Facebook

 

Paroles de la chanson «Spectrum» (avec traduction) par Florence And The Machine

Ceremonials
1 0
Albums : Ceremonials
Voir tous les clips Florence And The Machine

Paroles et traduction de «Spectrum»

Spectrum (Spectre)

When we first came here,
We were cold and we were clear,
With no colours on our skin,
We were light and paper-thin.

Quand on est venus ici pour la première fois
On était froids et on était clairs
Notre peau était pâle
On était faibles et vacillants

And when we first came here,
We were cold and we were clear,
With no colours on our skin,
'Till you let the spectrum in.

Et quand on est venus ici pour la première fois
On était froids et on était clairs
Notre peau était pâle
Jusqu'à ce que tu fasses entrer le spectre

Say my name,
And every colour illuminates,
We are shining,
And we'll never be afraid again.

Prononce mon nom
Et chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur

Say my name!
As every colour illuminates!
We are shining!
And we'll never be afraid again!
Say my name!
As every colour illuminates!
We are shining!
And we'll never be afraid again!

Prononce mon nom
Quand chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur
Prononce mon nom
Quand chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur

And when we come for you,
We'll be dressed up all in blue,
With the ocean in our arms,
Kissing eyes and kissing palms.

Et quand on viendra pour toi
On sera habillés tout en bleu
Avec l'océan dans nos bras
Embrassant les yeux et embrassant les paumes

And when it's time to pray,
We'll be dressed up all in grey,
With metal on our tongues,
And silver in our lungs.

Et quand viendra le moment de prier
On sera habillés tout en gris
Avec du métal sur la langue
Et de l'argent dans nos poumons

Say my name,
And every colour illuminates,
We are shining,
And we'll never be afraid again.

Prononce mon nom
Et chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur

Say my name!
As every colour illuminates!
We are shining!
And we'll never be afraid again!
Say my name!
As every colour illuminates!
We are shining!
And we'll never be afraid again!

Prononce mon nom
Quand chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur
Prononce mon nom
Quand chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur

And when we come back we'll be dressed in black!
And you'll scream our names aloud!
And we won't eat and we won't sleep!
We'll drag bodies from their graves!

Et quand on reviendra
On sera habillés tout en noir
Et tu hurleras nos noms à haute voix
On ne mangera pas et on ne dormira pas
On traînera nos corps depuis leur tombe

Say my name,
And every colour illuminates,
We are shining,
And we'll never be afraid again.

Prononce mon nom
Et chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur

Say my name!
As every colour illuminates!
We are shining!
And we'll never be afraid again!
Say my name!
As every colour illuminates!
We are shining!
And we'll never be afraid again!

Prononce mon nom
Quand chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur
Prononce mon nom
Quand chaque couleur s'illumine
On étincelle
Et on aura plus jamais peur

Say my name!
We are shining!
Say my name!
Say my name!
And we'll never be afraid again!

Prononce mon nom
On étincelle
Prononce mon nom
Prononce mon nom
Et on aura plus jamais peur

Cette chanson est extraite du second album studio du groupe Florensia and the Machine. Même si la chanteuse du groupe affirme souvent ne pas donner de sens à ses chansons, il est tout de même possible d'en dégager une interprétation : libre à vous de nous livrer votre propre interprétation dans les commentaires qui suivent.

Ainsi, cette chanson peut exprimer la libération d'un groupe, en particulier celui de la "communauté gay". Pas seulement à cause de la connexion entre le spectre et le drapeau are-en-ciel qui est devenu au fil du temps le symbole de cette communauté, mais dans une sens plus général également. La chanson dévoile un processus dans lequel on est effrayés au départ et sans propre identité ("On était froids et on était clairs, notre peau était pâle, on était faibles et vacillants [...] Jusqu'à ce que tu fasses entrer le spectre") mais qui se révèle être un moteur lorsqu'on en est fier et que l'on comprend qu'il n'est pas blessant ("Prononce mon nom et chaque couleur s'illumine. On étincelle et on aura plus jamais peur").

Dans un sens plus général, la chanson montre que se révéler montre nos vraies couleurs et qu'on ne peut pas être heureux quand on est pas véritablement soi-même.

 
Publié par 20834 7 5 4 le 7 août 2012, 15:29.
 

Vos commentaires

sidedark Il y a 4 an(s) 1 mois à 21:00
3227 4 2 1 sidedark Cette fille est envoutante, elle nous embarque dans son univers décalé, et c'est pas pour me déplaire, pourvu qu'elle continue dans cette voie
Caractères restants : 1000