Facebook

 

Paroles de la chanson «Et Je Deviens» (avec traduction) par Une Touche D'Optimisme

Quelques Grammes De Bonheur
0 0

Paroles et traduction de «Et Je Deviens»

Et Je Deviens (Et je deviens)

L'auteur de cette chanson affirme haut et fort que, par sa plume, par les mots de ses chansons et la voix qu'il peut faire entendre, il prend part à toutes les injustices contre les quelles il peut lutter, et il se rallie aux victimes, pour se battre à leurs côtés, luttant comme l'une d'elles.
Ainsi, comme les noirs, au premier couplet (référence au KKK), comme les juifs, au second (référence aux nazis), et les homos, au troisième (référence aux cathos).
Il finit en disant que lorsque les hommes, en général, prendront enfin les armes pour se soulever contre leur oppresseur, quand ils agiront pour lutter contre leur soumission, alors il prendra les armes, et à nouveau, combattra auprès de ses frères opprimés.

Lorsque des hommes en cagoule, tous drapés de blanc,
Lorsque des hommes en cagoule, tous drapés de blanc,
Brandissent des croix en feu et des étendards de sang,
Brandissent des croix en feu et des étendards de sang,
Lorsqu'ils pendent haut et court des femmes venues d'ailleurs
Lorsqu'ils pendent haut et court des femmes venues d'ailleurs
Et qu'ils se félicitent d'être une race supérieure,
Et qu'ils se félicitent d'être une race supérieure,

Et bien je deviens noir, descendant du Sahel,
Et bien je deviens noir, descendant du Sahel,
Esclave du désespoir et chanteur de gospel,
Esclave du désespoir et chanteur de gospel,
Et oui ! je deviens noir, descendant de Luther ;
Et oui ! je deviens noir, descendant de Luther ;
Esclave du désespoir et chanteur de misère.
Esclave du désespoir et chanteur de misère.

Lorsque des hommes rasés défilent sous les bannières,
Lorsque des hommes rasés défilent sous les bannières,
Brassards rouges accrochés, tatoués par l'enfer,
Brassards rouges accrochés, tatoués par l'enfer,
Lorsqu'ils profanent des tombes et des mémoires
Lorsqu'ils profanent des tombes et des mémoires
Comme pour raviver une douloureuse histoire,
Comme pour raviver une douloureuse histoire,

Et bien je deviens juif, descendant d'Israël,
Et bien je deviens juif, descendant d'Israël,
Errant dans le désert, chanteur spirituel,
Errant dans le désert, chanteur spirituel,
Et oui ! je deviens juif, descendant de Yahvé ;
Et oui ! je deviens juif, descendant de Yahvé ;
Errant dans le désert et chanteur de paix.
Errant dans le désert et chanteur de paix.

Lorsque des hommes en toge, la croix en pendentif,
Lorsque des hommes en toge, la croix en pendentif,
Nous font croire qu'en amour il n'y a nul fautif,
Nous font croire qu'en amour il n'y a nul fautif,
Mais qu'ils crient au scandale pour ces amours troublées
Mais qu'ils crient au scandale pour ces amours troublées
De deux hommes ou deux femmes aux sexes enlacés,
De deux hommes ou deux femmes aux sexes enlacés,

Et bien j'deviens pédé, descendant dans nos rue,
Et bien j'deviens pédé, descendant dans la rue,
Esclave de mon sexe et chanteur de mots crus,
Esclave de mon sexe et chanteur de mots crus,
Et oui ! j'deviens pédé, descendant dans nos villes ;
Et oui ! j'deviens pédé, descendant dans nos villes ;
Esclave de mon sexe et chanteur bien viril.
Esclave de mon sexe et chanteur bien viril.

Lorsque des hommes humiliés par des siècles d'oppression
Et lorsque des hommes humiliés par des siècles d'oppression
Soulèveront les armes, tuant leur soumission,
Soulèveront les armes, tuant leur soumission,
Je deviendrai soldat, une fois n'est pas coutume,
Je deviendrai soldat, une fois n'est pas coutume,
J'garderai un fusil, tout près de ma plume.
Et je garderai un fusil, tout près de ma plume.

 
Publié par 12656 7 4 4 le 25 février 2009, 10:58.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000