Facebook

 

Paroles de la chanson «The Ghost Who Walks» (avec traduction) par Karen Elson

The Ghost Who Walks (2010)
0 0
Chanteurs : Karen Elson
Voir tous les clips Karen Elson

Paroles et traduction de «The Ghost Who Walks»

The Ghost Who Walks (Le fantôme qui marche)

The ghost who walks
Le fantôme qui marche.
She's on the prowl
Elle est à l'affût
For the man she loved,
De l'homme qu'elle aimait.
He cut her down
Il l'a coupée.
It was an ordinary night in June
C'était une soirée ordinaire en Juin,
When he drove her to the lake
Quand il l'a conduite au bord du lac,
So they could watch the full moon
Pour qu'ils puissent regarder la pleine lune.

The ghost who walks
Le fantôme qui marche.
She's on the prowl
Elle est à l'affût
For the man she loved,
De l'homme qu'elle aimait.
He laid her down
Il la coucha
In the tall grass
Dans les hautes herbes.
He kissed her cheek
Il embrassa sa joue,
But with a knife in his hand
Mais avec un couteau dans sa main.
He plunged it in deep
Il l'enfonça profondément.

She looked at him with pleading eyes
Elle le regarda avec des yeux suppliants,
He softly spoke,
Il parla doucement.
"my dear the love has died"
"Ma chérie, l'amour est mort"
And then he muffled her desperate cries
Et puis il étouffa ses cris désespérés,
Under the moonlight
Au clair de lune.

Ghost who walks
Fantôme qui marche.
She's on the prowl
Elle est à l'affût.
Wanders in the moonlight
Elle erre au clair de lune.
She's crying to herself because
Elle pleure pour elle-même parce
Eyes never once looked cruel
Ses yeux n'avait jamais encore contemplé la cruauté.
But the moon in the blade
Mais la lune sur la lame,
Shimmered like a jewel
Avait brillé comme un joyau.
She looked at him with pleading eyes
Elle le regarda avec des yeux suppliants,
He softly spoke,
Il parla doucement.
"my dear the love has died"
"Ma chérie, l'amour est mort"
And then he muffled her deadly cries
Et puis il étouffa ses cris agonisants
Under the moonlight
Au clair de lune.

Under the moonlight
Au clair de lune.
Under the moonlight
Au clair de lune.
Under the moonlight
Au clair de lune.

The ghost who walks. Premier extrait de l'album éponyme du top-model britannique Karen Elson, épouse du guitariste de White Stripes Jack White, cette chanson semble raconter l'histoire d'un sombre fait divers. Une jeune femme est un soir emmené par son petit copain au bord d'un lac pour admirer le clair de lune quand ce dernier la poignarde sans prévenir. Le fantôme de la jeune dame erre sans cesse depuis, guettant celui qu'elle a aimé et qui l'a tuée. "The ghost who walks" semble avoir été le propre surnom de Karen Elson dans sa jeunesse.

 
Publié par 9165 6 4 3 le 15 novembre 2010, 20:06.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000