Facebook

 

Paroles de la chanson «Ride» (avec traduction) par Lana Del Rey

Ride
12 0
Chanteurs : Lana Del Rey
Albums : Paradise [Ep]
Voir tous les clips Lana Del Rey

Paroles et traduction de «Ride»

Ride
(Roule)

I've been out on that open road
You can be my full time, daddy
White and gold
Singing blues has been getting old
You can be my full time, baby
Hot or cold

Je roulais sur cette longue autoroute
Tu es ma seule obsession, mon héros (1)
De blanc et d'or
Chanter le blues n'est plus à la mode
Tu es ma seule obsession, mon bébé
Chaud ou froid

Don't break me down
I've been travelin' too long
I've been trying too hard
With one pretty song

Ne m'anéantis pas
J'ai fait trop de chemin
J'ai fait trop d'efforts
Avec une si belle berceuse

I hear the birds on the summer breeze, I drive fast
I am alone in the night
Been tryin' hard not to get into trouble, but I
I've got a war in my mind
So, I just ride
Just ride, I just ride, I just ride

J'entends chanter les oiseaux dans la brise estivale, je roule trop vite
Je suis seule dans la nuit
J'ai tout fait pour éviter les ennuis, mais c'est la panique dans ma tête
Alors je me contente de rouler
Je roule, je roule, je roule

Dying young and I'm playing hard
That's the way my father made his life an art
Drink all day and we talk 'til dark
That's the way the road doves do it, ride 'til dark.

J'agonise et je joue avec le feu
C'est comme ça que mon père a fait de sa vie un art
Je passe mes journées à boire, à discuter jusqu'à ce que les choses deviennent floues
C'est comme ça que font les belles de nuit, elles roulent jusqu'à la nuit tombée
(2)

Don't leave me now
Don't say good bye
Don't turn around
Leave me high and dry

Ne me quitte pas maintenant
Ne fais pas tes adieux
Ne te retourne pas
Ne me laisse pas toute seule
(3)

I hear the birds on the summer breeze, I drive fast
I am alone in the night
Been tryin' hard not to get in trouble, but I
I've got a war in my mind
I just ride
Just ride, I just ride, I just ride

J'entends chanter les oiseaux dans la brise estivale, je roule trop vite
Je suis seule dans la nuit
J'ai tout fait pour éviter les ennuis, mais c'est la panique dans ma tête
Alors je me contente de rouler
Je roule, je roule, je roule

I'm tired of feeling like I'm f-ck-n crazy
I'm tired of driving 'till I see stars in my eyes
I look up to hear myself saying,
Baby, too much you strive, so just ride

J'en ai assez de passer pour une putain d'hystérique
J'en ai assez de rouler jusqu'à voir des étoiles dans mes yeux
Je lève les yeux vers les cieux pour m'entendre dire
"Ma fille, tu en fais trop, contente-toi de rouler"

I hear the birds on the summer breeze, I drive fast
I am alone in the night
Been tryin' hard not to get in trouble, but I
I've got a war in my mind
I just ride
Just ride, I just ride, I just ride

J'entends chanter les oiseaux dans la brise estivale, je roule trop vite
Je suis seule dans la nuit
J'ai tout fait pour éviter les ennuis, mais c'est la panique dans ma tête
Alors je me contente de rouler
Je roule, je roule, je roule

________
(1) Littéralement "Tu peux être mon temps plein, bébé". Ici, "daddy" est employé dans le sens où son homme est quelqu'un de très protecteur en qui elle a entièrement confiance.

(2) Ma traduction semble approximative, mais les "road doves" sembleraient être une variété de fleurs qui poussent au bord des routes et qui auraient la particularité de se fermer à la nuit venue. Ça ferait sens dans la chanson, Lana étant l'image de cette fleur (comme expliqué dans le vers qui précède) mais pour autant, je ne suis pas sûr à 100% de mon coup.

(3) "High and dry" est une expression idiomatique qui signifie littéralement "Laisser pour compte". Ici, la négation anaphorique des phrases précédentes est aussi valable pour la dernière. Merci à Shannon pour la correction.

