Facebook

 

Paroles de la chanson «Block» (avec traduction) par Machine Head

Burn My Eyes (1994)
0 0
Chanteurs : Machine Head
Albums : Burn My Eyes
Voir tous les clips Machine Head

Paroles et traduction de «Block»

Block (Bloquer)

Précédé de l'interlude "Real Eyes, Realize, Real Lies", "Block" achève en beauté le premier album de Machine (Fuckin') Head,
"Burn my eyes" (1994).
Les paroles évoquent tous les problèmes dont souffre la société, que ce soit la pauvreté et la corruption (premier couplet),
Le racisme, la drogue ou encore les problèmes environnementaux (deuxième paragraphe). Cette énumération est ponctué par
Le refrain, qui repète simplement "Merde à tout cela ! " ("Fuck it all ! "), exprimant ainsi la sensation qu'éprouve le narrateur
D'être dépassé et impuissant face à ces trop nombreux problèmes de société.
Ce sentiment est résumé en un seul mot : "Block", le titre de la chanson, qui peut signifier "nombre important de... " ou "pléthore"
En tant que substantif, ou bien "bloquer" en tant que verbe, ce qui dans ce cas exprimerait l'impression que la situation dans
Laquelle se trouve la société est "bloquée", c'est-à-dire que tous les problèmes qui l'affligent sont insolubles.
D'ailleurs, la phrase répétée dans le pont semble faire écho au sens verbal de "block" : "plus le sens de l'ignorance est intense,
Plus la douleur est intense ensuite. " ("The more intense the sense of ignorance, the more intense then is the pain. "), de même
Que les deux phrases "Tout le monde s'en fout" ("Nobody cares anymore") et "Vous voulez fermer les yeux pour vous cacher"
("You wanna close your eyes to hide"), tirées respectivement du premier et du second couplet. En effet, d'après le narrateur,
Si la situation parfois désespérante de la société semble si immuable, la raison en est que la plupart des
Gens préfèrent simplement ignorer les problèmes qui se posent autour d'eux, ce qui aurait pour conséquence d'aggraver encore
Plus ceux-ci, au point où un jour ou l'autre, ces personnes qui faisaient l'autruche devront ouvrir les yeux sur les problèmes
Sociétaux, et n'en souffriront que davantage.

La haine engendre la haine;
Mes yeux ont vu la décimation de tout ce qui était pur, pur;
Un système qui nourrit ses machines
Avec le sang, le sueur et l'argent des pauvres, des pauvres;
La corruption devient riche, l'honnêteté ne fait qu'exister,
Car tout le monde s'en fout, s'en fout;

Merde à tout cela !
Merde à tout cela !

Les blancs attaquent les noirs, les noirs se rebiffent,
Les putains de médias nous maintiennent aveugle, aveugle;
Les gosses au crack, les junkies à l'héroïne,
Vous voulez fermer les yeux pour vous cacher, vous cacher;
La pollution est tellement dense, l'existence si affligeante,
Un nouvel ordre mondial, une nouvelle décadence mondiale, décadence mondiale;

Merde à tout cela !
Merde à tout cela !

Plus le sens de l'ignorance est intense,
Plus la douleur qui vient ensuite est intense.

La haine engendre la haine;
Mes yeux ont vu la décimation de tout ce qui était pur, pur;
Un système qui nourrit ses machines
Avec le sang, le sueur et l'argent des pauvres, des pauvres;
Croyez en quelque chose si ça fait cesser votre souffrance,
Car tout ce que nous avons, c'est rien, RIEN !

MERDE A TOUT CELA ! !

Des paroles très puissantes à mon goût, un véritable concentré de tout ce que le thrash metal est censé exprimer.
Ce n'est pas si souvent que l'on a l'occasion d'écouter de telles chansons qui soient copables de gonfler son
Auditeur à bloc. Alors, je n'ai que quelques mots à vous dire : enjoy, and FUCK IT ALL ! ! !

...

 
Publié par 5988 4 3 2 le 24 juin 2009, 03:17.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000