Facebook

 

Paroles de la chanson «Hades 'pluton'» (avec traduction) par Sopor Aeternus & The Ensemble Of Shadows

Dead Lovers' Sarabande (Face One) (1999)
0 0

Paroles et traduction de «Hades 'pluton'»


Hades "Pluton"
(Hadès "Pluton")

I dreamt that I was lying on the bottom of the dark and never-ending sea, on a bed that my dead lover was preparing with his own skeleton for me...
(L'amant en bonne santé :)
J'ai rêvé que j'étais allongée au fond d'un océan sombre et interminable, sur un lit que mon bien-aimé mort était en train de préparer avec son propre squelette pour moi...

("... bring us a goat and we'll show you the way straight through the realm of the fallen and slain... ")
("... apporte- nous un bouc et nous allons te montrer le droit chemin à travers le royaume des disparus et tués... ")

I sensed the wretched spectres of the drowned staring across from some distant shore, and in my sadness I drew closer, to condole and somewhat to implore...
(L'amant en bonne santé :)
Je sentais les spectres déprimés des noyés regarder de l'autre côté d'une rive lointaine, et dans ma tristesse je m'approchais, pour présenter mes condoléances et pour les implorer quelque peu.

I'm like the doubtful kiss of a corpse or maybe the kiss of an ancient stone. Yes, it's like kissing some marble statue that has neither warmth nor life of its own...
(L'amant souffrant :)
Je suis comme le baiser douteux d'un cadavre ou peut-être celui d'une ancienne pierre. Oui, c'est comme embrasser une statue de marbre qui n'a ni chaleur ni vie en son être...

("... down, further down, where the gloom becomes sound, on to the cell where your love might be found... ")
("... plus bas, encore plus bas, ou la mélancolie devient sonore, sur la cellule où ton amant devrait se trouver... ")

COVER THE MIRRORS, FRAGILE HAS DIED, LEAVING BUT A STARLESS RUIN BEHIND ! SHATTER THE MIRRORS, SO THAT HE CAN NEVER BE CALLED BACK FROM THE BLESSED SILENCE OF HIS SACRED VAULT...
COUVRE LES MIROIRS, FRAGILES À EN MOURIR, TOUT EN LAISSANT UNE RUINE SANS PAREILLE DERRIÈRE TOI ! FRACASSE LES MIROIRS, DE FAÇON À CE QU'IL NE PUISSE JAMAIS REVENIR VERS LE BIENHEUREUX SILENCE DE SON CAVEAU SACRÉ...

No, no, no... - put an end to the show ! I'm going back to the land where the bone-flowers grow, to "the wild, weird clime that lieth, sublime, out of Space & out of Time"...
(L'amant souffrant :)
Non, non, non... - Mettez un terme à cette procession ! Je vais retourner à la terre où les tubéreuses poussent, à "l'état sauvage, vers les climats capricieux qui dorment, sublimes, hors de l'Espace & hors du Temps"...

See the shape, but can't see through, no-one can ever hate me as well as I do. Know when to throw a laugh, know how to force a smile, whatever the intention... - I'm such a "friendly" lie !
(L'amant en bonne santé :)
Voir sa silhouette, mais pas du début jusqu'à la fin, personne ne pourra jamais me haïr autant que je ne le fais. Savoir quand jeter un rire, savoir comment forcer un sourire, quelque soit l'intention... - Je suis un bien "aimable" mensonge ! (*)

("... bring us only this goat and we'll lead you to him, it shall open the gates, so we can sneak you in... ")
("... Apporte- nous ce bouc et nous allons te conduire à lui, ça devrait ouvrir les portes, afin que nous puissions t'y introduire... ")

"Bring us a goat and we'll show you the way straight through the realm of the fallen and slain. Down, further down, where the gloom becomes sound, on to the cell, where your love might be found... Bring us only this goat and we'll lead you to him, it will open the gates, so we can sneak you in. Oh, it's cold and so dark here, and you must keep in mind, no-one can get you out, if you overstep time... !"
"Apporte-nous un bouc et nous allons te montrer le droit chemin à travers le royaume des disparus et tués. Plus bas, encore plus bas, où la mélancolie devient sonore, sur la cellule où ton amant devrait se trouver. Apporte-nous ce bouc et nous allons te conduire à lui, ça devrait ouvrir les portes, afin que nous puissions t'y introduire. Oh, il y fait si froid et si sombre ici, et tu dois garder à l'esprit, que personne ne peut t'en sortir, si tu dépasses le temps impartis... ! "

______
(*) C'est ce qu'il aura le temps de voir quand son amant sera terrassé par le poison dans "Sieh', Mein Geliebter, Hier Hab' Ich Gift".

"Hades "Pluton"" est le moment ou les deux amants empêchent que l'amant souffrant se retrouve enfermé dans le royaume d'Hadès. Pour que les portes s'ouvrent, l'amant en bonne santé doit offrir un bouc à Hadès, et briser les miroirs, sans rester trop longtemps dans son royaume car sinon il y restera enfermé pour toujours. Cependant l'amant malade va demander que la procession soit annulée car il ne veut pas aller au royaume d’Hadès mais bien rester dans le silence de sa tombe éternellement.

"Sieh', Mein Geliebter, Hier Hab' Ich Gift" est la suite de l'histoire en deux albums thématiques que sont "Dead Lovers' Sarabande Face 1" & "Dead Lovers' Sarabande Face 2". C'est le moment ou l'être aimé en bonne santé offre à son amant souffrant du poison en sachant qu'il n'ira pas au royaume d'Hadès et restera dans le sommeille éternel de son caveau comme il le désirait.

Il faut également noter et souligner que cette chanson est une reprise de la chanson "Night of the Vampire" de Roky Erickson, avec d'autres paroles et un autre titre, comme l'a si bien expliqué Anna-Varney Cantodea sur son blog myspace : bit.ly/a84Vac

 
Publié par 11432 7 3 3 le 11 mars 2010, 19:12.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000