Facebook

 

Paroles de la chanson «Death To My Hometown» (avec traduction) par Bruce Springsteen

Bruce Hest
0 0
Chanteurs : Bruce Springsteen
Albums : Wrecking Ball
Voir tous les clips Bruce Springsteen

Paroles et traduction de «Death To My Hometown»

Le titre de l'album "Wrecking Ball" (boule de démolition), qui est aussi une chanson de l'album, donne le ton.
Sur cet album, le "BOSS" fustige les banquiers (traders, spéculateurs...) et les politiciens véreux, qui sont la cause de la crise qui a secouée l'Amérique, ainsi que le reste de la planète, et qui ne font rien à part envenimer la situation en s'enrichissant (s'engrossant) toujours plus sur le dos des (pauvres) gens.

"Death To My Hometown"
La mort dans ma ville (Hometown désigne une ville où l'on a grandi ou une ville où se situe notre résidence principale, à ne pas confondre avec la ville de naissance, bien que les 2 peuvent être le même endroit.)

No cannon ball did fly
No rifles cut us down
No bombs fell from the sky
No blood soaked the ground
No powder flash blinded the eye
No deathly thunder sounded
But just as sure as the hand of god
They brought death to my hometown
They brought death to my hometown

Aucun boulet de canon n'a fendu l'air
Aucun fusil ne nous a abattu
Aucune bombe n'est tombé du ciel
Aucune marre de sang n'a imbibée le sol
Aucun flash (d'explosion) ne nous a aveuglé
Aucun tonnerre mortel n'a retenti
Mais aussi sûrement que la main de Dieu
Ils ont amené la mort dans ma ville
Ils ont amené la mort dans ma ville

No shells ripped the evening sky
No cities burning down
No armies stormed the shores for which we’d die
No dictators were crowned
High off on a quiet night
I never heard a sound
The marauders raided in the dark and brought death to my hometown, boys
Death to my hometown

Aucun obus n'a déchiré le ciel nocturne
Aucune cité n'a brûlée
Aucune armée n'a prise d'assaut les rivages pour lesquels nous sommes mort
Aucun dictateur n'a été couronné
Même au plus fort d'une nuit calme
Je n'ai jamais entendu le moindre bruit
Les maraudeurs ont déferlés dans l'obscurité et ont apportés la mort dans ma ville, les gars
La mort dans ma ville


They destroyed our families’ factories and they took our homes
They left our bodies on the plains
The vultures picked our bones

Ils ont détruits nos usines (où étaient employées nos familles) et ils nous ont pris nos maisons
Et ils ont abandonnés nos corps dans les plaines
Laissant nos os en pâtures aux vautours

So listen up, my Sonny boy
Be ready for when they come
For they’ll be returning sure as the rising sun

Alors écoute bien fiston
Prépare toi à leur retour
Car ils reviendront aussi sûrement que le soleil se lève

Now get yourself a song to sing and sing it ’til you’re done
Yeah, sing it hard and sing it well
Send the robber baron’s straight to hell
The greedy thieves that came around
And ate the flesh of everything they’ve found
Whose crimes have gone unpunished now
Walk the streets as free men now

Maintenant trouve toi une chanson et chante la jusqu'à ce que tu ai fini
Oui, chante-la haut et fort
(pendant que tu) Envoie ces requins de la finance tout droit en enfer
Ces voleurs si avides qui sont venus
Et qui ont dévoré la chair de tout ce qu'ils ont trouvé
Et dont les crimes sont restés impunis jusqu'à maintenant
Et qui déambulent dans les rues, libres (jusqu'à maintenant)


And they brought death to our hometown, boys
Death to our hometown, boys
Death to our hometown, boys
Death to our hometown

Ils ont amené la mort dans notre ville, les gars
La mort dans notre ville, les gars
La mort dans notre ville, les gars
La mort dans notre ville...

 
Publié par 3267 4 2 1 le 14 mars 2012, 17:09.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000