Facebook

 

Paroles de la chanson «A Poem» (avec traduction) par La Dispute

La Dispute - Wildlife
0 0
Chanteurs : La Dispute
Albums : Wildlife

Paroles et traduction de «A Poem»

Third time writing you a letter, getting darker. I’m getting worse and worse.
Troisième fois que je t'écris une lettre, je m'assombris. Je deviens de pire en pire.

I had a reason for the writing, but trying to exorcise my demons didn’t work.
J'avais une raison pour t'écrire, mais avoir essayé d'exorciser mes demons n'a pas fonctionné.
To try to rid me of the worry and to purge you out of wonder for the future and the hurt.
A essayé de me débarasser de mes tourment et de te retirer de mon esprit quand je pense au futur et au mal.
I wrote a poem:
Je t'ai écris un poéme:

I’m increasingly aware, I’ve been painting things in gray,
Je suis de plus en plus conscient, j'ai peints des choses en gris,
I’m increasingly alarmed by the pain,
Je suis de plus en plus angoissé de la douleur,
I’m increasingly alive to every cloud up in the sky,
Je suis de plus en plus vivant comme chaque nuage dans le ciel,
I’m increasingly afraid it’s going to rain.
J'ai de plus en plus peur qu'il va pleuvoir.

See, lately I’ve hated me for over-playing pain.
Tu vois, dernièrement je me suis détesté à surjouer la douleur.
For always pointing fingers out at everyone
A toujours pointer tout le monde du doigt
but who in fact is guilty and for picking at my scabs
Sauf celui qui en fait est coupable et à retirer mes croutes
like they could never break but they can
comme si elle n'allait jamais se casser mais elles le peuvent
and they will and I’ll spill like a leak in the basement,
et le feront et je me viderai comme une fuite dans la cave,
a drunk in the night choir,
un ivrogne dans le choeur de la nuit,
just slur all those words to make deadbeat that sweet old refrain,
à déformer tous ces mots pour faire ce doux vieux refrain,
self-inflicting my pain and therein lies the real shame:
à m'auto-infliger ma douleur, là où il y a la vraie honte:
I heard when they were picking through the rubble
J'ai entendu quand il enlevait les décombre
finding limbs, they sang hymns, but Now what of what I sing?
ils ont trouvé des membres humains, ils ont chanté des hymnes, mais maintenant qu'est ce que je chante?

Aaron Weiss de mewithoutyou :

The worry, the wonder, the shortness of days,
Les tourments, le questionnement, la courtée des jours,
The replacement for purpose,
Le replacement pour donner du sens,
The things swept away by
Les choses balayées par
The worry, the wonder, my slightness of frame,
Les tourments, le questionnement, la petitesse de mon ossature,
The replacements for feeling,
Le replacement pour sentir,
The casual lay. And
La place habituelle. Et
The worst of the wildlife wears clothes and can pray and
Le pire de la faune porte des vêtements et peut prier et
The worry, the wonder, for three meals a day.
Les tourments, le questionnement, pour trois repas par jour.
Only death unimpeded, not slowing it’s pace,
Seulement la course effrénée de la mort, qui ne ralentit pas son alure,
Brings that petty, old worry and wonder away.
Qui entraine ces mesquins, vieux tourments et le questionnement.

------------------------------

Cette chanson est en featuring avec Aaron Weiss de mewithoutyou.

Dans la piste audio "Conversations" disponible sur le soundcloud du groupe, Jordan parle de Wildlife et de la chanson. (28:40 -> 30:49)

"Cette chanson sert de lien pour rattacher la seconde partie de l'album qui parle de faire face à la douleur et la troisième partie qui parle de la mort, et de l'espoir. Elle parle du personnage principal qui réalise que pendant trop longtemps il s'est senti désolé pour lui même et qu'il a cherché la réponse à ses problèmes aux mauvais endroits. Il se demande qu'est ce qui fait que sa situation est si terrible et qu'est ce qu'il y aurait à réparer dans sa vie pour se sentir mieux. Il a vu tellement de gens souffrir plus que lui et il vit dans un monde où des choses horribles arrivent tous les jours et ce n'est pas pour autant que les gens se mettent dans la même position que lui.
Les deux dernières lignes parlent de la mort, ce qui introduit la troisième partie de l'album."

 
Publié par 4173 5 3 1 le 15 juillet 2012, 15:30.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000