Facebook

 

Paroles de la chanson «Vinushka» (avec traduction) par Dir En Grey

Dir En Grey
0 0
Chanteurs : Dir En Grey
Albums : UROBOROS

Paroles et traduction de «Vinushka»

VINUSHKA
VINUSHKA

Kumo to kawasu kokyuu wo tomete
J'échange des pensées avec les nuages, je retiens mon souffle
Aa tada moumoku no kara
Ahh, c'est juste une carapace dure que vous ne pouvez voir
Koko ga soko ka ? Kageri ni mi wo yakare
Est-ce là où le fond est ? L'ombre me brûle
Aa tada wasurete itai
Ahh, je veux juste continuer à oublier
Ari no su e to yoku wo suberase
Glisse tes désirs dans le nid de fourmis
Saa ima umare kawareba ii
Venez maintenant, tout ce que vous avez à faire est de renaître à nouveau

Ashita wo nemurasete furimuku yasuragi
Laisse demain dormir et le calme se tournera vers toi
Surudoku togaru kanjou ni mi wo makasete
Libère-toi et va avec tes émotions en lame de rasoir
Uneru nagare sae ikiteru akashi to
Même les flux tordus sont la preuve que vous êtes en vie
Namida to bashiru ashita wo sasou
J'invite le lendemain indulgemment rempli de larmes

Uetsuku dogura, magura
Le Dogra Magra inclus
Hadara no itami to yuiitsu no jinkaku
La douleur de la marque est la seule et unique personnalité
Irotoridori ni kazaritsukerareta hitomi mo, mou iranai
Et les yeux remplis de couleurs tous décorés Je ne les veux plus
Mata gizen ga tsuresatte iku no ka ?
L'hypocrisie est-elle en train de venir et de tout emporter ?
Hitori kiri no makka na yoru budai
La scène/Le stage rouge seul dans la nuit
Wakiagaru tateyakusha ni sasageru
Je dédie ce qui suit à l'aspirant acteur de premier plan
Koko ga shinjitsu da
C'est là que la vérité est

Gomakasenai kokoro no katasumi ni wa Mada koko ni itai
Le petit coin de mon cœur qu'on ne peut tromper dit : "Je veux encore être ici"
Yurusenai no wa dare ?
Qui ne pouvons-nous pas pardonner ?
Hieta koe wo hibikase chigau
Je les laisse écouter ma voix froide, je jure

Gou to ayumu tenshi saketa ware kono mi to sakebu
Je vais vivre avec mon travail je crie avec ce corps de chair qui sépare le ciel et l'enfer
Batsu to kizamu kaze to kiero ware no akasi wa ?
Je taille les péchés Quelle sera la preuve de mon existence si elle disparaît avec le vent ?

Konkou ni kagayaku tsuki wa mou miaki sou na kurai nagametan da
"J'ai regardé la lune forte, brillante, assez longtemps pour m'ennuyer
Ookami ni mo naresou ni nai yami ni kuruisou da
Ne pouvant même pas me changer en loup-garou, mais juste assez pour devenir fou à cause des ténèbres
Kubi wo kuraitai hakanaki zangai nemurase wa shinai kara
Je veux sucer le cou, le vide des ruines que e ne laisserai pas dormir
Amaetai toshigoro ga... sayonara kimi ni kuruisou da
À l'âge où tu veux juste de l'attention... ce soir, je pourrais devenir fou pour toi"

Dareshi mo ga koufuku to bakari ni
Tout le monde veut atteindre leur part, et saisir le bonheur
Te wo nobashi yami ni hisomu oni to naru
Mais ils ont juste fini par devenir le monstre qui se trouve dans l'obscurité profonde
Mou sude ni owari wa umareta
La fin est déjà venue à la vie
Katachi wa zero ni umare shikyuu ni haimodori kusaru
Il prendra forme à zéro et rampera dans l'utérus et la pourriture
Kurikaeyu do kuzurete yuku omera no omo ga
Chaque fois que cela arrive, vos visages s'effondrent

Mimi wo kudaku shinsou ni wa dare mo fure ya shinai
Personne ne veut parler de la vérité qui blesse l'oreille
Yokuatsu sareta ishi
Les esprits supprimés
Tsumi wo bai inochi yo sare
Compenser les péchés et laisser la vie se passer
Hakanaki anchiteeze musebinaku chi e to
Le vide de l'antithèse devient le territoire de la suffocation et des pleurs
Teeze ni hitaru kyouyuu ni hone wo umete
Enterrer les os dans la terre immergée de thèses, être alourdi par la dépression
Yuutsu, seou mama zaratsuku tsunami ni
Le tsunami graveleux m'emporte et je souri avec des larmes amères
Saraware nigai namida to warau
Impossible de comprendre la valeur des choses
Kachi wo midasezu hibikukuri juusan kaidan
La pendaison de cous aux 13 escaliers
Memeshii shisou ni mazari kizutukeru
De voir des personnes devenir amies tout en frappant des mains
Sonna kimi ga nan da ka kanashisugiru
ils mêlent ça à des pensées peureuses et blessent les autres

Chi shibuku honnou fumitsubishi
Vous voir comme ça, c'est juste trop triste
Shi wo kataru
Éclaboussures de sang

Gou to ayumu tenshi saketa ware kono mi to sakebu
Je vais vivre avec mon travail je crie avec ce corps de chair qui sépare le ciel et l'enfer
Batsu to kizamu kaze to kiero ware no akasi wa ?
Je taille les péchés Quelle sera la preuve de mon existence si elle disparaît avec le vent ?

Mimi wo kudaku shinsou ni wa dare mo fure ya shinai
Personne ne veut parler de la vérité qui blesse l'oreille
Yokuatsu sareta ishi
Les esprits supprimés
Tsumi wo bai inochi yo sare
Compenser les péchés et laisser la vie se passer

Ore ga aku de aru ga yue ni Ikiru imi sae tsumi na no ka
Est-ce un péché pour moi de vivre parce que je suis mauvais?

Contenu modifié par JoeLouh

______________
Une des plus belles de l'album, de ma part.
Début calme, m'ayant montré que Dir en grey ne s'était pas totalement américanisé.
La seconde partie, c'est un peu comme un éléctrochoc.
Des relens de The Marrow Of A Bone, je trouve... Mais ca ne gâche rien de la musique, au contraire.
Étant la deuxième que j'ai écouté de l'album (logique), je me suis dit qu'elle était douce et violente a la fois.
Voila sûrement pourquoi je l'aime tant.

 
Publié par 5988 5 3 2 le 29 novembre 2008, 20:43.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000