Facebook

 

Paroles de la chanson «Jamais» (avec traduction) par Krotal

2 0
Chanteurs : Krotal

Paroles et traduction de «Jamais»

Jamais (Jamais)

--> Quelques mots sur Krotal

De son vrai nom Etoundi Onambélé Paul Edouard, il est né à Yaoundé (Cameroun) le 02 Octobre 1975. C'est un des précurseurs du mouvement hip hop au Cameroun. Révélé en 1989 lors du premier festival de Rap organisé au Cameroun avec d'autres grands précurseurs du mouvement (Joe B, Lamine, Merlin, Kodjay…), Polo part en France pendant quatre ans poursuivre ses études, et son amour pour le hip hop au sein de groupes comme Ultime Paradox, A. R. M. Il a la chance de faire la première partie du rappeur américain Ice. T à l'Aéronef et celle d'I. A. M lors de leur célèbre tournée des centres sociaux de France.

Surdoué de la création musicale, maintes fois primé " meilleur compositeur de musiques urbaines ", il a travaillé avec les groupes Anomym (son groupe), et le Magma fusion (collectif de groupes dont le sien) avec lequel il participe en 1997 aux Rencontres Musicales de Yaoundé (R. E. M. Y), fait la première partie du groupe sénégalais Positive Black Soul en tournée à l'époque au Cameroun, et plus tard à Dakar au Sénégal, il participe au Dakar Rap Festin' aux côtés de pointures telles que Fabe, Koma, Daddy Nuttea, Supernatural …
Rebaptisé Krotal, il sort son premier album solo, un opus de 16 titres nommé " Vert Rouge Jaune " (2003) après un long parcours de 15 ans dans le hip hop qui lui a permis de trouver une couleur musicale osmotique entre hip hop et musique camerounaise. Sans concession, l'album, qui laisse apparaître toute la maturité et l'expérience de l'artiste, est doublement primé aux Camerounians Music Award (Album de l'année, meilleure réalisation et composition musicale). Krotal n'y mâche pas ses mots quand il parle de la situation de son pays et particulièrement des jeunes.

De Mai à Septembre 2004, Krotal travaille pour la société Coca Cola à la réalisation du projet télévisé " DREAM Coca Cola ", sorte de Star Académy Hip Hop destinée à mener des jeunes talent du Hip Hop camerounais à figurer sur une compilation produite par la firme Coca Cola. Puis en fin Novembre, c'est l'apparition de la compilation tant attendue " Kamer Konnexion " produite par Mapane Records. L'année 2004 est clôturée par l'obtention du prix " Révélation de l'Année 2004 " décerné par le Ministère de la Culture et la CRTV (Cameroon radio and Television) et le prix " Meilleur groupe de Rap 2004" lors des " Canal d'or " de la chaîne CANAL 2 International.

--> La chanson met en scène un "mbenguiste" (un jeune qui a émigré vers l'Europe) qui a réussi et qui, de retour au pays, au lieu d'investir ses gains pour les faire fructifier se retrouve dans un tourbillon de plaisirs - les fêtes où l'alcool coule à flots, les femmes, les casinos où l'on flambe, les dépenses somptuaires pour le plaisir d'éblouir ses amis restés au pays et la cour de flatteurs qui s'est formée autour de lui...
A ce rythme, la fortune acquise est vite épuisée, et notre ami se retrouve tout seul, tous ses compagnons de noce disparus. Il réalise alors son erreur, mais trop tard... Sans ressources, sans travail, il traîne chez lui, arpente la ville en quête de boulot, sans résultat, et doit subir les railleries de ceux-là même qui l'encensaient quand il était en fonds, et les leçons de sa famille.
Il tente de se justifier auprès de celle-ci.

De l'excellent rap à consommer sans modération...

--> Quelques explications sur les mots en camfranglais

(1a) Le Mboa : le pays
(1b) Over - : excès, trop de. Njôka : nouba. Mimbo : frime
(2) Kimbo : personnage de dessin animé, jeune élève Africain émigré en France puis revenu dans son village. Chaque soir, au coin du feu, il raconte à ses compagnons ses aventures de voyage
(3) Skaï : whisky
(4a) Way : manière, moyen
(4b) Do : argent
(5) Waka-waka : marche à pied
(6) Tchinda : au sens propre, esclave (terme spécifique aux ethnies Bamiléké). Ici, personne sans ressources, dépendante
(7) Temboro : quartier. "Être au quartier" signifie être au chômage, oisif.
(8) Lourd : personne aisée
(9) Call-box : "boutique" de communications sur téléphone mobile, souvent à l'étal
(10) Tété : personne très riche
(11) Ongola : nom de Yaoundé (capitale du Cameroun) en langue bantue
(12) Mbôm : gars, frère
(13a) Débré : débrouille, système D
(13b) Nguémé : mouise
(14) Shu : montrer
(15) Wa : souffrir
(16) Ndèm : galère
(17) Akao Manga : personnage d'une chanson de Donny Elwood, représentant un riche prodigue qui s'est vu abandonné de tous quand sa fortune fut épuisée

Références
Www. kamerhiphop. com
Http : //www. raphiphopmali. com/afrique/Cameroun/Mcs/Krotal/rapper-cameroun-krotal-biographie. php

