Facebook

 

Paroles de la chanson «Like A Hobo» (avec traduction) par Charlie Winston

Hobo (2009)
3 0
Chanteurs : Charlie Winston
Albums : Hobo
Voir tous les clips Charlie Winston

Paroles et traduction de «Like A Hobo»

Like A Hobo
(Tel un vagabond)

I always know, since i was a young boy
J'ai toujours su depuis que j'étais un petit garçon
In this world everything is good as bad
Que dans ce monde, il y avait autant de bon que de mauvais
Now my father told me always speak a true word
Mon père m'a dit " Parle toujours vrai"
And i have to say that it was the best advice i've had.
Et je dois dire que c'est le meilleur conseil que j'ai jamais reçu
Because something burns inside of of me, it's every things i'd long to be
Car quelque chose brûle en moi, c'est tout ce à quoi j'aspire
And lies they only stop me from feeling free.
Et les mensonges, ils servent juste à m'empêcher de me sentir libre

Oh like a hobo from a broken home
Oh, tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter
Like a hobo from a broken home
Tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter

Ah ah
Ah ah ah ah ah ah ah ah Aaah (X2)

I never yearned for anybody's fortune
Je n'ai jamais envié le sort de quiconque
The less i have the more i am a happy man
Moins je possède de choses, et plus je suis heureux
And my mother told me always keep your head on
Et ma mère m'a dit "Garde toujours la tête sur les épaules"
Because some may praise you just to get what they want
Car certains pourraient te flatter juste pour obtenir ce qu'ils veulent
And i said mother i am not afraid
Et j'ai dit : "maman je n'ai pas peur"
They would take what they would take
Ils prendront ce qu'ils prendront
And what would life be like without a few mistake ?
Et puis que serait la vie sans quelques petites erreurs ?

Oh like a hobo from a broken home
Oh, tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter
Like a hobo from a broken home
Tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter

Oh like a hobo from a broken home
Oh, tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter
Like a hobo from a broken home
Tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter

Ah ah
Ah ah ah ah ah ah ah ah Aaah (X2)

Ah ah
Ah ah ah ah ah ah ah ah... non, non, non !

Oh like a hobo from a broken home
Oh, tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter
Like a hobo from a broken home
Tel un vagabond arrivant d'un foyer brisé
Nothin gonna stop me
Rien ne pourra m'arrêter, non !

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Attention, un phénomène arrive avec ce début d'année 2009 !
Son nom ? Charlie Winston. Charlie Winston est un chanteur et compositeur anglais de 30 ans, frère de Tom Baxter, un autre chanteur ayant sorti 2 albums au Royaume-Uni.
C'est aussi un groupe, appelé également Charlie Winston & The Oxymorons.
L'année dernière, sa reprise de "I'm A Man", un titre du Spencer Davis Group datant de 1967, a été utisé dans une publicité pour une célèbre marque de voiture.
Son premier album Hobo sera disponible dès le 26 janvier et le premier single, "Like A Hobo", se classe numéro 1 sur Itunes France sans aucune diffusion radio ! On a pu le retrouver cette semaine en générique de l'émission Le Grand Journal ou encore en invité dans l'émission Taratata.
Sa musique est un mélange de Folk/Soul/Jazz et n'est pas sans rappeler par ses textes aussi, les Etats-Unis des années 30, les films de James Dean ainsi que l'oeuvre de Jack Kerouac et son fameux " Sur la route".
On ne peut évidemment s'empêcher de penser à Bob Dylan et la folk des années 60 en écoutant son premier single car il est l'une de ses influences majeures.
____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________
Pour mieux comprendre la chanson, voilà un petit précis historique sur les hobos dont Charlie se réclame dans la chanson :
Un hobo, mot anglais lié à la réalité historique des États-unis des années 1930, est un sans domicile fixe se déplacant de ville en ville le plus souvent en se cachant dans des trains de marchandises et vivant d'expédients.
Ce mot pourrait trouver comme traduction en français : vagabond et plus précisément chemineau (ou cheminot, mais à ne pas confondre avec l'employé du chemin de fer) sans avoir cependant de véritable équivalent dans la culture française. Son étymologie n'est pas certaine. Certains s'accordent pour dire que hobo est la contraction de homeless bohemia, d'autres affirment qu'il s'agirait plutôt de Houston Bowery.
Pendant la grande dépression, les " hobos ou hoboes " sont des travailleurs itinérants qui sillonnent les états en quête de petits boulots et de bonnes combines. Ils sont un des résultats des changements profonds qui affectent la société américaine du début XXe siècle (industrialisation, urbanisation) et tentent de fuir la misère provoquée par la crise. Ils voyagent par la route mais aussi dans les trains de marchandises dans lesquels ils montent clandestinement. L'image du hobo est d'ailleurs inséparable de celle du train. Beaucoup de hobos se retrouvent le long des principales lignes ferroviaires dans des points d'accueil plus ou moins improvisés. Ils peuvent alors échanger des informations sur les régions où trouver de l'emploi et mener une vie stable.
Quand ils ne se parlent pas de vive voix, les hobos laissent des symboles dessinés à la craie ou au charbon. Ce système de symboles a pour but d'informer ou d'avertir les autres (endroits pour attraper un train pour dormir, présence fréquente de la police, repas chauds, chiens dangereux, etc. ).
Le hobo est par la suite devenu une figure mythique de l'imaginaire américain. C'est un personnage teinté de romantisme, épris de liberté, développant la faculté de survivre en dehors d'une société aliénante dont il n'a pas à subir les contraintes. Ceci amène certains sociologues parlent de sous-culture libertaire.
La place accordée au hobo dans la littérature (Kerouac) et dans la chanson folk souligne également l'impact culturel du hobo et la fascination qu'il exerce sur l'imagination.
(Source Wikipedia)

