Facebook

 

Paroles de la chanson «World On A String» (avec traduction) par Neil Young

Tonight's The Night (1975)
4 0
Chanteurs : Neil Young

Paroles et traduction de «World On A String»

World On A String
(Les ficelles du monde)

You know I lose
Tu sais que je perds,
You know I win
Tu sais que je gagne,
You know I call for the shape I'm in.
Tu sais que je commande la forme dans laquelle je suis.
It's just a game you see me play,
C'est juste un jeu que tu me vois jouer,
Only real in the way that I feel from day to day.
Seulement vrai dans ce que je ressens jour après jour.

Although the answer is not unknown,
Bien que la réponse ne soit pas inconnue,
I'm searchin', searchin' and how I've grown.
Je cherche, cherche, ce que je suis devenu.
It's not all right to say goodbye,
Ce n'est pas juste de dire au revoir,
And the world on a string
Et tirer les ficelles du monde
Doesn't mean a thing.
Ne veut rien dire
No, the world on a string
Non, tirer les ficelles du monde
Doesn't mean a thing.
Ne veut rien dire.
It's only real in the way that I feel from day to day.
C'est seulement vrai dans ce que je ressens jour après jour.

Non, the world on a string
Non, tirer les ficelles du monde
Doesn't mean a thing.
Ne veut rien dire
It's only real in the way that I feel from day to day.
C'est seulement vrai dans ce que je ressens jour après jour.
No, the world on a string
Non, tirer les ficelles du monde
Doesn't mean a thing.
Ne veut rien dire.

Contenu modifié et expliqué par Billenplum
__________
La traduction de world on a string est assez difficile à rendre: I Got The World On A String est une chanson très populaire aux USA, écrite par Harold Harlen en 1932 et reprise entre autres par Franck Sinatra , Louis Amstrong, Ella Fitzgerald et beaucoup d'autres. Cette chanson parle du bonheur éprouvé quand la vie nous sourit et qu'on a la sensation de maîtriser ce qui nous arrive et de réaliser ses rêves. La sensation de tenir le monde entre ses mains, en tous cas son propre monde personnel.

Dans sa chanson World On A String, Neil Young exprime qu'il ressent exactement le contraire. Il ne maîtrise rien d'autre que son propre ressenti, et encore, c'est un jeu qu'il joue, nous dit-il.

On le comprendra mieux en remettant ce titre dans le contexte où il l'a écrit: Neil Young était en plein succès et il préparait sa prochaine tournée, répétant avec ses musiciens. Il avait invité son ami le guitariste Danny Whitten à faire cette tournée avec lui, croyant qu'il était sorti de la drogue. Hélas, Danny, malgré son immense talent, n'était plus capable de jouer, sous l'effet de l'héroïne, et il ne pouvait pas s'en passer. Neil Young ne pouvait pas se permettre de compromettre toute la tournée à cause de l'état de Danny Whitten. Professionnellement, il devait garder le contrôle de la situation, the world on a string, alors il a du se résoudre à renvoyer Danny.
C'est cette nuit là que Danny Whitten est mort, d'overdose.
Et Neil Young a sombré dans la dépression.
Il a écrit cet album, il a continué à jouer, à vivre, à chanter, mais comme il le dit dans cette chanson, il ne se débarrasse pas de ce qu'il ressent, et que même si il est devenu une star, tenir les ficelles du monde ne veut rien dire. La vie ne tient qu'à un fil... qui n'est pas entre nos mains.

 
Publié par 5266 4 2 2 le 16 novembre 2009, 01:16.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000