Facebook

 

Paroles de la chanson «Long Shadow» (avec traduction) par Joe Strummer & The Mescaleros

Streetcore (2003)
0 0
Albums : Streetcore

Paroles et traduction de «Long Shadow»

Longue ombre

Bon, je vais te dire une chose que je sais
Tu n'affrontes pas tes démons
Tu dois les saisir, les soulever
Et les épingler au sol

Le Diable s'en souciera - peut-être pas Dieu
Assure-toi de vérifier du mieux possible
les choses faites et non-faites

Grimpe en haut de la montagne
Pour atteindre où les aigles volent
Evidemment, tu ne peux pas apercevoir son sommet
Où l'âme des muses s'élèvent

Et si tu réunis tout
Tu ne devras pas regarder autour
Tu sais que tu laisses une longue ombre derrière toi ["sur le sol"]

Et un jour, je pourrai dire mes traces
Par les trous dans les semelles de mes chaussures
Et c'est le jour où j'ai dit
"Je vais faire les nouvelles"
Et tombant à la renverse dans le jardin, des jours il y a bien longtemps

Quelque part dans les mémoires
Le soleil brille sur toi, garçon
Jouant dans l'Arroyos
Où les rivières américaines coulent
Des Appalaches
Jusqu'au bas des routes du Delta

Un homme peut penser si longtemps
Son cerveau pourrait même exploser
Il y a des trains qui roulent à travers les jonctions
Et le roi du coton en bas de la route

Et si tu réunis tout
Tu ne devras pas regarder autour
Tu sais que tu laisses une longue ombre derrière toi ["sur le sol"]

Ecoute la campagne, les battements de la nuit et la cloche
Ecoute les courants (rivières) de la nuit
Sonnant comme les loups de l'Enfer !
Dirigez vous vers les eaux, les eaux du nettoyage
C'était toujours notre destination (... )
Et on bouge à Madison
Mec, on se savait même pas qu'elle était là
Jusqu'à ce que nous battions les déflecteurs* de Memphis et le rue Beale n'avait aucune prière
J'entends des punks parler d'anarchie, j'entends des vagabonds sur les voies de chemin de fer
J'entends des murmures sur les chaînes de forçat
C'est ces hommes qui construisent la route

Et si tu réunis tout
Tu ne t'es pas laissé attendrir une seule fois
Tu jettes une longue ombre
Et ceci est ton testament

Quelque part dans mon âme,
Il y a toujours du Rock'n roll
Yeah !

* déflecteurs : dispositifs qui ont pour but de dévier un écoulement (liquide)

Excusez-moi pour cette traduction pas très fameuse. . je ne suis pas bilingue et la chanson est difficile
Je vais essayer de me rattraper avec l'explication (qui n'est qu'une interprétation personnelle, mais sensée ! )

Joe Strummer (l'idole ! ) évoque l'idée que chacun laisse une trace derrière soi, plus particulièrement ceux qui ne sont pas au devant de la scène : les "rebus" de la société ("punks, hobos, chain gangs" = punks, vagabonds, forçats). Il nous rappelle que ce sont aussi eux qui font avancer les choses, un peu partout ("Arroyos, Memphis, Madison city, Appalachians, Delta roads"), qui construisent les routes (au sens propre : travaux forcés, et au sens figuré : ce sont eux qui bâtissent les chemins de la vie). Ces hommes ont beau penser ("a man can think so long, his br - mise à part dans la mémoire de quelques uns qui ont fait attention à eux ("somewhere in the memories, sun shines on you boy"). Mais ils sont là, à droite, à gauche, ils voyagent et laissent leur trace ("a long shadow on the ground"). Tout le monde laisse une trace après sa mort ("testament"), eux aussi, et Joe nous rappelle de ne pas l'oublier (car ils ne modifient pas le cours de la bourse, mais ils ont vécu une vie rock'n roll ! "somewhere in my soul, there's always rock'n roll, yeah").

Voilà, je ne sais pas si c'est très clair. . Alors jeunes gens, si vous croisez des vagabonds, des musiciens de rue, n'oubliez pas qu'ils existent et que eux aussi laisseront leur trace dans ce monde !

...

 
Publié par 5244 4 2 2 le 12 mars 2010, 22:39.
 

Vos commentaires

Chinese_Rocks Il y a 5 an(s) 4 mois à 00:27
5242 4 2 2 Chinese_Rocks merci pour la traduction de cette superbe chanson
Caractères restants : 1000