Facebook

 

Paroles de la chanson «Devil May Care» (avec traduction) par Jamie Cullum

Pointless Nostalgic (2002)
0 0
Chanteurs : Jamie Cullum

Paroles et traduction de «Devil May Care»

Devil May Care " Le diable l'emporte " (1) Artist : Jamie Cullum
Songwriter : Harry Warren/Johnny Burke

Que le diable m'emporte !
Voici venir Messire le Diable dans une chanson qui résonne un peu comme "un pacte avec le diable".
La pochette m'a inspiré vers le choix d'une citation de Huizinga,
Jamie Cullum, ce géant à tête d'enfant, confine dans une atmosphère onirique,
Et influence l'alliance des termes en images sonores.
Aussi il y a, chez Harry Warren/Johnny Burke songwriters (auteurs-compositeurs),
Une sorte d'apologie de l'imagination et du rêve :
Le rêve qui permet l'Évasion, la Liberté et la Malice

En épigraphe une citation de L'Automne du Moyen Age (3) de Huizinga :
" Les hommes de cette époque, géants à tête d'enfants,
Oscillent entre la peur de l'enfer et les plaisirs naïfs, entre la cruauté et la tendresse.
Dédain absolu des joies de ce monde ou fol attachement aux jouissances terrestres,
Haine ou bonté. Ils vont toujours d'un extrême à l'autre ".
Source : http : //www. marcel-carne. com/

No cares for me
Aucun soucis pour moi
I'm happy as I can be
Je suis heureux(se) tel(le) que je suis (4)
I've learned to love and to live
J'ai appris à aimer et à vivre
Devil may care
" Le diable l'emporte " (1)

No cares and woes
Aucun soucis et ennuis
Whatever comes later goes
Tout ce qui vient plus tard me va [Peu m' importe ( tout) ce qui se produit plus tard, ça me va]
That's how I'll take and I'll give
C'est comme ça (ainsi) que je prendrai et je donnerai
Devil may care
" Le diable l'emporte " (1)

When the day is through, I suffer no regrets
Quand le jour se fait éclot, je n'éprouve aucun regret
I know that he who frets, loses the night
Je sais ceux qui s'inquiètent, égaré(e)s la nuit
For only a fool, thinks he can hold back the dawn
Or seul(e) un(e) sot(te), croit (pense) qu'il peut retenir l'aube
He who is wise never tries to revise what's past and gone
Celui (celle) qui est plein(e) de sagesse n'essaie jamais d'exhumé le passé sitôt volatilisé

Live love today, and come tomorrow what may
Vis d'amour dès aujourd'hui, et demain sauve qui peut (2)
Don't even stop for a sigh, it doesn't help if you cry
Ne t'arrête même pas pour un soupir, il ne sert à rien si tu pleures (hurles)
That's how I'll live and I'll die
C'est comme ça (ainsi) que je vivrai et je mourrai
Devil may care
" Le diable l'emporte " (1)

(instrumental break)

Devil may care
" Le diable l'emporte "
Devil may care
" Le diable l'emporte "

When the day is through, I suffer no regrets
Quand le jour se fait éclot, je n'éprouve aucun regret
I know that he who frets, loses the night
Je sais ceux qui s'inquiètent, égaré(e)s la nuit
For only a fool, thinks he can hold back the dawn
Or seul(e) un(e) sot(te), croit (pense) qu'il peut retenir l'aube
He who is wise never tries to revise what's past and gone
Celui (celle) qui est plein(e) de sagesse n'essaie jamais d'exhumé le passé sitôt volatilisé

Live love today, and come tomorrow what may
Vis d'amour dès aujourd'hui, et demain sauve qui peut (2)
Don't even stop for a sigh, it doesn't help if you cry
Ne t'arrête même pas pour un soupir, il ne sert à rien si tu pleures (hurles)
That's how I'll live and I'll die
C'est comme ça (ainsi) que je vivrai et je mourrai
Devil may care
" Le diable l'emporte " (1)
Devil may care
" Le diable l'emporte "
Devil may care
" Le diable l'emporte "
Devil may care
" Le diable l'emporte "

(1) Peut se traduire par : " Diable ( aux façons) désinvoltes ou" Diable ( aux allures) insolentes"
(2) Littéralement : Et vient demain ce qui peut ou les locutions typiquement latines :
" le dé est jeté " " Et advienne que pourra" " le sort en est jeté " " Qui vivra verra"
" Arrive ce qui arrivera " etc...
(3) Publié en 1932 aux éditions Payot dans une traduction du hollandais sous le titre
Le Déclin du Moyen Age, Repris en 1975 sous le titre L'Automne du Moyen Age.
(4) Et Je suis heureux(se) d'être ce que je peux être ;Le dico le traduit par :
" je suis on peut plus heureux", je trouve la formule quelque peu prétentieuse ;
Je lui préfère et de loin la locution : " Je suis heureux(se) tant que je le peux ". C'est vrai, quoi ! . .

 
Publié par 8699 5 3 3 le 22 août 2010, 19:16.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000