Facebook

 

Paroles de la chanson «Agadez» (avec traduction) par The Mars Volta

The Mars Volta
0 0
Chanteurs : The Mars Volta

Paroles et traduction de «Agadez»

Agadez (Agadez)

Agadez est la plus importante ville du nord du Niger, située entre Sahara et Sahel. Le mot Agadez viendrait du verbe egdez qui veut dire en tamasheq, visiter. En effet, les Touaregs ne se rendaient dans cette ville qu'en visite car le reste du temps, ils nomadisaient en brousse. Cette ville est connue pour ses mosquées... et son immigration clandestine.
(Plus d'infos : http : //fr. wikipedia. org/wiki/Agadez)

Cette chanson fait une vive référence à une réelle anecdote arrivée aux Mars Volta. Omar avait acheté une planche de ouija (http : //fr. wikipedia. org/wiki/Ouija) quand il était à Israël, il l'a offerte à Cédric. Pendant l'invocation, des esprits se sont réveillés et cela était effrayant. Tellement qu' Omar décida d'aller enterrer la planche de ouija dans un endroit qu'il est le seul à connaître. Agadez parle ainsi de l'éloignement des esprit, à savoir Goliath dans la planche de ouija.

Ils essayent de s'éloigner de Goliath en enterrant la planche ou mettre de la distance entre elle et eux.

Because
I got distance
Don't let it close
Gotta let me know
You just gotta let me know
Parce que
J'ai la distance
Ne le laisse pas se rapprocher
Tu dois me le faire savoir
Tu dois juste me le faire savoir

Ils ne savent pas comment s'échapper de l'endroit dans lequel ils sont entrés avec Goliath

Because
Forget which way
Is out now
Parce que
Oublie quel chemin
C'est fini maintenant

I'm nowhere near
This place you wear
It's unforgivable
It knows that I am visible
Je suis vers nulle part
Cet endroit que tu uses
C'est impardonable
Il sait que je suis visible

Ils essayent de prier pour s'enfuir du démon. Précedement j'ai dit qu'il avaient enterré la planche, donc l'enterrement serait la "serrure". Goliath est venu volontairement à eux par le biais de cette planche car c'est eux qui ont voulu cette invocation même si ils ne savaient pas ce qui allait en ressortir. Aussi, briser un miroir est signe de malchance.

I'm broken mirrors
And useless prayer
This lock is healing me
You know you came so willingly
Je suis un mirroir cassant
And les prières inutiles
Cette serrure me guérit
Tu sais que tu est venu si volontairement

Ils sont pétrifiés par la peur et ils veulent que Goliath les laissent en paix

I'm trapped in this cement husk
Gotta let me go
You just gotta let me go
Je suis bloqué dans cette envellope de ciment
Tu dois me laisser partir
Tu dois juste me laisser partir

On parle plus tard d'un double Windsor :
Il s'agit d'un noeud de cravate ce qui nous amène facilement à la pendaison ou la strangulation. En approfondissant les recherches on sait que noeud de cravate est traduit par neck tie, il existe le Cuban ou Columbian necktie qui est une méthode d'éxucution conssistant à trancher la gorge de ses victimes.

La fin de Agadez est celle ci :

How many blame
How many cave into the pressure I apply
If you take this breath of mine
Combien de fautes
Combien de grottes sous la pression dois je concentrer
Si tu prends le souffle des miens

Satan ne controle pas ce que nous faisons, il nous présente juste la tentation et nous agissons par nous même alors que nous le blamons pour nos choix.

I shoulda known you'd always scratch that itch
.
When you asked me for safe passage on my shoulders where we slid
.
And just before you laid dead weight upon its shores
.
I stung you in the face for that's the nature of my core
.
Because I got distance, don't let it close
.
Gotta let me know, you've just gotta let me know

Because forget which way is out now

Gotta let me know, you've just gotta let me know

[Chorus : ]

I'm nowhere near this place you wear

It's unforgivable, it knows that I am visible

I'm broken mirrors and useless prayer

This lock is healing me, ya know you come so willingly

 
Publié par 12288 6 4 4 le 18 février 2009, 01:54.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000