Facebook

 

Paroles de la chanson «Los Hijos Bastardos De La Globalización» (avec traduction) par Ska-P

Lágrimas Y Gozos (2008)
0 0
Chanteurs : Ska-P

Paroles et traduction de «Los Hijos Bastardos De La Globalización»

Los Hijos Bastardos De La Globalización (Les enfants bâtards de la globalisation)

Après les enfants soldats, Ska p dénonce les enfants esclaves, de façon assez réaliste d'après moi, c'est à dire que tout le monde connait ce problème, mais personne ne s'y interesse plus que ça : "Ce ne serait pas du tout pareil si la chanson concernait ton enfant et qu'il n'avait pas d'abri, mais ça n'intéresse personne, " rien ne nous empêche d'acheter ces objets que nous savons "fabriqués main".
D'un côté, on voit le point de vue d'un enfant qui est très jeune et qui travaille toute la journée, sans connaitre ses droits, sans savoir pourquoi et pour qui il travaille, et puis, d'un autre côté, celui qui se rebelle (bah ouais, il faut bien de la rebellion, ça reste Ska p... xD) parce que personne ne fait rien, et que nous laissons des enfants très -trop- jeunes travailler...
Fin bon, je trouve les paroles très claires, donc bon...

Comienza mi jornada cuando sale el sol
Je commence ma journée quand le soleil se lève.
Tengo 12 años, vivo en la desolación acá en otra dimensión
J'ai 12 ans, et je vis dans la désolation ici, dans cette autre dimension
Mis pequeñas manos son la producción de miles de juguetes
Mes petites mains servent à fabriquer des milliers de jouets
Con los que podrán jugar allá niños como yo
Avec lesquels plein d'enfants comme moi pourront jouer.

Víctimas reales de un juego demencial
Victimes réelles d'un jeu démentiel
La economía de mercado busca carne fácil de explotar
L'économie de marché recherche de la viande facile à exploiter.
La macro producción que nos ofrece bienestar
La macro production nous offre le bienêtre et
Son millones de niños de esclavos, son niños esclavos, condenados
Ils sont des millions d'enfants, d'esclaves, d'enfants esclaves, condamnés.

NO SÉ LO QUE ES GLOBALIZACIÓN
[Refrain]
NO SÉ LO QUE SON DERECHOS HUMANOS
Je ne sais pas ce qu'est la globalisation
SOLO SOY UN ESLABÓN, UNA PIEZA MÁS DE UN PUZZLE MACABRO
Je ne sais pas ce que c'est que les droits de l'homme
NO SÉ LO QUE ES GLOBALIZACIÓN
Je suis seulement un chainon, une pièce de plus dans un puzzle macabre.
NO SÉ LO QUE SON DERECHOS HUMANOS
Je ne sais pas ce qu'est la globalisation
SOLO SOY UN ESLABÓN, LA IRA DE TU DIOS.
Je ne sais pas ce que c'est que les droits de l'homme

Je suis seulement un chainon, la colère de ton Dieu.
Con indiferencia les puedes contemplar

Como máquinas robotizadas produciendo sin parar
Condamnés
Es un claro ejemplo más de cual es el dios que hay que adorar

El fin justificará los medios ante el dios dinero, dios dinero
On les imagine avec indifférence

Comme des machines robotisées produisant sans s'arrêter.
NO SÉ LO QUE ES GLOBALIZACIÓN...
C'est un bon exemple de plus de ce qu'est le dieu qu'il faut adorer

La fin justifiera les moyens devant le dieu de l'argent, dieu de l'argent.
Condenados, explotados

[Refrain]
¿Te escondes ? díme por qué ! ¿te avergüenzas ? díme por qué !
Je ne sais pas ce qu'est la globalisation

Je ne sais pas ce que c'est que les droits de l'homme
Cómo cambiaría completamente la situación
Je suis seulement un chainon, une pièce de plus dans un puzzle macabre.
Si fuese a tu hijo a quien dedicase ésta canción
Je ne sais pas ce qu'est la globalisation
No tiene amparo, a nadie le interesa
Je ne sais pas ce que c'est que les droits de l'homme
Al bolsillo, a los beneficios de la empresa
Je suis seulement un chainon, la colère de ton Dieu
En occidente su llanto no se siente

El sufrimiento y la apatía no se ven
Condamnés, exploités
Las leyes son dictadas por la gran empresa

Tu te caches ? Dis-moi pourquoi ! Tu as honte ? Dis moi pourquoi ?
Condenados, explotados
Tu te caches ? Dis moi pourquoi ! Cris fort, dis moi pourquoi !

Son hijos bastardos de la globalización
Ce ne serait pas du tout pareil
Te importa a ti, me importa a mí, son hijos bastardos de la globalización
Si la chanson concernait ton enfant
Te importa a ti, me importa a mi, ejércitos de esclavos de la puta globalización
Et qu'il n'avait pas d'abri, mais ça n'intéresse personne,

Le porte-monnaie, et les bénéfices de l'entreprises
Prosigue mi jornada, ya se pone el sol
En occident, ses pleurs ne se ressentent pas
Tengo 12 años, vivo en la desolación acá en otra dimensión
La souffrance et l'apathie ne se voient pas

Les lois sont dictées par La grande entreprise.

Condamnés, exploités

Ce sont des enfants bâtards de la globalisation

ça te concerne, ça me concerne, ce sont des enfants bâtards de la globalisation

ça te concerne, ça me concerne, armées d'esclaves de la putain de globalisation

Je continue ma journée, le soleil se couche déjà.

J'ai 12 ans, je vis dans la désolation, ici, dans une autre dimension.

 
Publié par 8419 5 3 3 le 12 février 2009, 23:56.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000