Facebook

 

Paroles de la chanson «Antisocial» (avec traduction) par Anthrax

State  Of Euphoria (1988)
0 0
Chanteurs : Anthrax
Voir tous les clips Anthrax

Paroles et traduction de «Antisocial»

Antisocial (Antisocial)

Cette chanson est une reprise de la version française du même titre faite par le groupe "Trust", malgré que les paroles d'Anthrax diffère de beaucoup de l'original. Anthrax cependant ont laissés les couplets en français sur leur album simple nommé "No Hit Wonders".

Au bout de la ligne, les deux sortent gagnants, surtout "Trust" car son nom figure sur la série "Guitar Hero World Tour" et revient avec l'honneur du premier groupe en langue française à paraître de façon formelle sur la série et de plus le premier groupe à paraître dans une langue autre que l'anglais... Santé à tous ! ! ! ! ! ! ! ! !

You¹re a train ride to no importance
T'es un train voyageur sans but précis
You¹re in love with hell existence
T'es en amour avec l'existence de l'enfer
Money is all that you desire
L'argent est tout ce que tu désires
Why don¹t you pack it in and retire
Pourquoi ne plis tu pas baggages et décampes pas ( criss ton camp ! )
It¹s common nature you can¹t fool me
C'est la nature des choses, tu ne peux me berner ( bidonner )
I¹m just the money that you can¹t let free
Je suis rien que de l'argent que tu ne peux laisser filer
Rainy day genius clouds your mind
Tu as la tête dans les nuages
Don¹t you realize the blind lead the blind
Ne réalises tu pas que l'aveugle guide l'aveugle

T'es antisocial !

Eh bien Monsieur Temps, te détenderas-tu ?

Ou planifiras-tu un nouveau design ?

Ta revendication de gloire est la loi et l'ordre

Le riche devient riche, le pauvre devient pauvre

Tu étiquettes tout ce que tu vois

Çà c'est pour toi et çà pour moi

Si c'est çà gagner, je préfère perdre

Pourquoi n'écoutes tu pas mes point de vues absurdes ?

Comment te sens-tu ?

T'es un train voyageur sans but précis

T'es en amour avec l'existence de l'enfer

L'argent est tout ce que tu désires

Pourquoi tu ne plis pas baggages et fou le camp ( criss ton camp ! )

C'est la nature des choses, tu ne peux me berner ( bidonner )

Je suis rien que de l'argent que tu ne peux laisser filer

L'esprit de la pluie embrouilles ton esprit

Ne réalises tu pas que l'aveugle guide l'aveugle

T'es antisocial !

 
Publié par 8609 6 3 3 le 10 avril 2009, 10:35.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000