Facebook

 

Paroles de la chanson «Y En A Qui...» (avec traduction) par Jamait

De Verres En Vers (2003)
0 0
Chanteurs : Jamait

Paroles et traduction de «Y En A Qui...»

Y En A Qui... (Y en a qui...)

La chanson parle à travers la voix des employés, des ouvriers, des exploités ; et traite du gouffre qui les dépare des patrons. Je ne suis pas vraiment calé dans ce domaine, donc je ne pourrais pas faire d'explication digne de Loody, mais les paroles suffisent à sentir l'injustice qui est ici dénoncée ; la puissance, la suprématie de ces gens qui, avec l'argent, se posent en maîtres du monde ; et de ceux qui, en bas de l'échelle, sont les pions de cette machinerie, et ont besoin des miettes que les plus hauts leur jettent.
La chanson se termine sur un questionnement ouvert à toutes et à tous : combien de temps encore va-t-on se laisser faire ? Combien de temps encore sans rien faire... ?

Le matin, quand je me réveille,
Le matin, quand je me réveille,
J'ai du mal à quitter Morphée
J'ai du mal à quitter Morphée
Pour aller justifier la paye
Pour aller justifier la paye
Que mon patron peut s'octroyer.
Que mon patron peut s'octroyer.

ça n'est pas vraiment que je tienne
ça n'est pas vraiment que je tienne
A continuer de l'engraisser,
A continuer de l'engraisser,
Mais aussi petite soit la mienne, de paye,
Mais aussi petite soit la mienne, de paye,
J'en ai besoin pour bouffer.
J'en ai besoin pour bouffer.

Je fais des trous dans ma ceinture ;
Je fais des trous dans ma ceinture ;
Un par jour pour mieux gérer
Un par jour pour mieux gérer
Le minimum que cette enflure
Le minimum que cette enflure
Se croit obligé d'me céder.
Se croit obligé d'me céder.

(refrain : )
(refrain : )
Y en a qui s'ront jamais dans la merde,
Y en a qui s'ront jamais dans la merde,
Y en a qu'auront jamais d'problèmes ;
Y en a qu'auront jamais d'problèmes ;
Et ce sont souvent ceux-là même
Et ce sont souvent ceux-là même
Qui nous dirigent et qui nous gouvernent.
Qui nous dirigent et qui nous gouvernent.

Je le croise devant l'usine
Je le croise devant l'usine
Dans sa belle BMW,
Dans sa belle BMW,
Dans sa Porsche ou bien son Alpine,
Dans sa Porsche ou bien son Alpine,
Suivant ce qui l'a a motivé.
Suivant ce qui l'a a motivé.

Moi je gare mon vélo
Moi je gare mon vélo
Depuis qu'ils ont décidé,
Depuis qu'ils ont décidé,
Afin de relancer l'marché d'l'auto,
Afin de relancer l'marché d'l'auto,
D'interdire aux poubelles de rouler.
D'interdire aux poubelles de rouler.

Il a les fringues toujours impec',
Il a les fringues toujours impec',
Les mains propres et jamais tachées ;
Les mains propres et jamais tachées ;
Moi, mes paluches, je bosse avec,
Moi, mes paluches, je bosse avec,
Et mes neurones sont élimés.
Et mes neurones sont élimés.

(refrain)
(refrain)

Il a des potes en politique,
Il a des potes en politique,
Des plantes grasses à arroser,
Des plantes grasses à arroser,
De celles qui jamais ne lui piqu-
De celles qui jamais ne lui piqu-
-Eront le coeur de son chéquier.
-Eront le coeur de son chéquier.

Ils ont le cumul sympathique
Ils ont le cumul sympathique
De maires et de députés,
De maires et de députés,
Ils ont la morale cathodique,
Ils ont la morale cathodique,
Et le chômage suranné.
Et le chômage suranné.

Et peu importe l'ascenseur
Et peu importe l'ascenseur
Qu'ils aiment à se renvoyer ;
Qu'ils aiment à se renvoyer ;
Peu importe puisque l'erreur,
Peu importe puisque l'erreur,
C'est qu'on est trop dans l'escalier.
C'est qu'on est trop dans l'escalier.

(refrain)
(refrain)

Combien de temps encore, va-t-on se laisser faire ?
Combien de temps encore, va-t-on se laisser faire ?
Combien de temps encore, sans rien faire ? !
Combien de temps encore, sans rien faire ? !
(x2)
(x2)

(choeur - refrain)
(choeur - refrain)

(refrain)
(refrain)

 
Publié par 6175 5 3 2 le 29 novembre 2008, 20:52.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000