Facebook

 

Paroles de la chanson «Lovers In the Wind» (avec traduction) par Roger Hodgson

In the Eye of the Storm
0 0
Chanteurs : Roger Hodgson
Voir tous les clips Roger Hodgson

Paroles et traduction de «Lovers In the Wind»

Time is always on the run, we've only just begun,
Le temps est toujours dans la course, nous ne faisons que commencer,
Lovers in the wind
Amoureux dans le vent
Life is all we have to share, you know we must take care
La vie est tout ce que nous pouvons partager, tu sais que nous devons en prendre soin

Lovers in the wind
Amoureux dans le vent
There was a time, when it was hard to know
Il y avait un temps, où c'était difficile de savoir
Reaching out, reaching out for somewhere to go
Tendre la main, tendre la main pour avoir un endroit où se rendre
There was a light born on the darkest day
Il y avait lumière née le jour le plus sombre
But no one wants to know, and no one wants to try
Mais personne ne veut savoir, et personne ne veut essayer

Love is all I have to give, it's all I need to live, lovers in the wind
L'amour est tout ce que j'ai à donner, tout ce dont j'ai besoin pour vivre, amoureux dans le vent

There was a time, when it was hard to know
Il y avait un temps, où c'était difficile de savoir
Reaching out, reaching out for somewhere to go
Tendre la main, tendre la main pour avoir un endroit où se rendre

There was a light born on the darkest day
Il y avait une lumière née le jour le plus sombre
But no one wants to know, and no one wants to cry
Mais personne ne veut savoir, et personne ne veut pleurer

Time is always on the run, we've only just begun, lovers in the wind?
Le temps est toujours dans la course, nous ne faisons que commencer, amoureux dans le vent ?

Interprétation possible:

R.Hodgson nous parle ici des doutes de l'amour et de ses contradictions. Il est en effet fragile, car dominé par le temps qui est "toujours dans la course" tandis que "nous ne faisons que commencer". Cette idée est renforcée par la phrase "amoureux dans le vent" qui est reprise à la fin mais transformée en interrogation, comme si finalement l'auteur se demandait si l'on peut vraiment être amoureux dans le "vent", qui pourrait signifier la poussé du temps. On ne sait jamais trop où on en est avec lui "il y avait un temps où c'était difficile de savoir". Les gens craigne l'amour car "personne ne veut savoir, et personne ne veut essayer, pleurer" et pourtant c'est un besoin car on veut toujours "Tendre la main, tendre la main pour avoir un endroit où se rendre" et quelque chose de fabuleux car "L'amour est tout ce que j'ai à donner, tout ce dont j'ai besoin pour vivre".

 
Publié par 4104 6 3 1 le 12 septembre 2012, 11:31.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000