Facebook

 

Paroles de la chanson «Crypts Of Eternity» (avec traduction) par Slayer

Hell Awaits (1985)
0 0
Chanteurs : Slayer
Albums : Hell Awaits

Paroles et traduction de «Crypts Of Eternity»

Crypts Of Eternity (Les Cryptes de l'Eternité)

Devious to those unknown, he walks below the land
Alluring victims to their death perish to the sand
Master of the blackened arts living his decree
Thrives amongst the seven gates searching for the keys

Tortueux vers l'inconnu, il marche sous la route
Attirant ses victimes jusqu'à leur mort ils périssent dans le sable
Le maître des arts noircis en donnant vie à son décret
Prospère parmi les sept portes en cherchant les clefs

I have seen the darkened depths of hell
Sorcery beyond the witches spell
Robbed the crypts of death's eternity
Killed the priest and cursed him endlessly

J'ai vu les profondeurs de l'enfer
La sorcellerie au-delà des formules de sorcières
J'ai pillé les cryptes de la mort éternelle
J'ai tué le prêtre et l'ai damné à l'infini

Chants of evil, incantation fill the murky night
Free the devil's knights of hell unleash theirgrowing spite
Directing power forcibly, the fire of hell is cast
Resurrect from crypts of death, a demon from the past

Les chants du mal, l'incantation emplissent la nuit sombre
Libèrent les chevaliers du diable, suscitent leur dépit grandissant
Dirigeant vigoureusement leur pouvoir, le feu de l'enfer est lancé
Il ressuscite des cryptes de l'enfer, un démon issu du passé

I have seen the darkened depths of hell
Sorcery beyond the witches spell
Robbed the crypts of death's eternity
Killed the priest and cursed him endlessly

J'ai vu les profondeurs de l'enfer
La sorcellerie au-delà des formules de sorcières
J'ai pillé les cryptes de la mort éternelle
J'ai tué le prêtre et l'ai damné à l'infini

Cringe with fear, violate the unbroken seal of hell
Death will come searching for your mere soul
Still you are eager to seek your fate
All that lie here are remains, ah yeah!

La peur te fait avoir un mouvement de recul, tu violes le sceau intact de l'enfer
La mort viendra chercher ton âme simple
Enfin tu es désireux d'accomplir ton destin
Tous ceux qui gisent ici sont des restes, ah yeah!

Grinding bones, screaming skulls
Broken by the lapse of time
Decay to powder, ashes to dust
Diminishing, disintegrating man's soul and mind

Des os moulus, des crânes hurlant
Brisés par le laps de temps
Se délabrent en poudre, des cendres à la poussière
Décroissant, désintégrant l'âme de l'homme et son esprit

Empty space, tracks throughout
I make my claim
Disease engulfs, covers the world
My kingdom, my domain

Espace vide, des traces en travers
Je fais ma revendication
La maladie engloutit, recouvre le monde
Mon royaume, mon domaine

Les sept portes citées dans la fin du premier paragraphe, font référence aux sept portes de l'enfer tel qu'il est décrit dans le Coran :
La Demeure de la perdition, lieu du supplice, contient plusieurs abîmes successifs. Chaque abîme est différent des autres compte tenu des supplices qu'il comprend. L'abîme supérieur est celui des souffrances les plus allégées.
Chaque abîme porte une appellation propre et a une porte spéciale:
{ La Géhenne sera sûrement pour eux tous leurs rendez-vous. Elle a sept portes: un groupe d'entre eux se tiendra devant chaque porte. } [ Sourate 15, verset 43 - 44]
Les appellations des différents degrés de la Demeure de la perdition sont toutes citées dans le Coran mais dispersées dans plusieurs sourates et des dizaines de versets selon leur contenu. Leur ordre serait peut-être comme suit :
* le Feu de la Géhenne,
* le Brasier,
* le Houtama,
* le Saqar,
* le Feu ardent,
* la Fournaise,
* l'Abîme.

 
Publié par 8865 5 3 2 le 16 octobre 2012, 15:17.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000