Facebook

 

Paroles de la chanson «Grace» (avec traduction) par Lamb Of God

Wrath (2009)
0 0
Chanteurs : Lamb Of God
Albums : Wrath
Voir tous les clips Lamb Of God

Paroles et traduction de «Grace»

Grace (Grâce)

Broken, bones and the will
Cassés, les os et la volonté
Capacity to disappear in misery saves
L'aptitude de disparaître dans les économies de la souffrance
Soaking, pain as a thrill, hate to instill
Laissant tremper la haine pour insuffler la douleur comme un frisson.
Compassion's a cage
La compassion est une cage.

Forgiving the father
Pardonnant le père
Read the story on my skin
Lis l'histoire sur ma peau
I'll be the martyr
Je serai le martyr.
Falling from his grace again
Baissant encore dans son estime*

Sunken, sooner or later
Englouti, tôt ou tard
We crawl our way back into our favorite hole
Nous reculons en rampant dans notre trou préféré
Drunken, swallow the savior
Ivre, nous avalons le sauveur
And follow him to hang from the highest pole
Et nous le suivons pour le pendre sur le plus haut poteau

Forgiving the father
Pardonnant le père
Read the story on my skin
Lis l'histoire sur ma peau
Tell me more about the man I should have been
Dis en moi plus sur l'homme que j'aurais dû être
I'll be the martyr
Je serai le martyr
Falling from his grace again
Baissant encore dans son estime*

This is where the end begins
C'est ici que la fin commence.

*on peut aussi le traduire par "Tombant encore en disgrâce"

Le thème de cette chanson est plutôt ambigu. Il semblerait tout d'abord que Randy Blythe décrive la violence infligée par un père à son fils (les os et la volonté cassés). Une violence qui laisse des marques visible sur l'enfant ("Lis l'histoire sur ma peau"). Cependant le thème du christianisme est très présent. En effet il semble que Randy Blythe fasse référence à l'épisode Fall from Grace de la bible (en français La Chute) qui décrit la désobéissance d'Adam et Eve à Dieu. D'autre part la pendaison sur le plus haut poteau peut faire penser à la crucifiction du Christ.

 
Publié par 5282 4 2 2 le 2 septembre 2010, 10:47.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000