Facebook

 

Paroles de la chanson «L'or Bleu» (avec traduction) par Karma Sutra

0 0
Chanteurs : Karma Sutra

Paroles et traduction de «L'or Bleu»

L'or Bleu (L'or Bleu)

YWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYWYW

L'or bleu
L'or bleu
Nouveau combat !
Nouveau combat !

L'or bleu, nouveau combat
L'or bleu, nouveau combat
L'or bleu, chacun pour soi
L'or bleu, chacun pour soi

Mogadiscio, Bamako
Mogadiscio, Bamako
Kinshasa, Lusaka
Kinshasa, Lusaka
Luanda, Dodoma
Luanda, Dodoma
Lagos, Soweto
Lagos, Soweto
Des points qui s'espacent sur une carte de l'Afrique
Des points qui s'espacent sur une carte de l'Afrique
Des poings, des menaces, le sol, la terre s'effritent…
Des poings, des menaces, le sol, la terre s'effritent…

L'or bleu, nouvelle richesse, convoitée, comme une forteresse.
L'or bleu, nouvelle richesse, convoitée, comme une forteresse.
Le Nord stocke dans l'ivresse, l'allégresse et les marchands se pressent, s'empressent. Remontent le cours de l'eau, c'est comme ça qu'on progresse !
Le Nord stocke dans l'ivresse, l'allégresse et les marchands se pressent, s'empressent. Remontent le cours de l'eau, c'est comme ça qu'on progresse !
Alors les hommes, les femmes chantent et dansent car c'est tout ce qui leur reste !
Alors les hommes, les femmes chantent et dansent car c'est tout ce qui leur reste !
Les sorciers en nage, implorent les nuages. Le ciel est vide, aucune averse…
Les sorciers en nage, implorent les nuages. Le ciel est vide, aucune averse…

Bujumbura, Nampula
Bujumbura, Nampula
Kigali, Nairobi,
Kigali, Nairobi,
Bissao, Malako,
Bissao, Malako,
Lomé, Yaoundé
Lomé, Yaoundé
Des points qui s'espacent sur une carte de l'Afrique
Des points qui s'espacent sur une carte de l'Afrique
Des poings, des menaces, le sol, la terre s'effritent…
Des poings, des menaces, le sol, la terre s'effritent…

L'Afrique s'alarme, les larmes coulent pour que poussent les arbres
L'Afrique s'alarme, les larmes coulent pour que poussent les arbres
Qu'elles inondent, les peaux sèches qui se fanent, les gorges qui réclament, tous ces corps qui brûlent, qui brûlent, qui crament.
Qu'elles inondent, les peaux sèches qui se fanent, les gorges qui réclament, tous ces corps qui brûlent, qui brûlent, qui crament.
Assoiffées de profit, les compagnies surfent la vague de l'or bleu translucide, remontent le cours de l'eau, elles brassent, elles sont lucides,
Assoiffées de profit, les compagnies surfent la vague de l'or bleu translucide, remontent le cours de l'eau, elles brassent, elles sont lucides,
Elles aiment le liquide !
Elles aiment le liquide !

L'or bleu, nouvelle richesse, convoitée, protégée, comme une forteresse.
L'or bleu, nouvelle richesse, convoitée, protégée, comme une forteresse.
Le Nord stocke dans l'ivresse, l'allégresse et les marchands se pressent, s'empressent.
Le Nord stocke dans l'ivresse, l'allégresse et les marchands se pressent, s'empressent.
C'est comme ça qu'on progresse !
C'est comme ça qu'on progresse !
Alors les sorciers et les femmes chantent dansent en transe car c'est tout ce qui leur reste !
Alors les sorciers et les femmes chantent dansent en transe car c'est tout ce qui leur reste !
Les sorciers en nage, implorent les nuages pour le nouveau combat ! Nouveau combat !
Les sorciers en nage, implorent les nuages pour le nouveau combat ! Nouveau combat !

A Lusaka, à Luanda, à Nampula ! A Bamako, à Soweto, à Bissao… Bataille d'eau !
A Lusaka, à Luanda, à Nampula ! A Bamako, à Soweto, à Bissao… Bataille d'eau !

 
Publié par 14402 5 4 3 le 24 novembre 2008, 02:35.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000