Facebook

 

Paroles de la chanson «A Train Roars» (avec traduction) par The Horrors

Strange House (2007)
0 0
Chanteurs : The Horrors
Albums : Strange House

Paroles et traduction de «A Train Roars»

Au début, on a juste la description d'un train très imposant, roulant bruyamment et à grande vitesse.
Et l'évocation de garçons situé à l'arrière, ainsi que du narrateur (évidemment Faris Rotter) dont on croit d'abord leur présence simplement à bord du train.
La description est d'abord inoffensive et un peu abstraites.
Et à la fin, elle se cerne sur le fait très morbide que les garçons à l'arrière sont en fait les corps de ses derniers. Et que le narrateur n'a pas une chemise rouge, déboutonnée au col mais une chemise ensanglantée par son corps charcuté au niveau du cou:
"My body hangs open at the neck".

Pour faire clair : ses protagonistes sobrement décrit au début semblent en fait s'être fait écrasé ou percuté par ce train puissant.
Jusqu'à dire que le train est passé "au travers" du narrateur. Et que cette "trace de l'instinct" serait en fait une trainée de sang sur les rails (morbide en effet, comme beaucoup de chansons des Horrors)

Ce train mastodonte et rugissant qui par sa puissance, ne fait même pas attention à qui il écrase pourrait représenter les hautes sphères, des individus aux "instincts primaires" et aux privilèges illimités qui se défont de la morale et de l'éthique et se construisent en écrasant ceux qui s'interposent sur leur chemin.
Notamment à Londre, ville où habite les Horrors. Ils ont déjà mentionné en interview leurs mépris quand au fait que cette ville est dirigée par des gens très riches qui, je cite, "comprennent rien à la vraie vie"-Tomethy Furse (bassiste/clavier).
Le trains est une représentation de cette image exagérée.
On y voit une allusion par cette duchesse qui passe à coté du train, et ses hommes qui prennent le temps de la regardé alors que rappelons le : il y a des corps derrière eux...

A Train Roars (Un Train Rugit)

Outside a train roars

En dehors, un train rugit

The clatter is deafening

Le vacarne est assourdissant

Louder than everything

Plus fort que tout

Drowns what you were saying

Étouffe ce que vous étiez en train de dire

And the boys get on the back of that train

Et les garçons sont à l’arrière de ce train

Their clamor is deafening

Leur clameur est assourdissante

Louder than everything

Plus fort que tout

And they accept no warning

Et ils n’acceptent pas d’avertissement


And me in my brilliant red shirts

Et moi dans ma chemise rouge vif

And my shirt hangs open at the neck

Et ma chemise suspendu, ouverte sur la proitine

The train is always passing through

Le train passe toujours à travers


Male passengers turn their heads

Les passagers mâles tournent leurs têtes

Following the passage

Suivant le passage

Of a beautiful duchess

D’une belle duchesse

Running from carriage to carriage

Roulant de voiture en voiture

And it ploughs through the city

Et il laboure à travers la ville

And everyone rides the train

Et tout le monde monte dans le train

It ploughs a primal instinct

Il laboure un instinct primaire

To rail against better sense

Au rail contre le meilleur sens


Train is always passing through

Le train passe toujours au travers

The train is always passing through

Ce train passe toujours au travers

Come on train

Approche, le train*

And the bodies on the back of the train

Et les corps à l’arrière du train

They stink of greedy sex

Ils puent le sexe avide

Leave a trail of instinct and roses and things

Laissant une trace de l’instinct et des roses et d’autres choses


And me in my bloodstained shirt

Et moi dans ma chemise ensanglantée

My body hangs open at the neck

Mon corps suspendu, ouvert à la poitrine

It is always passing through

Il passe toujours à travers
Train is always passing through

Le train passe toujours à travers

Through me

À travers moi


*je ne suis pas sure si par "Come on train" il a voulu dire "Monte dans le train" ou "approche, le train"

 
Publié par 6086 5 3 2 le 6 décembre 2011, 19:14.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000