Facebook

 

Paroles de la chanson «You Were But A Ghost In My Arms» (avec traduction) par Agalloch

The Mantle (2002)
0 0
Chanteurs : Agalloch
Albums : The Mantle

Paroles et traduction de «You Were But A Ghost In My Arms»

You Were But A Ghost In My Arms (Tu n'étais qu'un fantôme dans mes bras)

Like snowfall, you cry a silent storm
Comme la neige qui tombe, tu pleures une tempête silencieuse
Your tears paint rivers on this oaken wall...
Tes larmes dessinent des torrents sur ce mur de bois...
Amber nectar, misery ichor
Un nectar ambré, le pus de la misère
... cascading in streams of hallowed form
... coule à flot sous une forme sacrée
For each stain, a forsaken shadow
A chaque éclaboussure, une ombre abandonnée

You are the lugubrious spirit
Tu es l'esprit funèbre
Etched in the oak of wonder
Gravé dans le chêne des prodiges
You are the sullen voice and silent storm
Tu es la voix renfrognée et la tempête silencieuse

Each night I lay
Chaque nuit je repose
Awakened by her shivering silent voice
Sursautant à sa silencieuse voix tremblante
From the shapes in the corridor walls.
Provenant des formes qu'il y a sur les murs du corridor.
It pierces the solitude like that of a distant scream
Cela perce la solitude comme le ferait un cri au loin
In the pitch-black forest of my delusion...
Dans l'épaisse forêt noire de mon illusion...

With each passing day, a deeper grave...
A chaque jour qui passe, une tombe plus profonde...

"Why did you leave me to die ? "
"Pourquoi me laisses-tu mourir ? "
"Why did you abandon me ? "
"Pourquoi m'as-tu abandonné ? "
"Why did you walk away and leave me bitterly yearning ? "
"Pourquoi es-tu parti en me laissant avec mes amères aspirations ? "

Her haunting, contorted despair was etched into the wood's grain
Son désespoir putréfié me hante, il a été gravé dans les veinures du bois
Though fire rages within me, no fire burns fiercer than her desire
A l'image du feu qui fulmine en moi, aucun feu n'était plus vif que celui de son désir
The shape whispers my name...
La forme murmurre mon nom...

I damn this oak !
Je maudis ce chêne !
I damn her sorrow !
Je maudis sa peine !
I damn these oaken corridors
Je maudis ces corridors en chêne !
That bear the ghosts of those I've thrown away !
Ils portent les fantômes de ceux que j'ai envoyé balader !

Though tempted I am to caress her texture divine
Même si je suis tenté de caresser sa divine texture
And taste her pain sweet, sweet like brandy wine;
Et de goûter sa douce souffrance, douce comme de l'eau-de-vie,
I must burn these halls, these corridors
Je devrais brûler ces pièces, ces corridors
And silence her shrill, tormenting voice
Et faire taire sa voix perçante et tourmentante
... forever...
... A jamais...

Like snowfall, you cried a silent storm
Comme la neige qui tombe, tu pleures une tempête silencieuse
No tears stain this dust in my hands
Aucune larme ne tâche la poussière dans mes mains
But from this ashen gray, her voice still
Mais depuis ce nuage de cendres, sa voix continue de
Whispers my name...
Murmurer mon nom...

You were the lugubrious spirit
Tu es l'esprit funèbre
Who haunted the oak of wonder
Qui hante le chêne des prodiges
You were the geist that warned this frozen silent storm
Tu es l'esprit qui annonce cette tempête silencieuse et glaciale
You were but a ghost in my arms
Tu n'as été qu'un fantôme dans mes bras

 
Publié par 12183 6 4 4 le 5 décembre 2010, 18:17.
 

Vos commentaires

Freaking Freck Il y a 6 an(s) 1 mois à 22:36
11664 6 3 3 Freaking Freck Bien que le groupe soit américain, cette chanson donne envie d'aller courir dans les forêts norvégiennes..
Caractères restants : 1000