Dans cette chanson, on retrouve notre Lana Del Rey au volant d'une voiture, roulant à en perdre haleine pour fuir. Mais fuir quoi ? Un passé douloureux ou un futur qu'elle redoute ? Elle se livre comme jamais à une véritable déclaration d'amour et se sent prête à tirer un trait définitif sur son passé (enfin, presque).

Une déclaration d'amour

Lana Del Rey nous a habitué aux chansons mélancoliques et nostalgiques, mais je dois dire qu'elle a frappé fort avec celle-ci et que les paroles sont extrêments touchantes. Cette chanson évoque en outre les moments les plus sombres de la vie de Lana mais aussi ses plus belles réussites, d'où le ton et le rythme quasi épique de la chanson.
On connait Lana Del Rey très proche de son père et on sait qu'il l'a toujours soutenue dans sa carrière musicale, même si tout n'était pas forcément rose au début. Dans cette chanson, je ne pense pas qu'elle s'adresse à un petit ami ou même à un homme lambda comme c'est généralement le cas dans ses chansons, mais bel et bien à son père, qui a toujours été présente à ses côtés. On retrouve notamment le mot "daddy" ("papa" dans la première phrase) qui montre qu'il a toujours été son moteur et le modèle à suivre. Toutefois, elle redoute également que les erreurs de son passé puissent refaire surface et ruiner tout ce qu'elle a difficilement réussi à construire

Une revanche sur son passé - fuir

D'un autre côté, Lana nous raconte ce qu'elle a du traverser pour en arriver là (il faut savoir qu'elle a été envoyée en cure alors qu'elle n'avait que 14 ans à cause des ses penchants un peu trop prononcés pour l'alcool) et combien il est difficile pour elle d'oublier certaines images de son passé. Mais c'est décidé, elle veut mettre une croix sur son passé et fuir. Fuir, c'est certainement le mot d'ordre de cette chanson : rouler vers l'inconnu mais ne jamais s'arrêter d'avancer. Foncer vers ce qui nous attend sans se retourner et tirer un trait définitif sur un passé douloureux qui ferait mieux de ne pas refaire surface "J'en ai assez de passer pour une putain d'hystérique, j'en ai assez de rouler jusqu'à voir des étoiles dans mes yeux"

Au fond, Lana Del Rey décide de mettre de côté son passé mais sans réellement reconnaître qu'il s'agit d'une tâche très difficile. Mais aussi difficile soit-elle, elle a décidé d'aller de l'avant et de s'entourer des gens qui l'ont toujours soutenue (comme son père) pour continuer d'avancer et devenir l'égérie dont elle a toujours rêvé.

Le clip de la chanson dure une dizaine de minute et commence par un monologue de Lana Del Rey dont voici la retranscription en français :

"J'étais dans l'hiver de ma vie et les hommes que j'ai rencontrés le long de la route étaient mes étés. La nuit, je m'endormais avec des visions de moi dansant, chantant et pleurant avec eux. Trois ans d'un tour du monde sans fin, et mes souvenirs ont été les seules choses qui m'ont soutenu et mes vrais seuls moments de bonheur. J'étais une chanteuse, pas très populaire, qui avait jadis le rêve d'être un grand poète - mais par une série d'événements malheureux, a vu ses rêves effacés et brisés comme un million d'étoiles dans le ciel de la nuit. Mais je m'en fichais parce que je savais qu'il est possible d'obtenir ce que vous avez toujours voulu, puis le perdre et alors savoir ce qu'est la réelle liberté.

Quand les gens que je connaissais ont découvert la façon dont je vivais, ils m'ont demandé pourquoi. Mais ça ne sert à rien de parler à des gens qui ont une maison, ils n'ont aucune idée de ce que c'est que de chercher refuge chez d'autres personnes.

J'ai toujours été une fille étrange, ma mère me disait que j'avais une âme de caméléon. Pas de boussole morale indiquant le nord, sans personnalité fixe. Juste une fermeté intérieure aussi large et vacillante que l'océan. Et si je disais que je n'avais pas prévu que tout soit comme ça, je mentirais, parce que je suis née pour être l'autre femme. J'ai appartenu à une personne qui appartenait à tout le monde, qui n'avait rien, qui avait une obsession pour la liberté qui m'a terrifiée au point que je ne pouvais même pas parler et m'a conduit à un point où la folie m'a éblouie et étourdie.