Revenu au Mboa pour investir t'étais ébloui
Revenu au Mboa (1a) pour investir t'étais ébloui
Au point où la vraie raison de ta présence tu l'avais même oubliée
Au point où la vraie raison de ta présence tu l'avais même oubliée
Famille, boulot, occupations, tu avais tout déblayé
Famille, boulot, occupations, tu avais tout déblayé
Overnjôka, overmimbo
Overnjôka, overmimbo (1b)

Ton domicile c'était les casinos
Ton domicile c'était les casinos
Pour décrire Paris aux assoiffés comme Kimbo
Pour décrire Paris aux assoiffés comme Kimbo (2)
Entre deux skaï, abruti d'éloges
Entre deux skaï (3), abruti d'éloges
Le moindre bonjour de la famille te faisait prendre le large
Le moindre bonjour de la famille te faisait prendre le large
Soi-disant, c'était le way pour s'faire tes do comme le déluge
Soi-disant, c'était le way (4a) pour s'faire tes do (4b) comme le déluge
Mais c'était quoi ce délire ? !
Mais c'était quoi ce délire ? !

Monsieur la main levée, maillot jaune de waka-waka
Monsieur la main levée, maillot jaune de waka-waka (5)
A ce qu'il paraît on t'appelait "mon Amiral", hein ?
A ce qu'il paraît on t'appelait "mon Amiral", hein ?
A présent, tchinda de la ville,
A présent, tchinda (6) de la ville,
Au temboro tu tournes en spirale
Au temboro (7) tu tournes en spirale

Regarde-toi
Regarde-toi
T'avais des potes, n'est-ce pas,
T'avais des potes, n'est-ce pas,
T'étais despote n'est-ce pas
T'étais despote n'est-ce pas
Maintenant qu'il n'y a plus de caviar au frigo ils sont où ?
Maintenant qu'il n'y a plus de caviar au frigo ils sont où ?
Tu es seul Akao Manga
Tu es seul Akao Manga
Ancien lourd (8), où sont les options ?
Ancien lourd (8), où sont les options ?
Tu pleures pour un call-box (9)...
Tu pleures pour un call-box (9)...

REFRAIN
REFRAIN
(Jamais)
(Jamais)
E a mojañ wom oh, ô jû'u ma
Mon frère, je t'en prie ne m'accable pas
(Jamais)
(Jamais)
Wo yeñ mbôl ma ke ma ndeng, ma tôn ényiñ jam oh
Tu vois comme je souffre, je cherche ma vie
Des moments où on monte comme on descend
Des moments où on monte comme on descend
Nos vies sont comme ça eh
Nos vies sont comme ça eh
Parle des choses que tu maîtrises, ne dis plus jamais ça
Parle des choses que tu maîtrises, ne dis plus jamais ça
La vie est devenue bien trop compliquée oh
La vie est devenue bien trop compliquée oh
Ah mon ami oh oh
Ah mon ami oh oh
Tes leçons, garde-les pour toi
Tes leçons, garde-les pour toi
Je te dirai pourquoi
Je te dirai pourquoi

On rêve tous d'être des tétés (10), d'Audi TT
Oui se la péter
Donner la bectée à nos mamans, leur raconter
Autre chose que ce qui se passe dans nos contes et
Comme ces goûters qui ne se passent sans le diable à tes côtés
Entrain de t'écouter, prêt à tout exaucer
Dégoûté, je le suis, ça tu le sais
De le voir à tant d'esprits si à côté
A cause de lui des frères se tuent pour des vêtements
Donnent leurs fesses en vente, changent de vêtements
Enfilent des strings comme sous-vêtements
Regarde autour, ça se tape ici bêtement
Vraiment, c'est terrible ce qui se passe ici tu sais, Ongola (11)
T'as des soies, vas-y prête-m'en
Que je m'en fasse aussi un vêtement
Et glisse sur Babylone et son revêtement
Akao Manga tu mens !

REFRAIN

A l'époque je voulais faire pilote
Le top dans ma tête depuis les couches-culottes
Mais tu vois ce que la vie a fait de moi mbôm (12)
Un putain de crève-l'oseille qui se bat, Akao Manga, en espérant
Mon intellect me sert à la fin de serpilière dans un bar
Tu me blâmes pour un call-box
Mais qu'est-ce que tu crois, ici c'est le débré (13a) gars
La débrouille en espérant que le nguémé (13b) débraye
Akao Manga, c'est pas de ma faute si ça te shu (14) le pèpè
Le Mboa juge les hommes à leur mesure
Mbra, un doctorat au fond d'un tiroir
Le temps d'une vie passé dans un costume devant un miroir
Tu sais, on compte le temps selon l'instant où tu wa (15)
De toute façon, tu restes le sens de ma résonance
L'essence de mon aisance
L'assurance du ndem (16), Akao Manga (17)

(Jamais)
(Jamais)
Jamais, jamais, ne dis plus jamais ça non
Jamais, jamais ne dis plus jamais ça non
(Jamais)
(Jamais)
Eh ah mojañ wom oh oh oh
Mon frère
C'est la vie qui veut ça
C'est la vie qui veut ça

REFRAIN

(Jamais)
(Jamais)
Jamais, jamais, ne dis plus jamais ça non
Jamais, jamais ne dis plus jamais ça non
(Jamais)
(Jamais)
Eh ah mojañ wom oh oh oh
Mon frère
C'est la vie qui veut ça
C'est la vie qui veut ça

REFRAIN

 
Publié par 10153 7 3 3 le 10 novembre 2009, 12:40.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000