Facebook

 

Paroles de la chanson «Film Noir» (avec traduction) par The Gaslight Anthem

The '59 Sound (2008)
0 0
Chanteurs : The Gaslight Anthem
Albums : The '59 Sound

Paroles et traduction de «Film Noir»

Film Noir

Je suis tout retourné sur le bord de la route,
Matilda aux os brisés a laissé une note et une rose,
Disant, bébé, mon doux enfant, je t'aime depuis si longtemps
Mais tu mérites bien mieux que moi.

Donc je brûle tout autour de moi,
Tous ces kilomètres sur la route,
Et je ne reviendrai jamais,
Et je ne retournerai jamais chez moi,
Je suis parti depuis trop longtemps,
J'ai eu moins souvent raison que tort,
J'ai perdu tellement de sang dans la chute.

Et j'ai allumé un feu qui ne partira pas,
Tant qu'il n'aura pas consummé les murs et le toit de cette maison,
Tant que tout ce dont je me souviens n'aura pas brûlé,
Et tout ce dont je me souviens, tu l'as brûlé.

Regarde, pendant dix ans j'ai été bousculé,
Essayant de nettoyer les pêchés et la sueur sur mon front,
Juste à essayer de trouver une meilleure vie pour moi et les miens,
Juste un peu de repos pour ces doigts fatigués par le travail.

Mais personne ne va jamais t'y arracher,
Tu dois comprendre ça mon garçon,
C'est tout sous la pluie, les fous dans la nuit, et la chaleur pendant la journée,
Quand tout ce dont tu as vraiment voulu était quelqu'un à comprendre.

Et j'ai allumé un feu qui ne partira pas,
Tant qu'il n'aura pas consummé les murs et le toit de cette maison,
Tant que tout ce dont je me souviens n'aura pas brûlé,
Et tout ce dont je me souviens, tu l'as brûlé.

Et bien ne prend pas cela si difficilement et ne pleure pas bébé,
Surmonte ton coeur dur et espère mourir.
Ne me dis pas plus de mensonges, tu me mentais tout le temps,
Ne me dis pas plus de mensonges, tu me mentais toutes les nuits.

Et ton sucre et tes épices, tout ce qui était joli,
Tu as les hanches de Monroe, tes lèvres de poisons et tes couteaux,
Et ton sucre et tes épices,
Ouvrant des plaies dans la fierté d'un jeune homme.

Et j'ai allumé un feu qui ne partira pas,
Tant qu'il n'aura pas consummé les murs et le toit de cette maison,
Tant que tout ce dont je me souviens n'aura pas brûlé,
Et tout ce dont je me souviens, tu l'as brûlé.

Et bien ne prend pas cela si difficilement et ne pleure pas bébé,
Surmonte ton coeur dur et espère mourir.
Ne me dis pas plus de mensonges, tu me mentais tout le temps,
Ne me dis pas plus de mensonges, tu me mentais toutes les nuits.

 
Publié par 6017 5 3 2 le 10 septembre 2009, 19:50.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Chocoscratch Il y a 7 an(s) 3 mois à 11:12
11843 6 4 4 Chocoscratch Site web merci pour la trad'!
j'aime beaucoup c'te chanson
Caractères restants : 1000