 
Publié par 14234 5 4 4 le 11 janvier 2009, 16:55.
 

Vos commentaires

<< Page 9/9
Akura Il y a 7 an(s) 7 mois à 20:09
11671 6 4 4 Akura Ok merci. Parce que la dernière fois que j'ai dit quelque part que j'aimais pas Metallica, j'en suis sortie à-demi morte :-( de plus, je leur reproche quasi-rien... et surtout pas le niveau musical.
Vizard Il y a 7 an(s) 7 mois à 00:11
7941 5 3 3 Vizard Ca entre pas dans tes critères quoi ... de toutes manières je ne trouve pas ça plus choquant que ça qu'on aime pas Metallicia, ils ont quand même sorti de belles merdes depuis le Black Album comme St Anger. Mais si c'est pour des raisons purement éthiques c'est que tu as du entendre parler de leur lutte contre les pirates, non ?
Akura Il y a 7 an(s) 7 mois à 14:42
11671 6 4 4 Akura Oui, en effet, et c'est ça qui m'énerve avec eux. Cette fameuse lutte, c'est pas une attitude rock.
nona Il y a 7 an(s) 6 mois à 18:34
8006 6 3 3 nona en nette progrés j'aime bien quand il dit "like a hobo" aprés bonbon je zappe :-P
Vizard Il y a 7 an(s) 6 mois à 22:44
7941 5 3 3 Vizard Ca me rappelle une interview de Didier Wampas où il les insultait ouvertement suite à ça, je l'avais trouvé plutôt rigolote.
Akura Il y a 7 an(s) 6 mois à 11:41
11671 6 4 4 Akura Vizard tu as un lien?
Vizard Il y a 7 an(s) 6 mois à 11:18
7941 5 3 3 Vizard Non je l'ai lue il y a longtemps dans un magazine.
Sakura san Il y a 7 an(s) à 17:25
7957 4 3 3 Sakura san le traducteur a bien preciser sans aucune diffusion radio preuve qu il a pas besoin de passer a la radio pour etre connu a bon entendeur...
Adam Kepinski Il y a 9 mois à 18:08
155 3 Adam Kepinski Transcription très approximative,
je vous conseille de chercher le texte anglais sur un autre site.

I' ve always known........................I always know
everything's as good as bad.........Everything is good as bad
now my father............................. ..And my father
bref, une erreur à chaque phrase.
<< Page 9/9
Caractères restants : 1000