Facebook

 

Paroles de la chanson «A Boy Named Sue» (avec traduction) par Johnny Cash

The Essential Johnny Cash (2002)
2 0
Chanteurs : Johnny Cash
Voir tous les clips Johnny Cash

Paroles et traduction de «A Boy Named Sue»

A Boy Named Sue (Un garçon nommé Susanne)

My daddy left home when I was three
Mon père a quitté la maison quand j'avais trois ans
And he didn't leave much to ma and me
Et il n'a pas laissé grand-chose à maman et moi
Just this old guitar and an empty bottle of booze.
Juste cette vieille guitare et un bouteille de bière vide
Now, I don't blame him cause he run and hid
Maintenant je lui ai pardonné car c'était un fugitif
But the meanest thing that he ever did
Mais la pire chose qu'il aie jamais faite
Was before he left, he went and named me "Sue. "
C'est qu'avant de partir, il m'a renommé Susanne

Well, he must o' thought that is quite a joke
Eh bien, il a d^u penser que ça ferait une bonne blague
And it got a lot of laughs from a' lots of folk,
Et il a fait rire plein de gars comme ça
It seems I had to fight my whole life through.
Il semble que je doive me battre ma vie durant à cause de ça
Some gal would giggle and I'd get red
Une demoiselle se mettra à rigoler et je verrai rouge
And some guy'd laugh and I'd bust his head,
Ou un type se mettra à rire et je lui mettrai la tête au carré
I tell ya, life ain't easy for a boy named "Sue. "
Je vous jure, la vie n'est pas simple pour un gars qui s'appelle Susanne

Well, I grew up quick and I grew up mean,
OK, j'ai grandi très vite, et quand je dis que j'ai grandi
My fist got hard and my wits got keen,
C'est pour signifier que mon poing est devenu plus dur et mon esprit plus réactif
I'd roam from town to town to hide my shame.
J'aurais bien erré de ville en ville pour dissimuler ma honte
But I made a vow to the moon and stars
Mais j'avais fait le voeu devant la lune et les étoiles
That I'd search the honky-tonks and bars
De faire le tour de tous les bouges et de tous les bars
And kill that man who gave me that awful name.
Et de tuer le type qui m'avait donné ce terrible nom

Well, it was Gatlinburg in mid-July
On était à la mi-juillet dans la ville de Gatlinburg
And I just hit town and my throat was dry,
Je débarquais à peine, et ma gorge était sèche
I thought I'd stop and have myself a brew.
Je me suis dit que je ferais bien de m'offrir une bière
At an old saloon on a street of mud,
Dans un de ces vieux saloons sur une route boueuse
There at a table, dealing stud,
Là, à une table, menant une partie de stud-poker
Sat the dirty, mangy dog that named me "Sue"
Était assis le vieux chien dégoutant qui m'avait surnommé Susanne

Well, I knew that snake was my own sweet dad
OK, je savais que ce serpent était mon bon vieux papa
From a worn-out picture that my mother'd had,
A partir d'une vieille photo que ma mère avait gardée
And I knew that scar on his cheek and his evil eye.
Et je reconnaissais cette cicatrice sur sur sa joue et cet oeil démoniaque
He was big and bent and gray and old,
Il était grand et vouté, grisonnant et vieux
And I looked at him and my blood ran cold
Je l'ai regardé et mon sang n'a fait qu'un tour
And I said : "My name is 'Sue ! ' How do you do !
Et j'ai dit : "Je m'appelle Susanne ! Comment vas-tu ?
Now you're gonna die ! ! "
Maintenant tu vas mourir ! ! "

Well, I hit him hard right between the eyes
Je l'ai frappé juste entre les deux yeux
And he went down, but to my surprise,
Et il est tombé, mais à ma grande surprise
He come up with a knife and cut off a piece of my ear.
Il s'est relevé avec un couteau et m'a coupé un bout d'oreille
But I busted a chair right across his teeth
Mais j'ai balancé une chaise dans ses dents
And we crashed through the wall and into the street
Et nous sommes tombés à travers la vitre, dans la rue
Kicking and a' gouging in the mud and the blood and the beer.
Continuant à nous balancer des coups et roulant dans la boue, le sang et la bière

