Facebook

 

Paroles de la chanson «Half A Mile» (avec traduction) par Karine Polwart

Traces
0 0
Chanteurs : Karine Polwart
Albums : Traces

Paroles et traduction de «Half A Mile»

Un demi Mile

Half a mile* to go
Un demi mile à parcourir
All dressed in yellow
Toute vétue de jaune
Swinging your racquet like Navratilova*
Balançant ta raquette comme Navratilova
Over the five-arch bridge
Sur le pont aux cinq arches
Along the verge of the main road
Le long de la route principale
Half a mile to go
Un demi mile à parcourir

(Chorus:)
(Refrain:)
You were high on being alone
Tu avais été élevée à être seule
You were high on being old enough to walk home
Tu avais été élevée à être assez vieille pour rentrer seule à la maison
For the first time
Pour la première fois
(Half a mile to go)
(Un demi mile à parcourir)
For the first time
Pour la première fois
(Half a mile to go)
(Un demi mile à parcourir)
For the first time
Pour la première fois
(Half a mile to go)
(Un demi mile à parcourir)

Did you make it past the oak and the boortree
L'avais-tu fait en passant le chêne et le vieil arbre
To where the wheat stalks the copse on the hill?
Là où le blé suit le taillis sur la colline?
Did you spy big barn where the road bends round?
Avais-tu guetté la grande baraque que les routes entourent?
And were the finches charming you?
Et où les pinsons te charmaient?
And were you singing?
Et chantais-tu?
Were you singing “Poor Old Johnny Ray”*?
Chantais-tu “Poor Old Johnny Ray”?

(Chorus)
(Refrain)

How we raked through the hedges and ditches
Comme nous plongions à travers les haies et les fossés
The blistering hogweed and the ragged bulrushes
L'énorme berce* et les joncs dépouillés
(x2)
How we raked through the hedges and ditches
Comme nous plongions à travers les haies et les fossés
But it was no good
Mais ça n'était pas bien

(Chorus)
(Refrain)

And the trucks still roll by
Et les camions continuent de rouler
(Tweed* runs to the ocean)
(Le Tweed court vers l'océan)
(x6)

Traduction des notes de la chanteuse pour cette chanson:
C'est de loin la chanson la plus difficile que j'ai jamais écrite et je me suis battue avec, bien qu'il s'agisse d'un sujet approprié pour une chanson. A la mémoire de Susan Maxwell, de Cornhill-on-Tweed, Northumberland, dont l'histoire m'a hanté comme un enfant (nous sommes nés à un mois d'intervalle) et des frissons m'ont parcourrus comme une mère. La vie de Susan lui a été volée lors son premier trajet solitaire vers le club de tennis de l'autre côté de la rivière Tweed à Coldstream. Les Dexy's Midnight Runners étaient sur le point d'atteindre la place numéro 1 avec 'Come on Eileen'. Dans mes pensées alors que tout était écrit, je pouvais entendre la vieille berceuse 'Northumbrian' de Felton Lonnen, une chanson qui capte la peur viscérale et la panique de perdre un enfant. Avec le plus grand respect pour la famille Maxwell.

*Navratilova: Martina Navrátilová (née le 18 octobre 1956 à Prague) est une grande joueuse de tennis tchécoslovaque.

*"Poor Old Johnny Ray" texte de la chanson des Dexy's Midnight Runners - Come On Eileen qui fait référence à un autre chanteur-parolier et pianniste, Johnny Ray, populaire dans les années 50 et qui fut un précurseur dans ce qui allait devenir le Rock 'n Roll.

*Hogweed : Berce du Caucase, c'est une plante herbacée de la famille des apiaceae dont la hauteur peut atteindre quatre mètres. Elle est surmontée par une inflorescence en ombelle d'environ cinquante centimètres de diamètre

*Le Tweed est une rivière en Ecosse.

 
Publié par 155815 7 5 5 le 12 septembre 2012, 11:29.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000