rosariazo" et dans le Tucuman
En Neuquén resiste Zanon

Lucha obrera, movilización
Esprit "setentista"
Los bastones acechan, también vos y yo
Les gens qui ne peuvent dire :

Hey, hey ! Cassez-vous ! ( ? )

Dans la province de Neuquen résiste Zanon

Lutte ouvrière, mobilisation

Les bâtons se cachent, toi et moi aussi ( ? )

 
Publié par 5505 5 2 2 le 7 décembre 2008, 20:33.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000