I tell ya, I've fought tougher men
Je vous jure, les gars, que je me suis battu avec des mecs coriaces
But I really can't remember when,
Mais je ne peux vraiment pas me rappeler quand
He kicked like a mule and he bit like a crocodile.
Il se battait comme un mulet et mordait comme un crocodile
I heard him laugh and then I heard him cuss,
Je l'écoutais rire et puis pousser des jurons
He went for his gun and I pulled mine first,
Il est allé chercher son revolver et j'ai tiré le mien plus vite
He stood there lookin' at me and I saw him smile.
Il est resté là à me ragarder et je l'ai vu sourire

And he said : "Son, this world is rough
Et il a dit : "Mon fils, ce monde est cruel
And if a man's gonna make it, he's gotta be tough
Et un homme qui veut y survivre doit être coriace
And I knew I wouldn't be there to help ya along.
Je savais que je ne serais pas là pour t'aider à le devenir
So I give ya that name and I said goodbye
Alors je t'ai donne ce nom et je t'ai dit adieu
I knew you'd have to get tough or die
Je savais que tu devrais t'endurcir ou mourir
And it's the name that helped to make you strong. "
Et c'est ce nom qui t'a permis de devenir plus fort. "

He said : "Now you just fought one hell of a fight
Il a ajouté : "Tu viens juste de mener un combat de titan
And I know you hate me, and you got the right
Et je sais que tu me détestes, et tu aurais le droit
To kill me now, and I wouldn't blame you if you do.
De me tuer maintenant, et je ne te blâmerais pas si tu le faisais
But ya ought to thank me, before I die,
Mais avant, tu dois me remercier
For the gravel in ya guts and the spit in ya eye
Pour le gravier dans tes entrailles et le crachat dans ton oeil
Cause I'm the son-of-a-bitch that named you "Sue. "
Car je suis le fils de p... qui t'a appelé Susanne

I got all choked up and I threw down my gun
J'étais complètement bouleversé, et j'ai laissé tomber mon flingue
And I called him my pa, and he called me his son,
Je l'ai appelé mon père, et il m'a appelé son fils
And I came away with a different point of view.
Et je suis reparti en ayant changé d'avis
And I think about him, now and then,
Je pense à lui souvent
Every time I try and every time I win,
Chaque fois que je réussis quelque chose
And if I ever have a son, I think I'm gonna name him
Et si jamais j'ai un fils, je crois que je l'appellerai
Bill or George ! Anything but Sue ! I still hate that name !
Bill ou George ! N'importe quoi, pourvu que ce ne soit pas Suzanne ! Je hais toujours ce prénom !

On ne présente plus Johnny Cash ! !
Mais je vais le faire quand même... : -))
Johnny c'est sa voix... Une voix de baryton bien particulière, chaude, amicale, on se croit au paradis en l'écoutant.
C'est aussi un univers... On ferme les yeux, et on imagine le désert, les cactus, les Rocheuses, une diligence qui passe, les cow-boys, les Rangers, une dame assise sur une balancelle, un petit garçon qui joue de l'harmonica à coté d'elle... C'est tout ça Johnny Cash.

Passons à la bio (sommaire... )
Considéré comme une figure majeure de la musique américaine du XXe siècle, Johnny Cash (né J. R. Cash le 26 février 1932 à Kingsland, Arkansas et décédé le 12 septembre 2003 à Nashville, Tennessee) était un chanteur et compositeur de musique country américain. Il est aussi connu pour son engagement politique et son action en faveur des détenus pénitentiaires devant lesquels il s'est souvent produit.

