Facebook

 

Paroles de la chanson «Europa VII» (avec traduction) par La Oreja De Van Gogh

A Las Cinco En El Astoria (2008)
0 0
Chanteurs : La Oreja De Van Gogh
Voir tous les clips La Oreja De Van Gogh

Paroles et traduction de «Europa VII»

Europa VII (Europe VII)

Cette chanson est écrite du point de vue d'une personne à bord d'une navette, dont elle est la dernière survivante, et qui est condamnée à mourir ici dans l'espace.
Elle regarde les étoiles avec nostalgie en cherchant la terre, et en se rappelant que c'est ici qu'elle vivait.

Y yo muerta de miedo en un rincón
Pienso en mi civilización
Susurro en el puente de mando
Que allí vivía yo
Et moi, morte de peur dans un coin
Je pense à ma civilisation
Chuchotant sur la passerelle
Que c'est ici que je vivais

Elle est consciente de son destin, et décide de laisser un message avant de mourir pour laisser une éventuelle trace dans le futur.

Y yo escucho el eco de mi voz
Grabando esta retransmisión
Para que suene en el futuro
Y sirva la lección
Et moi, j'écoute l'écho de ma voix
Enregistrant cette retransmission
Pour qu'elle résonne dans le futur
Et serve de leçon

Comienza la desconexión
La déconnexion commence
Se acaba el aire y la energía
L'air et l'énergie arrivent à leur fin
No queda nadie en el control
Il ne reste plus personne aux commandes
La nave flota a la deriva
La navette flotte à la dérive
Y yo con melancólica visión
Et moi, avec une vision mélancolique
Repaso ciencia y religión
Je revois ma science et ma religion
Señalo el sol por la ventana
Fixant le soleil par la fenêtre
Allí vivía yo
C'est ici que je vivais

Un diminuto punto azul
Un minuscule point bleu
Se pierde en un millón de chispas
Se perd dans un million d'étincelles
Es mi planeta a un día luz
C'est ma planète à une journée-lumière
Y una lección de perspectiva
Et une leçon de perspectives
Y yo muerta de miedo en un rincón
Et moi, morte de peur dans un coin
Pienso en mi civilización
Je pense à ma civilisation
Susurro en el puente de mando
Chuchotant sur la passerelle
Que allí vivía yo
Que c'est ici que je vivais

Y entonces rompo a llorar
Et alors je me met à pleurer
Y miles de gotitas violan la gravedad
Et des milliers de gouttes défient la gravité
Me quito la bandera de mi traje espacial
J'enlève le drapeau de ma combinaison spatiale
Y escribo en el reverso
Et j'écris au dos
Que soy de la humanidad
Que je fais partie de l'humanité

Según indica el monitor
Selon les indications du moniteur
Me va quedando menos tiempo
Je commence à manquer de temps
Para sufrir la colisión
Avant de subir la collision
Que me devuelva al firmamento
Qui me renverra au firmament
Y yo escucho el eco de mi voz
Et moi, j'écoute l'écho de ma voix
Grabando esta retransmisión
Enregistrant cette retransmission
Para que suene en el futuro
Pour qu'elle résonne dans le futur
Y sirva la lección
Et serve de leçon

Y entonces rompo a llorar
Et alors je me met à pleurer
Y miles de gotitas violan la gravedad
Et des milliers de gouttes défient la gravité
Me quito la bandera de mi traje espacial
J'enlève le drapeau de ma combinaison spatiale
Y escribo en el reverso
Et j'écris au dos
Yo soy de la humanidad
Que je fais partie de l'humanité
La frágil existencia milagrosa y casual
L'existence fragile, miraculeuse et fortuite
La vida más pequeña vale mil veces más
La plus petite vie vaut mille fois plus
Que la nación más grande
Que la plus grande nation
Que se invente jamás
Jamais inventée

 
Publié par 13650 6 4 4 le 8 février 2009, 19:30.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000