Chaque soir, j'avais l'habitude de prier pour que je trouve des personnes sur une route ouverte. Nous n'avions rien à perdre, rien à gagner, rien que nous ne désirions plus, sauf celle de faire notre vie une oeuvre d'art.

Live Fast. Die Young. Be Wild. And have fun.

Je crois en le pays qu'a été l'Amérique. Je crois en la personne que je veux être, je crois en la liberté de la route. Et ma devise est toujours la même, je crois en la bonté des étrangers. Et quand je suis en guerre avec moi-même, je roule. Je continue de rouler.

Qui êtes-vous? Etes-vous en contact avec vos fantasmes les plus sombres? Avez-vous créé une vie pour vous-même où vous êtes libre d'en faire l'expérience? Je l'ai. Je suis une putain de folle, mais je suis libre."

Vous avez une autre explication ou un commentaire ? N'hésitez pas, ça se passe juste en-dessous ;)

 
Publié par 20834 7 5 4 le 2 octobre 2012, 16:52.
 

Vos commentaires

<< Page 2/2
jmr25 Il y a 4 an(s) à 19:03
1215 4 2 jmr25 Très admiratif de Lana Del Rey, et au moins autant de la traduction et du commentaire qui suit. Bravo et merci beaucoup.
Croc.pomme Il y a 3 an(s) 8 mois à 23:29
1214 4 2 Croc.pomme Même sans la traduction des paroles on peut ressentir ce qu'elle veut nous faire comprendre. Chacun s'approprie la chanson avec son passé, et "just ride" nous donne envie d'aller de l'avant, nous donne envie et le droit de vivre heureux. C'est comme ça que j'ai perçu cette chanson dès la première fois où je l'ai écouté. Chanson très touchante où Lana Delrey se livre mais nous permet aussi de nous délivrer.
fan thomas Il y a 3 an(s) 4 mois à 21:07
5233 4 2 2 fan thomas Merci.Enfin une bonne traduction qui change du des traductions mots à mots.
Je me l'écoute tous les soirs.
fan thomas Il y a 3 an(s) 4 mois à 21:08
5233 4 2 2 fan thomas Merci pour tout. Super traduction plus infos.
Perso celle la je me l'écoute tout les soirs.
Lizzylove Il y a 3 an(s) 4 mois à 00:40
1213 4 2 Lizzylove Wow ... Je suis une très grande fan de Lana, et pour moi cette chanson fait partie de ses meilleures . Je suis totalement d'accord avec toi Croc.pomme . À chaque fois que j'écoute cette chanson ou que je lis la traduction, je m'émerveille ! D'ailleurs merci beaucoup pour la traduction, tu nous donne accès à un texte magnifique ! ;) ♥
Mad scientist Il y a 2 an(s) 11 mois à 21:28
1239 4 2 Mad scientist Quelle voix...c'est magique.
sailorbabette Il y a 2 an(s) à 19:30
658 3 1 sailorbabette Road Doves, c'est de l'argot pour les prostituées ^^
Alistaircelie Il y a 1 an(s) 8 mois à 11:42
207 4 Alistaircelie Des frissons encore rien qu'à lire la traduction...
Mon anglais est bon, mais je n'avais pas tout compris...cela me fait aimer encore plus cette chanson,que j'écoute en boucle tellement elle me touche. 😢
Melancolic Night Il y a 1 an(s) 7 mois à 11:20
158 3 Melancolic Night le texte est tres emouvant et pour ma part , il donne plus de sens a la chanson , je trouve lana tres courageuse de pouvoir rechercher dans ses souvenors le temps d'une chanson ( je suis une grande fan ) son dernier album (ultraviolence ) ne me plait pas tellement , elle a quelque peu changer de style et ses noyvelles chansons a part money power glory me deprime donc je prefere re re re re ecouter son album en boucle plutot que de finir sur une mauvaise impression , sa voix est magnifique et je vous cionseille d'aller ecouter big eyes , elle a ecrit cette chanson pour un film de tim burton et je trouve sa voix est tres bien mise en valeur
<< Page 2/2
Caractères restants : 1000