Issu d'un milieu modeste, il s'imprègne rapidement de la musique folk, de la country et des chants religieux, ce qui le pousse à écrire sa première chanson à l'âge de 12 ans. Il participe à la guerre de Corée, se marie à son retour et décroche un premier contrat en 1955. Le succès est immédiat et Johnny Cash devient l'idole des jeunes américains : il fait partie de la mouvance, avec Perkins, Lewis et Presley. Il enchaîne les tubes grâce à une musique country à la frontière du rock'n'roll et du honky tonk (délaissant les banjos et autre violons de la country classique pour utiliser batterie et guitare sèche), que sa voix grave magnifie avec élégance. Il devient alors accro aux amphétamines, ce qui se ressent de plus en plus dans sa musique, à la rythmique plus nerveuse et tendue. Son couple part à la dérive...
Quelques années plus tard, il change de maison de disques et sa musique devient plus personnelle et libre, mais surtout plus pop, dans les cordes de ce qui se fait dans les années 1960 (plus de guitare électrique par exemple). Il y raconte l'histoire de l'Amérique et de la country, et accueille dans ses choeurs la belle June Carter, qui connaît des difficultés pour percer dans le milieu. "Don't take your guns to town", "I got stripes", "Five feet high and rising" et "Ring of fire" sont des exemples de ses nouveaux tubes.
En 1966, sa femme Vivian demande le divorce. Sa dépendance à la drogue devient alors de plus en plus inquiétante, et sa santé se dégradant, Johnny disparaît peu à peu du paysage musical. Diverses actions lui permettent cependant de continuer à faire parler de lui, notamment en 1968 lors de son mariage avec la chanteuse June Carter. Cette même année, il part chanter pour les détenus de la prison de Folsom, un geste qui restera lié à jamais à l'histoire du personnage. Il réitère peu de temps après au pénitencier de San Quentin. Ces deux prestations exceptionnelles donneront naissance à deux albums live à la symbolique très forte.

1994 marque un nouveau départ pour la star du country, qui enregistre quatre nouveaux disques, dont le tant désiré album de gospel "My mother's hymn book". Johnny Cash se remet à collectionner les trophées, dont plusieurs Grammy Awards (onze au total dont un en 1998 pour l'ensemble de son oeuvre), et il se fait plaisir en reprenant ses anciens titres ou ceux des autres, en acoustique ou en duo. Citons
Le 15 mai 2003, sa compagne June disparaît. Il la rejoint quatre mois plus tard, le 12 septembre, à l'âge de 71 ans. Trois ans après sa mort, l'acteur américain Joaquin Phoenix campe le rôle du célèbre chanteur de country dans "Walk the Line", qui sort sur les écrans le 15 février 2006. Un hommage rendu à sa musique et à sa vie, marquée par la débauche et son idylle avec June Carter (Reese Witherspoon).

"A boy named Sue" parle d'un mec qui cherche à se venger de son père qui a abandonné sa famille et lui a légué ce prénom ridicule, "Sue". Pour s'épargner les moqueries il a du apprendre à jouer du poing et en a gardé longtemps rancune à son père, faisant meme le serment de le traquer et de le tuer. Lorsqu'il le retrouve enfin, au lieu du meurtre projeté, c'est à une bataille épique suivie d'une explication et d'une réconciliation que l'on assiste.
De la country de gros dur, avec en arrière-plan l'Ouest lointain et sauvage, mais en fin de compte émouvante et même drôle... C'est beau...

Références :
Http : //fr. wikipedia. org/wiki/Johnny_Cash

 
Publié par 10153 7 3 3 le 7 octobre 2009, 15:07.
 

Vos commentaires

Suikodenforlive Il y a 2 an(s) 10 mois à 00:58
661 3 1 Suikodenforlive Super texte et super résumé, merci!
mivy Il y a 2 an(s) 10 mois à 08:15
10153 7 3 3 mivy Site web merci ^^
Caractères restants : 1000