Facebook

 

Paroles de la chanson «Scavenger Of Human Sorrow» (avec traduction) par Death

Sound Of Perseverance (1998)
1 0
Chanteurs : Death

Paroles et traduction de «Scavenger Of Human Sorrow»

Scavenger Of Human Sorrow (Charognard Du Chagrin Humain)

Voici la chanson introduisant l'album "The Sound Of Perseverance" du groupe Death, sorti en 1998.
Comme l'indique explicitement le titre, les paroles prennent pour cible des "charognards du chagrin humain", qui à mon avis semblent désigner les missionnaires qui profitent de la misère des populations
Du tiers-monde -et notamment en Afrique- pour prêcher la religion chrétienne et les persuader de se convertir (pour ceux qui connaissent bien South Park, ça devrait faire penser à l'épisode
"Ethernopien dans l'espace"). En effet, plusieurs éléments dans les paroles évoquent ce thème :
-"You have travelled across the sea" ("Vous avez voyagé au-delà des mers") : Les missionnaires chrétiens ont traversé les mers et océans pour rejoindre l'Afrique et prêcher leur religion;
-"To spread your written brand of misery" ("Pour repandre votre marque écrite de misère") : Cette "marque écrite de misère" pourrait bien désigner la Bible (de plus, le terme 'marque' insinuerait
que la religion chrétienne n'est rien d'autre qu'une sorte de "multinationale" qui fait du business) ;
-"Abstract theory, the weapon of choice... " ("Une théorie abstraite, l'arme de choix... ") : Cette "théorie abstraite" pourrait faire référence à la religion chrétienne;
-"Shallow are words from those who starve" ("Les mots sont superficiels pour ceux qui meurent de faim") : "Ceux qui meurent de faim" sont probablement les africains, vu que les famines sont choses courantes
en Afrique, et pour eux, les mots prononcés par les missionnaires dans le but de les convertir ne les interpellent pas, ce qui exprime le fait qu'ils n'ont pas besoin de se gaver de religion mais simplement de bouffe;
-"For a dream not their own" ("pour un rêve qui n'est pas le leur") : Les missionnaires profitent de la misère des africains pour les convertir au christianisme, mais pas dans l'intérêt de ces derniers.

Quelles souffrances faudra-t-il
Pour satisfaire votre appétit maladif ?
Assistons à la mise à mort
Toujours en vue- la proie
Le temps est toujours bon- (pour faire un) festin
Ils se nourrissent de la douleur- Goûtez !
Une chair faite de chagrin- (que c'est) doux !
Vivez comme vous le voulez
Ne vous nourrissez simplement pas de moi
Si vous doutez de ce que je dit,
Alors je vais vous le faire croire !
Les mots sont superficiels pour ceux qui meurent de faim
Pour un rêve qui n'est pas le leur, de taillader et de laisser des cicatrices

Des grands mots, des petits esprits
Derrière la souffrance, vous trouverez
Un charognard du chagrin humain
Charognard !
Une théorie abstraite, une arme de choix
Utilisée par un charognard du chagrin humain
Charognard !

Ainsi vous avez voyagé loin au-delà des mers
Pour répandre votre marque écrite de misère.

Je ne pouvais pas conclure cette explication sans rendre hommage à Chuck Schuldiner, l'auteur de cette excellente chanson ainsi que du reste de la discographie de ce groupe incontournable qui est Death,
Un guitariste virtuose et un compositeur incroyable, et qui est une perte inconsolable pour le monde du Métal. R. I. P. Chuck !

 
Publié par 5988 4 3 2 le 1 juin 2009, 18:03.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000