Facebook

 

Paroles de la chanson «L'ambition» (avec traduction) par Debout Sur Le Zinc

Debout Sur Le Zinc (1999)
0 0
Chanteurs : Debout Sur Le Zinc

Paroles et traduction de «L'ambition»

L'ambition (L'ambition)

Cette chanson s'élève contre l'ambition qu'on certaines personnes, au début de leur vie, à l'heure de se lancer dans le monde adulte ; de conquérir certaines places, de convoiter des postes, de voir en Eden ce travail, cet endroit, ce personnage déifié que l'on persistera toute notre vie durant à copier jusqu'à parvenir à prendre sa place idolâtrée.
Mais cette ambition dont on fait preuve alors, cette envie de suprématie, de pouvoir ; ce but nous pousse à ignorer tout ce qui peut se mettre en travers de notre chemin, en bon ou en mauvais ; il nous place des oeillères pour que notre vie dès lors soit uniquement dirigée vers cet unique but ; cette volonté absolue de mener notre vie là où nous l'avons décidé. Alors nous nous construisons cette armure, ces armes avec lesquelles nous pourrons trancher, anéantir, anihiler ; nous percer une trouée à travers le monde et les gens qui deviennent une menace potentielle. Il n'y a plus d'amis quand l'obsession prend place. L'ambition ici nous fera renoncer à nos valeurs, céder le pas à la nécessité.
Mais bientôt il sera trop tard, car plus l'avancée se fait longue et complexe, et moins nous trouvons en nous les forces de renoncer, de changer de voie. Voila que la dissonance nous rappelle à l'ordre, nous interdisant de dire merde à notre parcours. Et là, avec notre chagrin et nos regrets, nous continuons vers ce but qui, peu à peu, nous devient de plus en plus étranger.
Alors qu'à la fin, ce qui nous protège dans ce monde, ce ne sont pas tant les barrières que nous plaçons pour nous en séparer ; mais bien ceux qui, à nos côtés, sont là pour ne pas nous laisser nous perdre, nous noyer. La folie guette celui qui s'enferme. Le peu de conscience qui peut rester pour nous sauver de nous-même s'étiole au fil de notre chute dans les tréfonds de notre folie.
Ne vous laissez pas sombrer dans le flot de votre ambition.

Tu cherches l'amour, la gloire et la beauté
Tu cherches l'amour, la gloire et la beauté
Mais tu ne sais pas par où commencer.
Mais tu ne sais pas par où commencer.
Tant et tant de complexes et de complexité
Tant et tant de complexes et de complexité
Pour une vie si peu sensée,
Pour une vie si peu sensée,
Et depuis peu autant d'ennuis.
Et depuis peu autant d'ennuis.
Ne pleurons pas sur le sort acharné
Ne pleurons pas sur le sort acharné
Qui brouille les pistes et fait des pieds de nez
Qui brouille les pistes et fait des pieds de nez
A des gens méritants ; un peu d'éternité
A des gens méritants ; un peu d'éternité
Et une vie à partager, un instant,
Et une vie à partager, un instant,
Calme et reposant.
Calme et reposant.

Alors c'est la course, tu vas lui mordre l'oeil,
Alors c'est la course, tu vas lui mordre l'oeil,
Tu ne veux pas d'obstacles sur ta route,
Tu ne veux pas d'obstacles sur ta route,
Et encore moins quelqu'un qui te ressemble trop,
Et encore moins quelqu'un qui te ressemble trop,
Qui prendrait ta place, ton boulot.
Qui prendrait ta place, ton boulot.
Ce s'rait pas réglo.
Ce s'rait pas réglo.
T'as rien compris car tu n'as plus d'amis ;
T'as rien compris car tu n'as plus d'amis ;
Tu cries, tu pleures, tu dis que tu regrettes
Tu cries, tu pleures, tu dis que tu regrettes
Le temps béni, le temps perdu ; le temps où, simple et honnête,
Le temps béni, le temps perdu ; le temps où, simple et honnête,
Tu aurais pu baisser ta garde un instant
Tu aurais pu baisser ta garde un instant
Sans perdre la tête.
Sans perdre la tête.

Alors si tu veux m'en croire, oublie donc un peu
Alors si tu veux m'en croire, oublie donc un peu
De ton stress débile au fond d'un tiroir  !
De ton stress débile au fond d'un tiroir !
Sinon il t'mènera tout droit contre le mur ;
Sinon il t'mènera tout droit contre le mur ;
Inutile accident d'armure.
Inutile accident d'armure.
Pour s'protéger mieux vaut bien s'entourer,
Pour s'protéger mieux vaut bien s'entourer,
Aimer puis rire ; partager son art,
Aimer puis rire ; partager son art,
Ses idées pour une bière, accoudé au comptoir,
Ses idées pour une bière, accoudé au comptoir,
Ou encore mieux ouvrir un peu son plumard...
Ou encore mieux ouvrir un peu son plumard...
Remède aux cauchemars.
Remède aux cauchemars.

 
Publié par 6175 5 3 2 le 29 décembre 2008, 17:58.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000