Facebook

 

Paroles de la chanson «J'ai» (avec traduction) par Debout Sur Le Zinc

De Charybde En Scylla (2008)
0 0
Chanteurs : Debout Sur Le Zinc

Paroles et traduction de «J'ai»

J'ai (J'ai)

C'est le chant d'un homme qui, dehors, implore à son amour de lui ouvrir à nouveau la porte, de pardonner ses fautes passées, et de lui laisser encore une chance.
Sans elle, sa vie serait un enfer ; il ne faut pas qu'elle scelle son sort, qu'elle laisse la porte fermée à jamais. Il essaye de se racheter face à celle qu'il aime.
Elle ne se débarrassera pas de lui ainsi ; il restera là à crier encore et encore pour qu'elle lui ouvre, qu'elle l'accepte auprès d'elle.

J'AI, pour te retenir, trois fois rien, un sourire,
J'AI, pour te retenir, trois fois rien, un sourire,
Quelques succédanés cultivés en secret ;
Quelques succédanés cultivés en secret ;
Livré aux quatre vents, éparpillé gentiment
Livré aux quatre vents, éparpillé gentiment
Depuis quelques années, laisse moi me rassembler.
Depuis quelques années, laisse moi me rassembler.

Je te prie je t'implore
Je te prie je t'implore
De ne pas sceller mon sort
De ne pas sceller mon sort
À grands coups de couperet ;
À grands coups de couperet ;
C'est dangereux, tu le sais.
C'est dangereux, tu le sais.

J'AI, et je le déplore, quelques fois quelques torts ;
J'AI, et je le déplore, quelques fois quelques torts ;
Je suis un homme tu sais, et pas un homme parfait.
Je suis un homme tu sais, et pas un homme parfait.
J'AI longtemps réfléchis, et cette fois j'ai saisi ;
J'AI longtemps réfléchis, et cette fois j'ai saisi ;
Crois moi, j'ai des regrets, moi qui ne regrette jamais.
Crois moi, j'ai des regrets, moi qui ne regrette jamais.

Il fait si froid dehors,
Il fait si froid dehors,
Ouvre moi mon trésor !
Ouvre moi mon trésor !

J'AI, pour te plaire encore, des histoires cousues d'or,
J'AI, pour te plaire encore, des histoires cousues d'or,
Des que tu n'connais pas, que j'te dirais tout bas.
Des que tu n'connais pas, que j'te dirais tout bas.
Sans toi, pas d'avenir : des sanglots, des soupirs,
Sans toi, pas d'avenir : des sanglots, des soupirs,
Un ciel de d'encre et de jais ; j'm'en sortirai jamais.
Un ciel de d'encre et de jais ; j'm'en sortirai jamais.

Je t'appelle au secours ;
Je t'appelle au secours ;
Ouvre moi amour !
Ouvre moi amour !
Faut savoir pardonner,
Faut savoir pardonner,
Cette fois je vais changer !
Cette fois je vais changer !

(pont)
(pont)

J'AI, comment te le dire, plutôt confiance en l'avenir ;
J'AI, comment te le dire, plutôt confiance en l'avenir ;
Pourquoi se dire adieu quand on peu vivre à deux ?
Pourquoi se dire adieu quand on peu vivre à deux ?
Sans toi, pas d'avenir : des sanglots, des soupirs,
Sans toi, pas d'avenir : des sanglots, des soupirs,
Un ciel de d'encre et de jais ; j'm'en sortirai jamais.
Un ciel de d'encre et de jais ; j'm'en sortirai jamais.

Il faudra m'enfermer
Il faudra m'enfermer
Si tu veux me quitter,
Si tu veux me quitter,
Je m'en fout, je crie fort
Je m'en fout, je crie fort
Pour que tu m'aimes encore.
Pour que tu m'aimes encore.

J'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII,
J'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII,
Pour te retenir.
Pour te retenir.
J'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII,
J'AIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII,
Pour te retenir.
Pour te retenir.
J'AIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiI,
J'AIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiIiI,
Pour te retenir.
Pour te retenir.

Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...
Trois fois rien...

 
Publié par 6175 5 3 2 le 18 décembre 2008, 22:21.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000