Facebook

 

Paroles de la chanson «Guyana (cult Of The Damned)» (avec traduction) par Manowar

Sign Of The Hammer (1984)
0 0
Chanteurs : Manowar

Paroles et traduction de «Guyana (cult Of The Damned)»

Guyana (Culte Des Damnés)

Dans ce morceau, Manowar condamne Jim Jones, le leader de la secte américaine connue sous le nom du Temple du Peuple, qui se suicida avec tous ses suivants le 18 novembre 1978 à Jonestown, en Guyana (Amérique Latine). 914 personnes perdirent la vie ce jour-là, dont 274 enfants. La progression des paroles décrit l'évolution de l'état d'esprit des membres de ce qui fut a posteriori appelé le culte des damnés. Suivant Jones de bonne foi au début, ils finissent par se rendre compte qu'ils ont été embrigadés et ne peuvent plus s'enfuir. L'état de dictature de la secte dans ses derniers jours contraste fortement avec ses ambitions premières, qui furent d'aider les marginaux, les victimes de racisme ou d'exclusion.

En ce qui concerne le "Bigfoot" dont il est question, je n'ai pas la moindre idée ce que cela peut bien signifier. Si quelqu'un a une suggestion...

"Soyez bons envers les enfants et les personnes âgées avant tout
Portez-leur à boire, ils meurent de soif" => ces mots sont ceux de Jones lui-même, lors de son discours final qui fut enregistré.

Merci pour votre sympathique aide, révérend Jim
Nous sommes heureux de laisser dernière nous leur monde plein de péchés
Nos corps sans vie tombent le sol sacré
De la chair en décomposition, un tertre sacrificiel

Étiez-vous notre Dieu ou acteur dans une pièce ?
Nous vous avons applaudi et n'avons pas pu partir
Maintenant tous ensemble nous avons vécu comme nous mourons
À vos ordres, à vos côtés
Nous mourons à vos côtés

Guyana, culte des damnés
Promettez-nous de ne pas nous abandonner quand viendra l'heure

Dans le culte des damnés nous travaillions tous la terre
Trop apeurés pour relever la tête, nous avions tous peur de lui
Hâtez-vous mes enfants, nous avons peu de temps
Mais nous nous retrouverons de l'autre côté
Soyez bons envers les enfants et les personnes âgées avant tout
Portez-leur à boire, ils meurent de soif

Guyana, culte des damnés
Promettez-nous de ne pas nous abandonner quand viendra l'heure
Guyana, culte des damnés
Promettez-nous de ne pas nous abandonner quand viendra l'heure

Bigfoot, Bigfoot, jeté dans un puits
Entraîné sous l'eau, hurlant à la mort
Il nous disait que la vie n'était qu'un hôtel
Qu'il serait temps de régler la note quand il sonnerait la cloche

Guyana, culte des damnés
Promettez-nous de ne pas nous abandonner quand viendra l'heure
Guyana, culte des damnés
Promettez-nous de ne pas nous abandonner quand viendra l'heure

Mère, mère, mère...

 
Publié par 8988 5 3 3 le 6 novembre 2009, 03:55.
 

Vos commentaires

Albert Il y a 5 an(s) 8 mois à 00:02
5171 3 2 2 Albert Voilà pour la signification de "Bigfoot" (trouvé sur Youtube)

"Big Foot" was the cult's code for dunking a child in the well to teach them obedience. Look it up people. It's all on the internet.
Caractères restants : 1000