Facebook

 

Paroles de la chanson «Scylla» (avec traduction) par Debout Sur Le Zinc

De Charybde En Scylla (2008)
0 0
Chanteurs : Debout Sur Le Zinc

Paroles et traduction de «Scylla»

Scylla (Scylla)

Bon, tout d'abord, comprendre l'expression "de Charybde en Scylla", qui veut dire aller d'une mauvaise chose à une autre chose aussi mauvaise, mais différemment. Un cruel dilemme, dans la mythologie grecque, entre décider de sacrifier quelques personnes pour la survie des autres (Scylla), ou prendre le risque aléatoire de, ou bien les sauver tous, ou les perdre tous (Charybde).

Dans la première partie de la chanson, l'homme dont il est question raconte ce que lui a dit Scylla. C'est à lui de choisir. Son choix se rapporte à aller vers la vie, et renoncer à l'amour ; ou vers l'amour, qui risquerait de lui couter la vie.
Elle m'a dit "on a que deux vies :
Celle d'aujourd'hui, celle qu'on a pas ;
"Il y a la vie qu'on rêve et la vie qu'on vit", a dit l'écrivain Cauvin. C'est de cela dont il s'agit. Que choisir ? C'est l'heure, maintenant, de faire ce choix crucial.

Cloué au démon de midi,
Ce vers nous en apprend un peu plus sur le sujet. Le Démon de Midi est, pour les hommes qui commencent à prendre de l'âge, cette envie, ce désir de partir, d'aller voir ailleurs, de changer de vie et de trouver quelqu'un d'autre. C'est le démon qui nous pousse à l'envie d'ailleurs.
Analogie avec la crucifixion ; les bras prêts à l'accueillir, il n'a pas pu lui refuser.
Lorsque qu'Elle lui a dit, dans ses bras, de la serrer plus fort, ç'en était fait. Il avait sacrifié sa vie. Il avait renoncé à la vie pour suivre l'amour. Ici, Elle est celle dont il s'agit, pour laquelle il abandonne sa vie.

Ce doute qui le ronge finira par le tuer. Il ne sait où aller. Il implore Scylla de lui indiquer la voie.

Dans la deuxième partie ; c'est Elle qui parle. Cet homme lui dit des choses qu'elle ne comprend pas, où il est question de promesses, de pourquoi, et de cadenas pour la vie. Dans le cirque qu'ils forment, eux deux, mis à mort, elle jongle, elle tente de démêler le noeud qui les ronge, mais elle souffre, elle n'y arrive pas, mais comment renoncer à ce bonheur ? Elle ne peut pas abandonner la promesse que lui fait son coeur.
Elle reste là, à tenter de l'amener à elle, de lui donner son amour, mais face à ce qui le ronge, lui, elle se sent bien petite. Elle ne fait pas le poids. Elle ne comprend pas.

Une chanson, donc, sur l'hésitation morale d'un homme à tromper sa femme.

Elle m'a dit "l'amour ou la vie"
Elle m'a dit "l'amour ou la vie"
Et, de son petit air, Scylla
Et, de son petit air, Scylla
Caressait la mélancolie ;
Caressait la mélancolie ;
Celle que j'ai tout au fond de moi.
Celle que j'ai tout au fond de moi.

Elle m'a dit "on a que deux vies :
Elle m'a dit "on a que deux vies :
Celle d'aujourd'hui, celle qu'on a pas ;
Celle d'aujourd'hui, celle qu'on a pas ;
Sonne l'heure du choix mon ami,
Sonne l'heure du choix mon ami,
Dépose à mes pieds ce que tu étais jusque là. "
Dépose à mes pieds ce que tu étais jusque là. "

Cloué au démon de midi,
Cloué au démon de midi,
Les bras devant, le coeur en croix,
Les bras devant, le coeur en croix,
Je crois que je lui ai dis oui ;
Je crois que je lui ai dis oui ;
Oui, on va parfois jusque là.
Oui, on va parfois jusque là.

Quand elle m'a dit "serre moi plus fort",
Quand elle m'a dit "serre moi plus fort",
Mon coeur s'est arrêté ; je suis tombé raide mort.
Mon coeur s'est arrêté ; je suis tombé raide mort.

Ôte moi d'un doute, éclaire moi ;
Ôte moi d'un doute, éclaire moi ;
Je n'y survivrai pas !
Je n'y survivrai pas !
Scylla, réponds moi ;
Scylla, réponds moi ;
Je me perds, je me noie
Je me perds, je me noie
De Charybde en Scylla !
De Charybde en Scylla !

---
---

Il m'a dit "toi, tu n'entends pas
Il m'a dit "toi, tu n'entends pas
Les promesses murmurées qui
Les promesses murmurées qui
Attisent aussi fort les pourquoi,
Attisent aussi fort les pourquoi,
Qu'elles cadenassent par deux les vies. "
Qu'elles cadenassent par deux les vies. "

Et dans ce cirque qui me consume,
Et dans ce cirque qui me consume,
Malhabile, à jongler, je pleure.
Malhabile, à jongler, je pleure.
Je sais que j'y laisserai des plumes,
Je sais que j'y laisserai des plumes,
Mais comment renoncer au bonheur ?
Mais comment renoncer au bonheur ?

Au pied de murailles, je chancelle,
Au pied de murailles, je chancelle,
Bien petite à ses pieds ;
Bien petite à ses pieds ;
Toujours on se manque à l'appel...
Toujours on se manque à l'appel...

Ôte moi d'un doute, éclaire moi ;
Ôte moi d'un doute, éclaire moi ;
Je n'y survivrai pas !
Je n'y survivrai pas !
Scylla, réponds moi ;
Scylla, réponds moi ;
Je me perds, je me noie
Je me perds, je me noie
De Charybde en Scylla !
De Charybde en Scylla !

 
Publié par 12655 7 4 4 le 13 février 2009, 20:08.
 

Vos commentaires

Cocci50641 Il y a 6 an(s) 3 mois à 23:14
5173 3 2 2 Cocci50641 C'est génial que tu aies expliqué ( aussi bien en plus.) Je comprenais justement pas les paroles.
orfaya Il y a 3 an(s) 9 mois à 11:12
1164 3 2 orfaya Merci pour ton explication tout est beaucoup plus clair!
Caractères restants : 1000