Facebook

 

Paroles de la chanson «Sur Les Marches» (avec traduction) par Une Touche D'Optimisme

Quelques Grammes De Bonheur
0 0

Paroles et traduction de «Sur Les Marches»

Sur Les Marches (Sur les marches)

Cet homme, assis "sur les marches", dans la ville, dans la rue, ici ou là, à côtoyer les "sans-amours", ceux qui sont, comme lui, seuls. Ceux que la vie a rejeté, ceux qui n'ont pas leur place, sinon celle de n'être que des ombres.
Cet homme voit ces gens, il voit ce qu'ils sont devenus, les coups qu'ils ont reçus. Ici un tel qui se drogue pour fuir et supporter un peu la vie qu'il mène. Il entend, nostalgique, les chansons qui l'ont vu à son apogée, peut-être, en un temps passé. Il repense à ses anciens désirs, et à l'endroit où il est, là, perdu, abandonné.
Il voit celui-là qui se noie dans son alcool pour ne plus affronter chaque jour, qui attend d'en finir, de quitter cette vie, qui n'en est pas une. Il voit cet autre qui vit toujours dans le passé, qui n'a pas su accepter ce présent, cette évolution, et qui reste accroché à ses anciens idéaux. Et cet homme, encore, qui pleure sa solitude.
C'est ce qu'ils ont tous en commun, en fait. Cette solitude, et cet oubli du monde. Le monde les a oublié, les ignore. Dans cette nuit grise et glaciale, la place qu'ils occupent ne leur appartient même pas. Ils sont juste là, comme des images qui défilent.
Lui aussi, il est là. Il voit tous ces gens, la nuit, quand le monde dort. Il voit l'envers de ce monde, et il se demande, alors, que lui réserve l'avenir ? Finira-t-il lui aussi oublié ? Telle une ombre, une image qui passe, qu'on oublie, qui n'existe que le temps d'un instant.
Restera-t-il tel qu'il est ? Avec ses valeurs, ses joies, ses combats, ses rêves ? Ou bien finira-t-il par abdiquer, par suivre le chemin d'une vie déjà tracée, de ces être qui vivent le jour, dans un monde robotisé. Finira-t-il par mener cette vie, dans le rang des hommes, par peur de rejoindre ceux que, cette nuit, il voit. Par peur de tomber aussi bas, d'être déchu, oublié, et de devenir une ombre, une image, le temps de quelques seconde, qui n'apparaitra jamais dans quelques mémoires.

Assis sur les marches de cette église,
Assis sur les marches de cette église,
Je regarde les gens qui m'entourent,
Je regarde les gens qui m'entourent,
Monde de la nuit pour une nuit grise
Monde de la nuit pour une nuit grise
Où se côtoient les sans-amour ;
Où se côtoient les sans-amour ;

Y'a un junkie avec son chien
Y'a un junkie avec son chien
Qui se fixe pour se faire du bien,
Qui se fixe pour se faire du bien,
Qui pleure quand on chante du Renaud,
Qui pleure quand on chante du Renaud,
Qui pleure de n'pas connaître Pierrot,
Qui pleure de n'pas connaître Pierrot,

(Refrain : )
(Refrain : )
Et moi j'suis seul comme un pauv'con,
Et moi j'suis seul comme un pauv'con,
Seul avec mon accordéon ;
Seul avec mon accordéon ;
J'me demande comment j'vais finir,
J'me demande comment j'vais finir,
Si j'vais grandir si j'vais vieillir,
Si j'vais grandir si j'vais vieillir,
Si j'aurai un jour des enfants,
Si j'aurai un jour des enfants,
S'ils auront un jour une maman.
S'ils auront un jour une maman.

Assis sur les marches de cette place,
Assis sur les marches de cette place,
Les gens n'ont même plus de face,
Les gens n'ont même plus de face,
Monde de la nuit pour une nuit d'glace ;
Monde de la nuit pour une nuit d'glace ;
Je regarde la vie qui passe,
Je regarde la vie qui passe,

Y'a un mendiant qui s'y endort,
Y'a un mendiant qui s'y endort,
L'alcool l'aidant dans son effort,
L'alcool l'aidant dans son effort,
Ses yeux semblent attendre la mort
Ses yeux semblent attendre la mort
Pour soulager son triste sort,
Pour soulager son triste sort,

Et sur les marches du monument,
Et sur les marches du monument,
Y'a un ancien d'mai 68
Y'a un ancien d'mai 68
Qui n'est pas sorti de son trip,
Qui n'est pas sorti de son trip,
Qui jure contre le gouvernement !
Qui jure contre le gouvernement !

Et y a aussi c'vieux musicien
Et y a aussi c'vieux musicien
A moitié fou à moitié saoul,
A moitié fou à moitié saoul,
Qui chante sa femme qui est bien loin,
Qui chante sa femme qui est bien loin,
Lui qui était pas fidèle du tout !
Lui qui était pas fidèle du tout !

(refrain)
(refrain)

Et j'me demande seul dans mon coin
Et j'me demande seul dans mon coin
Si j'deviendrai quelqu'un de bien
Si j'deviendrai quelqu'un de bien
En restant libre et insoumis,
En restant libre et insoumis,
En continuant d'aimer la vie,
En continuant d'aimer la vie,

Ou si j'rentrerai dans le rang
Ou si j'rentrerai dans le rang
Par peur de finir comme ces hommes
Par peur de finir comme ces hommes
Qui pour rester libres et vivants
Qui pour rester libres et vivants
N'ont fini par n'être plus personne.
N'ont fini par n'être plus personne.

(refrain)
(refrain)

 
Publié par 12656 7 4 4 le 23 février 2009, 20:57.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000