Facebook

 

Paroles de la chanson «Crying Rain» (avec traduction) par Girugämesh

Girugämesh
0 0
Chanteurs : Girugämesh
Albums : Crying Rain

Paroles et traduction de «Crying Rain»

Crying Rain

Furidashita ame wa kawaita ASUFARUTO ni tokete
Binetsu majiri no te tsumetaku tsutsumikonde iku

Namida misezu ni nani ka wo gizei ni shite aruku
Tatoe kekka kimi wo uragiru koto ni natte mo

Demo ne kawareru kibou wo sutete made kono mama
Kimi to zutto onaji yume wo miyou to...

Kurikaesu hibi ga bokura wo nurashite iku
Ano hi egaita basho sae
Doshaburi no yoru wa zutto nariyamanai
Yoru ga naku naku

Furidashita ame ga tsuchi no nioi wo kaze ni nosete
Namanuruku tamaru mizutamari ni kao ga utsuru

Kore de ii no ka ? Kotae wa hitotsu shika nai kedo
Kore ga nayami unda kekka mou kikanaide kure

Jibun semareba kimochi wa sukoshi raku ni nareru ?
Hora ne itsumo higaisha no FURI shite bakari

Kireigoto narabe aruite waraiatte mo
Ame ga subete wo nagashiteku
Wakare wo tsugeta hi hontou wa naite ita yo
Uso no emi toke

Mayoi tsuzuke nayami tsuzuke
Tsuyoku natte ikeru to omou kara
Mayoi tsuzuke nayami tsuzuke
Konna hibi wo warai aeru hi made

Sutekirenu omoi yukkuri iki wo tomete
Hitomi tojite iki wo tsuki
Ano hi omoidashi te no hira tsuyoku nigiri
Ashita ni negau

Kurikaesu hibi ga bokura wo nurashite iku
Ano hi egaita basho sae
Doshaburi no yoru wa zutto nariyamanai
Yoru ga naku naku

Traduction : Crying rain (La pluie pleurante)

La pluie qui commençait à tomber, fond dans l'asphalte sec
J'enveloppe froidement cette main qui est mélangée avec une légère fièvre

Sans voir les larmes, je marche en changeant quelque chose en victime
En conséquence, je finis même par te trahir

Mais ça peut changer, je reste ainsi jusqu'à ce que je jette mon espoir
Souvent avec toi, je veux voir le même rêve que toi...

Les jours répétitifs nous trempent de plus en plus
Même cet endroit peint de ce jour
L'averse de la nuit ne s'arrête jamais de pleurer
La nuit pleure, pleure

La pluie qui commençait à tomber est prise, avec le vent, dans l'odeur de la terre
Ramassant du bout des lèvres, mon visage est reflété dans une flaque d'eau

Est-il d'accord avec cela ? Il y a seulement une réponse
Ceci est le résultat né de l'agonie
S'il te plaît ne me demande plus

Si je me blâme, mes sentiments deviendront-ils un peu plus réconfortants ?
Écoute, souvent je fais seulement semblant d'être une victime

Je marche, alignant mes hypocrisies même si nous rions ensemble
La pluie est emportée
La vérité est que je pleurais sur ce jour où tu m'as dit que c'était fini
Mon faux sourire est fondant

Je garde le doute, je garde l'inquiétude
Parce que je pense que je peux vivre en devenant fort
Je garde le doute, je garde l'inquiétude
Jusqu'à ce que nous rions ensemble de ces jours

La mémoire sans fin
Lentement je retiens mon souffle
Je ferme mes yeux et expire
Je me souviens ce jour où j'ai saisi fermement ta main
Souhaitant le lendemain

Les jours répétitifs nous trempent de plus en plus
Même cet endroit peint de ce jour
L'averse de la nuit ne s'arrête jamais de pleurer
La nuit pleure, pleure

 
Publié par 5382 5 2 2 le 28 octobre 2009, 11:28.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000